background preloader

LES PLANTES

Facebook Twitter

10 plantes pour trouver le sommeil. Source : La qualité du sommeil est indispensable pour être en bonne santé. Les petits soucis du quotidien ou de mauvaises habitudes peuvent pourtant le perturber. Dans ce cas, hors de question de céder aux sirènes des somnifères : préférons des solutions naturelles pour nous aider à tomber facilement dans les bras de Morphée. Voici 10 plantes amies pour nous mener tout droit au pays des songes… La valériane La valériane Valeriana officinalis est un classique de la phytothérapie pour bien dormir. CC : westschweden Comment la valériane agit-elle sur la qualité du sommeil ? Elle améliore la digestion, a des effets relaxants et anxiolytiques.

La valériane se consomme en tisane, à base de racines séchées, en gélules, en teinture mère ou en granulés. La fleur d’oranger Elle fleure bon la Méditerranée. CC : Guy Moll Comment la fleur d’oranger agit-elle sur la qualité du sommeil ? Ses feuilles et ses précieuses fleurs ont un effet sédatif. Arnica des montagnes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’Arnica des montagnes ou l’Arnica (Arnica montana) est une espèce de plantes herbacées vivace rhizomateuse du genre Arnica et de la famille des Asteraceae. Cette plante européenne principalement montagnarde est typique des sols acides et pauvres en éléments nutritifs[1]. Ses populations, fortement malmenées par l'agriculture intensive, deviennent de plus en plus rares. Cette situation lui vaut d'ailleurs d'être nommée dans de nombreux textes de loi la protégeant et particulièrement dans la Directive habitats européenne[2],[3]. Néanmoins, des alternatives se mettent en place : la recherche sur sa culture avance, l'Allemagne et la communauté européenne ont ouvert leur pharmacopée pour accueillir une plante thérapeutiquement équivalente[8] tandis que d'autres mettent en place des conventions entre les différentes parties en jeu afin de concilier économie et écologie[9]. Description[modifier | modifier le code] Doronicum arnica Desf. (1804, Tab.

12 herbes médicinales à connaître absolument. Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c'est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes essentielles, pour vivre plus sainement. Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c'est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel. L'astragale L'astragale est parfaite pour booster le système immunitaire.

Le calendula Le souci Calendula est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison. La consoude Le sureau Très utile comme détoxifiant, le sureau agit également sur les bronches et procure un sentiment de bien-être. L'ail L'alchémille L'Althaea L'ortie. Les 15 meilleures plantes médicinales. L'huile essentielle de sauge permet d'accroître la concentration et peut aider le traitement permettant d'éviter la perte de mémoire associée à la maladie d'Alzheimer.

Aujourd’hui, nous allons vous donner une liste de plantes médicinales essentielles. Ces plantes ont prouvé avec le temps qu’elles pouvaient aider à traiter des dizaines de problèmes de santé. Apprenez donc à les utiliser ! Cela vous permettra de soigner diverses maladies de façon naturelle. Voici donc les 15 meilleures plantes médicinales. 1. Il s’agit d’une plante reconnue et bien étudiée : elle est idéale pour traiter la ménopause.

On peut aussi utiliser cette plante pour remédier à la migraine. 2. Un tonique hépatique vraiment classique. 3. La queue de lion est souvent utilisée pour soigner l’anxiété ou l’insomnie, car elle agit comme un analgésique. 4. Elle aide la digestion, contre l’asthme, les infections bactériennes et fongiques, la bile et les piqûres. 5. C’est une plante utile dans de nombreuses maladies. 6. 7. Alternaturel – Les plantes sauvages comestibles. Si l’on imagine le mode de vie de nos ancêtres avant le début de l’agriculture, on se représente le plus souvent l’image d’un chasseur/cueilleur. Arpentant alors son environnement qu’il connait à la perfection, à la recherche de gibier, et sachant utiliser également les différentes plantes qui l’entourent pour son alimentation, ou encore pour soigner différents maux.

Aujourd’hui, si l’on se promène en pleine nature, que ce soit à la campagne, en montagne, au bord de la mer ou même en ville, on peut observer ici et là de nombreuses plantes qui sont le plus souvent méprisées ou ignorées et qui ont pourtant beaucoup à nous apporter. Que ce soit en ce qui concerne notre alimentation, mais aussi pour nous aider à rester en bonne santé. Précautions particulières: Si vous désirez vous lancer dans la cueillette de plantes sauvages, certaines précautions sont à prendre afin de vous éviter tout désagrément : L’ail des ours La bardane La bourse à pasteur Le circe maraîcher Les cynorrhodons La consoude.

