background preloader

Climat

Facebook Twitter

Climat: appel à la raison de tous les hommes et femmes de bonne volonté... A la veille de la Marche pour le Climat qui aura lieu ce dimanche 2 décembre à Bruxelles, cette carte blanche est un encouragement au réveil des consciences de tout un chacun et un appel au monde politique afin qu’il sorte de sa passivité devant les menaces du réchauffement climatique.

Climat: appel à la raison de tous les hommes et femmes de bonne volonté...

Il ressort du dernier rapport du Giec (ce groupe de milliers de chercheurs qui examinent ensemble les conséquences et risques d’un réchauffement planétaire de 1,5 ºC) que le réchauffement climatique est une réalité, imputable aux activités humaines et qu’il changera profondément la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ce rapport énumère des solutions (car celles-ci existent !) Horloge de la fin du monde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Horloge de la fin du monde

L'horloge utilise l'analogie du décompte vers minuit pour dénoncer le danger qui pèse sur l'humanité du fait des menaces nucléaires, écologiques et technologiques. Le nombre de minutes restant avant minuit est mis à jour après une estimation collégiale. Depuis le 23 janvier 2020, l'horloge affiche minuit moins cent secondes (23 h 58 min 20 s) en raison de l'« incapacité des dirigeants mondiaux à faire face aux menaces imminentes d'une guerre nucléaire et du changement climatique ».

Le choc des utopies Naomi Klein. « Un renversement historique » : le « jour du dépassement de la Terre » recule sous l’effet du coronavirus. C’est une date fatidique, symbole de la pression exercée par les humains sur la planète.

« Un renversement historique » : le « jour du dépassement de la Terre » recule sous l’effet du coronavirus

Samedi 22 août, l’humanité a consommé toutes les ressources que les écosystèmes peuvent produire en un an. Développement durable : l’ONU réclame la construction d’un monde meilleur après la pandémie. « Six mois après le début de la pandémie de Covid-19, nous commençons seulement à percevoir la gravité de son impact sur la vie et les moyens de subsistance dans le monde », a déclaré lundi le chef de l’ONU lors d’une réunion virtuelle organisée par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) sur le développement durable. « La pandémie met à nu des inégalités structurelles et omniprésentes, de l'insuffisance des infrastructures de santé aux lacunes de la protection sociale qui sont désormais une question de vie ou de mort pour beaucoup », a-t-il ajouté. « Elle annule des décennies de progrès dans la lutte contre la pauvreté et la faim et place des obstacles encore plus importants sur la voie de la réalisation des objectifs de développement durable ». « Pour l'avenir, nous menons des efforts pour construire des économies et des sociétés plus résilientes, inclusives et durables.

Développement durable : l’ONU réclame la construction d’un monde meilleur après la pandémie

Il est impensable de revenir aux cadres et aux systèmes qui ont provoqué cette crise », a dit M. Transition écologique : 200 mesures ont été présentés à Sophie Wilmès. Depuis un mois et demi, plus de 100 scientifiques et 182 entreprises de la transition écologique ont pris l'initiative de réfléchir à un plan pour "sortir de la crise par le haut".

Transition écologique : 200 mesures ont été présentés à Sophie Wilmès

Le "Resilience Management Group" accouche jeudi de 200 mesures, pensées de manière collaborative. L'objectif est de rentrer en dialogue avec les gouvernements. Un but en partie atteint puisque plusieurs experts ont rencontré la Première ministre ce matin. Articles du journal Le Monde pour “gemenne” « Nous sommes capables de mesures drastiques contre le coronavirus, pas contre le réchauffement climatique » Spécialiste des questions de gouvernance de l’environnement et des migrations, François Gemenne dirige l’Observatoire Hugo à l’université de Liège, et enseigne à Sciences Po.

« Nous sommes capables de mesures drastiques contre le coronavirus, pas contre le réchauffement climatique »

Il est également auteur principal pour le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Il a publié récemment, avec le chercheur Aleksandar Rankovic, Atlas de l’anthropocène (éd. Presses de Science Po, 2019). Il aborde pour Alternatives Economiques les leçons que l’on peut tirer des réponses à la pandémie de Covid-19 en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de solidarité nationale et internationale. Il est difficile de savoir si cette crise sera une chance pour le climat ou pas. Bien sûr, il y a des leçons très importantes que l’on peut tirer pour l’avenir, en particulier pour la lutte contre le changement climatique. Avec le coronavirus, on peut espérer un bénéfice immédiat pour soi-même des mesures qu’on prend, pas pour le changement climatique Comment faire, concrètement ? La pandémie de Covid-19, un « réveil sans précédent » pour tous les habitants de la Terre nourricière. Reconnaissant l'impact « immédiat et terrible » du coronavirus, le chef de l'ONU a exhorté tout le monde à « travailler ensemble pour sauver des vies, atténuer les souffrances et réduire les conséquences économiques et sociales désastreuses».

