E-réputation

Facebook Twitter
Conseils e-réputation

Comment gérer son e-réputation

Comment gérer son e-réputation

Avec l'essor du web 2.0, chaque internaute est un client potentiel mais aussi un danger en puissance. Sur les 200 millions de messages publiés chaque année en France, 20 millions véhiculent des opinions sur des produits ou des personnes. Fragilisées, les entreprises mettent en place des dispositifs pour mieux contrôler leur image, avec l'aide de spécialistes de l'e-réputation, nouveaux gardes du corps de ces personnes morales. L'e-réputation, c'est l'autre capital des entreprises du XXIe siècle. Même si le sujet a toujours été au cœur de leur stratégie, comme le mentionnait déjà à son époque Henry Ford, «deux choses importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise, sa réputation et ses hommes», le terme était quelque peu tombé en désuétude.
Réflexions e-réputation

Sites e-réputation

Présentations e-réputation

Outils de veille e-réputation

Des résultats aussi nombreux que les outils - Outils de veille réputation Des résultats aussi nombreux que les outils - Outils de veille réputation Aussi nombreuses soient-elles, toutes ces solutions souffrent de lacunes. Signe de la difficulté à mesurer et interpréter efficacement les propos des internautes, chaque outil affichera des résultats sensiblement différents à une même demande. C'est en tout cas l'une des conclusions d'une étude du cabinet FreshMinds Research en 2010. Plus délicat encore, la plupart a du mal à identifier les discours positifs et négatifs. Pour choisir une solution aussi fiable que possible, mieux vaut vérifier le nombre de sites qu'elle couvre et l'historique archivé.
Cyber-réputation

Cyber-réputation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'e-réputation, parfois appelée web-réputation, cyber-réputation, réputation numérique, sur le Web, sur Internet ou en ligne, est la réputation, l’opinion commune (informations, avis, échanges, commentaires, rumeurs…) sur le Web d'une entité (marque, personne, morale (entreprise) ou physique (particulier), réelle (représentée par un nom ou un pseudonyme) ou imaginaire). Elle correspond à l’identité de cette marque ou de cette personne associée à la perception que les internautes s'en font. Historique[modifier | modifier le code] C’est dans les années 1990 que Howard Rheingold, (spécialisé dans l'étude des implications sociales, culturelles et politiques des rapports que l'Homme entretient avec les nouvelles technologies de l'information et de la communication) commence à parler d’e-réputation en évoquant la « digital social life » : vivre une vie parallèle grâce aux nouvelles technologies[1].