Ail des ours (Allium ursinum ) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie. L'ail des ours, ou ail sauvage, est utilisé depuis l'Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Il a des principes actifs identiques à ceux de l'ail commun mais à des concentrations supérieures. Nom scientifique : Allium ursinum Noms communs : ail des ours, ail sauvage, ail pétiolé, ail à larges feuilles. Noms anglais : ramsons , buckrams , wild garlic , broad-leaved garlic , wood garlic , bear leek , bear's garlic . Classification botanique : famille des amaryllidacées ( Amaryllidaceae ) Formes et préparations : décoctions, poudres, extraits, comprimés, gélules, huiles, pommades, cataplasmes, emplâtres, élixirs, teintures, sirops, essences. Propriétés médicinales de l'ail des ours Utilisation interne Dépuratif, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique, effet amincissant et hypoglycémiant, hypolipémiant. Utilisation externe Rubéfiant, désinfectant.

Indications thérapeutiques usuelles Traitement des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux. Dosage. Conseils aux cueilleurs en herbe. Cette page a pour but de synthétiser les informations utiles pour ceux qui désirent se lancer dans la cueillette des plantes sauvages à des fins culinaires. J’essaierai de l’enrichir régulièrement sur la base de ma propre expérience, de vos commentaires ou encore d’ouvrages de référence. Identification En dehors des stages de formation, de l’assistance de pharmaciens, de botanistes ou d’amateurs éclairés, l’auto-apprentissage reste possible, mais il doit être mené avec une extrême prudence. Quelle que soit la méthode d’apprentissage, il est important de posséder une documentation précise. Mais encore faut-il la comprendre. Procéder par étape et faire preuve de patience est primordial.

Je vous conseille de commencer en faisant l’acquisition d’une flore simple qui permet tout d’abord de se familiariser avec les termes botaniques. Lorsque les termes botaniques n’ont plus de secret pour vous, il est temps de passer au niveau suivant. Equipement La récolte, il faut ensuite la transporter. 254 plantes médicinales. Se soigner au naturel La phytothérapie est une alternative aux traitements médicamenteux. En effet, il s’agit d’une solution qui permet de se soigner en utilisant les vertus des plantes dites médicinales. Depuis des années, le nombre de patients qui choisissent de se soigner par les plantes ne cesse de croître dans la mesure où ce type de soin leur a permis de guérir de leur maladie.

D’autre part, il y a également la catégorie de personnes qui combinent le traitement allopathique avec la phytothérapie. Phytothérapie et homéopathie : les différences Les néophytes ont tendance à ne trouver aucune différence entre l’homéopathie et la phytothérapie. Toutefois, il existe bel et bien quelques différences entre ces deux pratiques. Histoire des plantes médicinales et de la phytothérapie Contrairement à l’homéopathie, qui est une découverte assez récente du 18e siècle, la phytothérapie est une médecine ancestrale que la Chine utilisait déjà en 5 000 avant J.C-.

Adonis annua: fleur rouge sang. Les Plantes Qui Guérissent.pdf. 14 plantes dépolluantes pour votre bureau. 12 herbes médicinales à connaître absolument. La sauge dans le traitement de la pharyngite. Noms communs : sauge des jardins, sauge officinale. Nom botanique : Salvia officinalis, famille des labiées ou lamiacées. Nom anglais : sage. Partie utilisée: feuilles Habitat et origine : originaire des pourtours de la Méditerranée, la sauge est un sous-arbuste qui fut introduit en Europe de l'Est et du Nord au Moyen Âge, puis en Amérique au XVIIe siècle.

On la cultive commercialement en Albanie, dans l'ex-Yougoslavie, en Turquie, en Grèce, en Italie, en France, en Angleterre et en Amérique. Elle affectionne les sites bien ensoleillés et les sols bien drainés. Indications Posologie de la sauge Troubles digestifs, transpiration excessive, bouffées de chaleur Feuilles séchées. Stimulation de la mémoire Le dosage optimal n’est pas établi, car il a varié au cours des essais, de même que le type de traitement (capsules de feuilles séchées, extrait de feuilles, huile essentielle). Attention. Inflammation des gencives, des muqueuses de la bouche, du nez, du pharynx et de la gorge Mémoire.

Attention. Lavande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles. Historique[modifier | modifier le code] Venue de l'ouest du bassin méditerranéen, la lavande était déjà utilisée par les Romains pour conserver le linge et parfumer les bains.

En Provence, la lavande fut utilisée dès le Moyen Âge, pour la composition de parfums et de médicaments, mais c'est à partir du XIXe siècle que sa culture se développe. L'essor de la production française d'huile essentielle de lavande fine est lié à l'implantation de parfumeries dans la région de Grasse. La culture de la lavande du Quercy apparaît également sur les derniers versants du sud-ouest du Massif central avant 1936 à Roquecor dans le Tarn-et-Garonne[1]. Après plusieurs crises qui entraînent la chute de la production et une régression des cultures, les plantations sont relancées par la stabilisation des surfaces à cultiver et le développement des moyens de distillation.

Les bienfaits de l'ortie (El Herayeg) ! - Santé pratique - algerielle. L’ortie (grande ortie, Urtica dioica, aussi appelée l’ortie brûlante, phobie des jardiniers, est considérée comme une mauvaise herbe, envahissante et coriace. Mais connaissez-vous ses multiples vertus? Ses applications thérapeutiques, cosmétiques et nutritionnelles sont nombreuses, et elle gagne à être redécouverte en cuisine. L'ortie est très riche en vitamines ( B2, B5, B9, C, K), en minéraux (silice, magnésium, fer) et en oligo-éléments (cuivre, zinc).L'ortie constitue un apport en protéines important, supérieur au soja! Les feuilles de l'ortie sont extrêmement riches en vitamine C, l'ortie apporte 6 à 7 fois plus de vitamine C que l'orange.