La pandémie de Covid-19, un « réveil sans précédent » pour tous les habitants de la Terre nourricière

En même temps, il a observé que le dérèglement climatique approche « un point de non-retour » et une « urgence profonde » qui précède de loin la pandémie. « Les gaz à effet de serre, tout comme les virus, ne respectent pas les frontières nationales », a déclaré le haut responsable de l'ONU. « Nous devons agir de manière décisive pour protéger notre planète à la fois du coronavirus et de la menace existentielle du dérèglement climatique », a-t-il ajouté. 6 façons d'agir maintenant pour aider le climat Soulignant la nécessité de transformer la reprise en « une réelle opportunité de faire les choses bien pour l'avenir », le Secrétaire général a proposé des actions liées au climat pour façonner cette reprise. Harmonie avec la nature Rappel brutal. Le Covid-19 ne doit pas faire oublier le réchauffement climatique, alerte l’OMM.

Selon l'OMM, basée à Genève, la « réduction temporaire des émissions » de gaz à effet de serre, principaux responsables du réchauffement climatique, ne doit pas remplacer une « action durable en faveur du climat ».

Le Covid-19 ne doit pas faire oublier le réchauffement climatique, alerte l’OMM

De plus, la pandémie mondiale compliquera « le traitement des phénomènes météo, climatologiques et hydrologiques dangereux, dont le changement climatique accroît la gravité », a-t-elle indiqué. Certes, la maladie du nouveau coronavirus a provoqué « une grave crise sanitaire et économique dans le monde, mais si nous ne luttons pas contre le changement climatique, le bien-être humain, les écosystèmes et les économies pourraient être menacés pendant des siècles», a averti le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, cité dans un communiqué. « Nous devons circonscrire le changement climatique tout autant que la pandémie ».

Alors on change ! : Alors on change sur Auvio. Marius Gilbert au «Soir»: «Le changement climatique, une menace encore plus importante que le coronavirus» Total : des actionnaires se rebiffent et déposent une résolution climat. Parmi eux, se trouvent notamment Meeschaert, Crédit Mutuel, Banque Postale… Jamais des actionnaires d’une entreprise française n’avaient soumis au Conseil d’administration une résolution environnementale, dont voici le texte : Pour être suivie d’effets, cette résolution doit d’abord être votée lors de la prochaine Assemblée générale de l’entreprise.

Total : des actionnaires se rebiffent et déposent une résolution climat

Mais qu’est-ce que cela impliquerait ? 1. Le réchauffement climatique pourrait coûter 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle si nous ne faisons rien. La facture, en cas de non-respect des objectifs de l'Accord de Paris, pourrait être très salée d'après une étude qui en a étudié les coûts et les impacts financiers.

Le réchauffement climatique pourrait coûter 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle si nous ne faisons rien

Son montant pourrait s'élever à 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle. Le non-respect des objectifs de l'Accord de Paris en matière de réchauffement climatique pourrait coûter jusqu'à 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle, selon une étude publiée mardi dans Nature Communications. L'accord signé en 2015 affiche l'objectif de contenir le réchauffement « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels » et, si possible, à 1,5 °C, les pays s'engageant sur des « contributions nationales » (NDC) à renouveler tous les cinq ans. Coronavirus en Belgique: le niveau de pollution proche de celui d'un dimanche sans voiture. Le confinement mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus, la généralisation du télétravail et la baisse du trafic automobile ont eu très clairement des effets sur la pollution de l’air en Belgique.

Pour Philippe Maetz, expert auprès de Celine, la Cellule interregionale de l’Environnement, "nous nous situons entre un dimanche sans voiture et un dimanche moyen". Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OKNe plus afficher × Chez Celine, on a un œil attentif sur les mesures prises depuis que le pays est à l’arrêt, ou presque, dans un contexte de pandémie de covid-19.

Empreinte carbone. Charbon (anthracite). Aujourd'hui la Chine est le premier consommateur de charbon, combustible dont la teneur en CO2 est la plus élevée de tous. Elle devrait encore augmenter sa consommation : prévision de +3,7 % par an pour 2012 pour atteindre 3 133 Mtce (millions de tonnes équivalent carbone) en 2016, malgré un projet de taxe carbone pour 2015[1][réf. non conforme]. La consommation indienne augmente plus vite encore (5,9 %/an prévue pour la même période), mais part de plus bas (434 Mtce en 2010).

L'empreinte carbone d’une activité humaine est une mesure des émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique, c'est-à-dire qui peuvent lui être imputées. Elle dépend des facteurs d’émission des intrants liés à cette activité et en particulier des facteurs d’émission associés aux sources d’énergie utilisées. Les facteurs d’émission associés aux sources d’énergie correspondent pour l'essentiel à des émissions de CO2. Des carrousels pour produire de l’électricité dans les écoles ghanéennes. Dans les zones reculées du Ghana, où les raccordements au réseau électrique sont rares, une ONG installe des dispositifs équipés de générateurs et de lampes. Le but : permettre aux enfants des zones rurales de pouvoir faire leurs devoirs le soir.

