background preloader

Expo sciences

Facebook Twitter

Expo. Sommeil. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sommeil

Chaton endormi. Une simple nuit blanche affaiblit l'immunité. Nul besoin d'être insomniaque pour le savoir: les suites d'une nuit blanche sont souvent difficiles. En plus de favoriser l'anxiété, ces heures de sommeil manquées perturbent l'activité des granulocytes, des acteurs clés de l'immunité, selon une étude publiée le 1er juillet dans la revue américaine SLEEP. Si le lien entre un manque chronique de sommeil et un système immunitaire moins performant était déjà établi, l'équipe du Dr Katrin Ackermann de l'Eramus MC University Medical Center Rotterdam aux Pays-Bas est allée plus loin en se concentrant sur les effets d'une seule nuit blanche.

L'étude a impliqué quinze hommes jeunes (âgés de vingt-cinq ans en moyenne) et en bonne santé. Pendant une semaine, ils ont équilibré leur rythme circadien (l'alternance entre la veille durant le jour et le sommeil pendant la nuit) en s'astreignant à 8 heures de sommeil par nuit, avec au moins 15 minutes d'exposition à la lumière du jour dans les 90 minutes suivant leur réveil. Vulnérables aux infections. Vivre sans dormir, c'est possible ? Vivre sans dormir, c'est possible ?

Vivre sans dormir, c'est possible ?

© iStockphoto Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, et s'en priver peut entraîner des conséquences désastreuses : stress, paranoïa, prise de poids... ou pire. En 2012, un homme qui a voulu repousser un peu trop loin les limites en ne dormant pas pendant 11 jours y a laissé la vie. Avoir un véritable sommeil est nécessaire à la survie de chacun. Se contenter de dormir superficiellement est susceptible d'entraîner de nombreux problèmes sur l’organisme. Peut-on vivre sans dormir ? LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Le sommeil paradoxal, avec son EEG semblable à celui de l’éveil, est le produit de l’interaction complexe entre des noyaux du tronc cérébral, des structures du système limbique et des aires corticales.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

D’autres de ses caractéristiques étonnantes ont aussi des mécanismes qui ont pu être localisés. Sommeil santé - L'importances du sommeil sur notre santé - Les bienfaits et les méfaits. Pourquoi a-t-on besoin de dormir ? Nous passons en moyenne 8 heures par jour à dormir, ce qui sur l’ensemble d’une vie représente environ 25 années au lit.

Pourquoi a-t-on besoin de dormir ?

Et pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, on ne sait pas vraiment pourquoi nous avons besoin de dormir. Bien sûr, on dort « parce qu’on est fatigué », mais cela ne nous dit pas quelle est la fonction biologique du sommeil. Par exemple on sait qu’on ne mange pas simplement « parce qu’on a faim », mais parce que notre organisme a besoin de nutriments pour fonctionner.

Vidéo

Pendant le sommeil, le cerveau se nettoie - Sciences. Pomme Z.

Pendant le sommeil, le cerveau se nettoie - Sciences

Ctrl+Alt+Suppr. Reset... Vider les cookies, nettoyer le cache.... bref, tout comme votre ordinateur, votre cerveau a besoin de se nettoyer pour mieux fonctionner. Et c'est le rôle que joue le sommeil. Cette découverte pourrait faire avancer la compréhension des fonctions biologiques du sommeil et permettre de trouver des traitements contre des maladies neurologiques comme Alzheimer. Le système de nettoyage du cerveau: la clé pour guérir Alzheimer? Illustration : Mysid, Wikipédia, DP Tout comme le corps humain, le cerveau produit des déchets qu’il doit éliminer.

Le système de nettoyage du cerveau: la clé pour guérir Alzheimer?

Le cerveau étant un organe à part du corps, ces déchets n’entrent pas dans le processus d’évacuation du système lymphatique. Cette question est donc longtemps restée un mystère pour les scientifiques. Découverte d’un système « glymphatique » En août dernier, une équipe de chercheurs de l’Université de Rochester, aux Etats-Unis, mettaient alors en lumière la découverte d’un système « glymphatique », un processus à part qui permettrait de laver le cerveau.

Ce circuit, invisible au microscope lors de prélèvements de tissu cérébral, a été détecté grâce à une technique d’imagerie sophistiquée, la microscopie biphotonique, sur un cerveau de souris. Mais ce qui a intéressé les chercheurs, au cours de cette étude, n’est pas tant le système d’élimination des déchets du cerveau que diverses découvertes qui pourraient être faites à partir de cette découverte. > Lu sur Futura Santé. Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines. Une nouvelle recherche suggère que le sommeil nettoie littéralement le cerveau… Cette nouvelle étude apporte la preuve que nous avons besoin d’une certaine quantité de sommeil chaque nuit, car le cerveau se sert de cette période pour se débarrasser des sous-produits métaboliques toxiques qui, autrement, s’y accumuleraient et perturberaient les fonctions du cerveau, détruisant les neurones et pouvant potentiellement causer des troubles neurodégénératifs.

Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines

L’une des principales fonctions du système lymphatique est d’évacuer les déchets du corps. Un liquide appelé lymphe baigne les cellules et les tissus du corps, recueille les déchets cellulaires et les décharges dans la circulation sanguine pour être filtrés par le corps. Mais le cerveau n’a pas de vaisseaux lymphatiques. Il a son propre écosystème interne et il est entouré par la barrière hémato-encéphalique, qui contrôle ce qui entre et sort de l’organe.