Elle en contient en moyenne 333mg/100g. Tout ceci fait que l'ortie a des vertus anti-asthéniques (contre la fatigue) grâce à la vitamine C et aux minéraux et oligo-ELEMENTS qu'elle contient. Elle sera utile pendant les périodes de croissance, de régime mais aussi de déprime et d'examens (elle favorise l'attention et la concentration). L'ortie comme aliment. L'ortie est une plante sauvage couverte de petits poils piquants et urticants. Aussi détestée qu'adorée, c'est une plante super nutritive qu'il faut cueillir avec le respect qu'elle impose! Valeur nutritive de l'ortie L'ortie est une véritable découverte du monde sauvage. Extrêmement riche en minéraux et d'une grande teneur en vitamines en plus d'être la verdure la plus riche en protéines végétales.

La teneur en minéraux de l'ortie peut varier jusqu'à 30 fois¹ ² ³ ⁴, d'où l'importance de consulter la fiche nutritionnelle. Attention, il est important de s'assurer que l'ortie n'est pas issue d'un sol contaminé au plomb, car l'ortie l'accumule tout aussi efficacement le plomb que les autres minéraux⁵. * Les valeurs pour les minéraux sont issus de la moyenne entre la valeur minimum et la valeur maximum affichées par les analyses. Propriétés médicinales de l'ortie C'est de longue date que l'ortie est considérée comme la plante par excellence contre l'anémie.

Cuisiner l'ortie fraîche Autres usages. Romarin (Rosmarinus officinalis) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie. Abondant à l'état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen, le romarin aime les terrains calcaires et s'accommode très bien des contrées arides et rocailleuses. Exploitées pour leurs vertus médicinales, les branches feuillues, fraîches ou séchées de cette plante condimentaire sont également couramment utilisées pour parfumer grillades, ragoûts, civets, soupes et autres sauces. Nom scientifique : Rosmarinus officinalis Noms communs : romarin officinal, herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, arbre de Marie, rose de mer, rose des marins, roumaniou en provençal Nom anglais : rosemary Classification botanique : famille des lamiacées ou liabées ( Lamiaceae ) Formes et préparations : huiles essentielles, gélules, pommades, teintures, tisanes, décoctions, inhalations, cataplasmes, bains Propriétés médicinales du romarin Utilisation interne Favorise la digestion, régule les lipides, améliore la circulation sanguine : cholagogue (aide à l'évacuation de la bile), antispasmodique.

Dosage. La sauge, cette amie qui vous veut du bien. On dit de la sauge qu’elle est l’une des herbes les plus anciennement cultivées. Depuis longtemps, sa réputation en Chine et en Europe, lui confère le don de préserver la santé et de prolonger la vie. Jadis nommée « salvia salvatrix », cette appellation en dit long sur les pouvoirs qu’on lui attribuait. Pourtant, elle reste encore peu utilisée dans nos contrées.

Alors, quels sont ses atouts santé ? Zoom sur une herbe aux pouvoirs hallucinants ! Attention toutefois : ne la consommez pas en traitement de fond toute l’année. Plante médicinale utilisée depuis l’Antiquité, la sauge tient son nom scientifique, Salvia, du latin salvare, qui signifie « guérir ». Selon l’espèce et le pays, la sauge est utilisée en cuisine mais aussi dans les médecines traditionnelles ou encore comme herbe de purification.

Ainsi, les Amérindiens se servent de la sauge blanche comme encens et de la sauge divinatoire, aux propriétés hallucinogènes, dans divers rituels. Sauge : ses effets santé. Lavande (Lavandula angustifolia) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie. Thym (Thymus vulgaris ) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie. Le thym, sous sa forme commune, est une plante importante de la pharmacopée, et particulièrement dans le Sud de la France où elle pousse naturellement. Outre son utilisation aromatique dans la cuisine provençale, ses vertus diverses sont à même de soulager une grande variété d'affections respiratoires et intestinales. Il constitue ainsi un anti-infectieux à large spectre et un stimulant de l'immunité.

Nom scientifique : Thymus vulgaris Noms communs : thym, thym commun Nom anglais : thyme Classification botanique : famille des lamiacées ( Lamiaceae ) Formes et préparations : infusions, huiles essentielles, sirops et teintures Propriétés médicinales du thym Utilisation interne Soulage un large panel de pathologies respiratoires : calme les quintes de toux, notamment dans les affections de type coqueluche, bronchite, pleurésie, ainsi que d'autres de la sphère pulmonaire (emphysème par exemple) par son effet spasmolytique.

Utilisation externe Indications thérapeutiques usuelles Composition du thym. Sauge (Salvia officinalis) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie. Se soigner avec le thym.