Newsletter RTBF Info - Afrique. Climat : pourquoi les actions de désobéissance civile sont légitimes. Au fondement de la désobéissance civile se trouve la conviction d’un écart insupportable entre ce qu’une morale minimale exige et ce qu’autorise un État du droit ou quelque décision particulière des autorités publiques. Cette définition s’applique parfaitement à l’occupation par les membres d’Extinction Rebellion, le 17 février 2020, des locaux de sociétés de trading en hydrocarbures à Genève et à Lausanne.

Créé fin 2018 outre-Manche, ce mouvement écologiste mène des opérations pour dénoncer l’inaction des gouvernements face au dérèglement climatique. 20 aliments à éviter pour réduire son empreinte carbone. Le deuxième aliment le plus dommageable pour le climat est l’agneau, qui entraîne l’émission de 22,9 kg de GES par kilo de viande. Tout comme les vaches, les moutons sont des ruminants. Ils produisent donc aussi d’importantes quantités de méthane. Ensemble, le bœuf et l’agneau sont les deux produits animaux qui génèrent le plus d’émissions de gaz à effet de serre. Plus.lesoir. Climat. Lutte contre le réchauffement climatique : promesses et belles paroles.

Nicolas Hulot lui-même en fait l’aveu. De COP en COP, la lutte contre le réchauffement climatique empêchée. Après la première conférence de l'ONU sur les changements climatiques à Berlin en 1995, les pays du monde décident de se retrouver chaque année pour se pencher au chevet d'une planète en surchauffe. Mais de COP en COP, la réponse internationale peine à produire des mesures concrètes : alors que la gravité du phénomène se confirme, les grands pollueurs refusent de s'engager à réduire leurs émissions de CO2.

Les pays émergents placent leur droit au développement avant la question climatique et les Etats-Unis font de même. Hiver volcanique. Un hiver volcanique est une baisse de la température provoquée par des cendres volcaniques et des gouttelettes d'acide sulfurique, dues à une forte éruption volcanique, présentes dans l'atmosphère et réfléchissant les rayons du soleil. Au Maroc, les énergies vertes ont le vent en poupe. Grip. Athena21.Org - Accueil. Tout peut changer. Géraldine Catalano, L'Express « C'est ainsi : égérie de la gauche contestataire depuis la parution de ses deux manifestes best-sellers (No Logo et La Stratégie du choc, publiés respectivement en 2002 et 2008 chez Actes Sud), Naomi Klein est une warrior.

Mais une warrior courtoise, méthodique, optimiste et inclassable. A la fois intellectuelle, militante, reporter, elle s'émancipe des definitions comme des réflexes partisans. Ainsi, Tout peut changer ne se prive pas de dénoncer l'indulgence de certaines organisations environnementales à l'égard des pollueurs. » William Irigoyen, Lire « Si l'activiste canadienne n'était que procureure, son essai aurait un intérêt limité.

Naomi Klein interviewée par Olivier Noaillas , La Vie « Les livres environnementaux ne s'intéressent en général qu'à l'aspect écologique de cette crise. Mehdi Belhaj Kacem, Philosophie Magazine Boris Senff, 24 Heures.

Géo-ingéniérie

Jean-Marc Jancovici. Le trou le plus profond au monde est situé en Antarctique. Oui, les glaces du pôle Sud fondent, et c’est bien à cause du réchauffement climatique. Pourquoi la fonte des glaces de l’Antarctique inquiète autant les scientifiques. Tentons une expérience simple. Remplissez un grand verre d’eau douce ou salée. Plongez-y un gros glaçon et complétez jusqu’à ras bord. Plus.lesoir. Infos, débats et alternatives. 503 Service Unavailable. Présentation - CETRI - Centre tricontinental. Le CETRI Le Centre tricontinental (CETRI) est un centre d’étude, de publication et d’éducation sur le développement, les rapports Nord-Sud et les enjeux de la mondialisation en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Christian de Perthuis : "Sortir de l'économie pétrolière pour l'environnement" Christian de Perthuis : "Sortir de l'économie pétrolière pour l'environnement" ILB Web TV : le tic-tac de l'horloge climatique - Louis Bachelier : Louis Bachelier. Dans les coulisses de Planète Vivante, la nouvelle expo permanente aux Sciences naturellesplus.lesoir. La consommation belge, facteur de déforestation plus.lesoir. Transport: ces mesures dont personne ne veut pour réduire le CO2 plus.lesoir. Amazonie: la déforestation atteint un record en janvier plus.lesoir. Le mois de janvier 2020 est le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré. plus.lesoir. Climat: la montée des eaux va fortement impacter la Belgique plus.lesoir.

Climato-septiques

Anthropocène. Climat : un sommet de l’ONU pour agir, et après ? L’assureur Axa s’engage pour le climat. Climat.