background preloader

PERMACULTURE

Facebook Twitter

La révolution des nouveaux désherbants «bio» AU JARDIN CE WEEK-END - Chaque week-end, Marc Mennessier, journaliste au Figaro, ingénieur agricole et amoureux des plantes vous livre ses conseils et astuces pour faire de votre jardin un Éden. Cette fois c'est du sérieux. Les jardiniers soucieux de contrôler la propagation des «mauvaises» herbes sans recourir à des désherbants «chimiques» vont pouvoir le faire en mariant efficacité et protection de l'environnement. Fini les pseudo recettes à base d'eau bouillante ou de vinaigre blanc (une calamité pour les sols acides!) Déversés sur les indésirables -qui repoussent d'ailleurs aussi sec.

Sans parler des lance-flammes, outils dangereux, gourmands en énergie et grands pourvoyeurs de CO2, ou encore de la corvée du désherbage manuel. N'y a-t-il pas mieux à faire, quand on arrive à dégager du temps pour son jardin, que de gratter la cour et les allées à la binette? 100% naturel Cuticule cireuse Deux applications par an À lire également: Comment éliminer le trèfle dans un gazon?

Au potager. Ferme du Bec Hellouin : la beauté rend productif. Produire à la main une profusion de légumes et de fruits sur une terre ingrate qui n’a jamais été cultivée depuis le néolithique… Voilà qui donne espoir pour la mise en culture de sols dégradés ou désertifiés de par le monde ! C’est le pari de la Ferme Biologique du Bec Hellouin, haut lieu depuis 2006 d’une forme de culture originale inspirée de la permaculture et du maraîchage biointensif.

Très peu mécanisé, sur une très petite surface cultivée, positionné sur des circuits courts, ce modèle suscite un fort intérêt. Mais est-il économiquement viable? C'est à cette question qu’a répondu l'étude coordonnée par François Léger sur quatre ans (1). Quatre années d’étude pour valider une hypothèse Réalisée en conditions réelles de production et de vente, l’étude a été menée de 2011 à 2015. Un facteur clé : une très petite surface très soignée Quelques principes de base mêlant plusieurs inspirations L’esprit d’innovation et d’expérimentation Une étude à portée plus large. EXCELLENT SITE PERMA ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++Les bases du jardinage sol vivant. Que signifie Jardiner « Sol vivant » ? En fait je vous en fait la confidence, c’est une expression que j’ai inventée.

J’aurai pu appeler ce blog jardin « sans travail du sol » mais ça me plaisait pas de définir par la négative un thème aussi passionnant. août 2011 : cette planche a été préparée à partir du mois de février de la même année sans aucun travail du sol ! Pourquoi donc vouloir supprimer le travail du sol ? Pour mieux comprendre cela, imaginez que 90% de la vie souterraine est dans les 10 premiers centimètres du sol ! Vous l’aurez compris, je propose de remplacer le travail de l’outil par celui des organismes du sol.

Découvrons la vie du sol « On estime actuellement que la faune du sol représente plus de 80 % de la biodiversité animale. Préserver ce milieu de vie extrêmement riche apparaît donc comme comme un enjeu à la fois agronomique et écologique majeur ! Pédofaune et pédoflore : un diplopode (mille pattes) au milieu de fructifications de champignons. © Ph. 10 gestes simples pour aménager un jardin plein de vie - DEFI-Écologique : le blog. Vincent Albouy Vous rêvez d’un jardin plein de vie où vos enfants et petits-enfants pourront découvrir les merveilles de la nature ? Où vous pourrez faire des observations fascinantes en leur compagnie ? Suivez ces quelques conseils et le plus désert des jardins en béton vert se transformera au fil des mois et des ans en une petite jungle grouillante et colorée.

Ce que vous allez apprendre Comment respecter le lopin de terre à votre charge De quelle façon « produire » tout en respectant l’environnement Comment favoriser la biodiversité dans votre jardin Quelles espèces vous pouvez y abriter 1 — N’utilisez plus de pesticides, même naturels Domaine public Les dangers des pesticides chimiques de synthèse sont bien connus. Mais les insecticides naturels, comme le pyrèthre, ont aussi leurs inconvénients. Les abeilles, les coccinelles, les guêpes et les mouches parasites et bien d’autres espèces vous diront merci et se mettront gratuitement au travail pour vous. Nathalie Danau Pixeltoo F. Andy Murray. Les Principes de la Permaculture en Français.