background preloader

Perrinyanet

Facebook Twitter

E-tourisme : les tendances à l'horizon 2016. En France, la croissance de l'e-tourisme est-elle vraiment brisée ? Les agences traditionnelles vont-elles continuer à perdre des parts de marché ? Les réponses de PhoCusWright. L’e-tourisme français n’est pas en panne sèche de croissance. C’est en tout cas la tendance de fond qui ressort de la 10e édition de l'étude "European Online Travel Overview" réalisée par le cabinet américain d'analyses digitales. De 42% en 2012, le taux de pénétration du online devrait grimper à 45% en 2016, d’après ce rapport de 168 pages, auquel PhoCusWright nous a donné accès. Un rythme de +4% Selon le cabinet d’études, qui rappelle en préambule les difficultés économiques et sectorielles de notre pays, l’e-tourisme résistera à l’adversité, et enregistrera des ventes cumulées en progression de 4% en 2015 et de 5% en 2016, après +4% en 2014.

Plus de tonus ailleurs en Europe A l’échelle européenne, les performances sont toutefois meilleures qu'en France, selon le rapport américain. Tendance : le Marketing de Destination en première ligne. Le Marketing de Destination, c’est ensemble des moyens d’action utilisés pour influencer le comportement des consommateurs et leur faire choisir une destination donnée. Le marketing de destination n’est pas né avec l’ère numérique, il est aussi ancien que l’industrie touristique. Pour autant, la révolution numérique donne aujourd’hui une importance sans précédent au marketing de destination. Le cycle du voyage est aujourd’hui intégralement digital : des phases d’inspiration, de recherche, de comparaison, d’achat de préparation puis de voyage et de récit. ET plus que dans d’autres secteurs encore, les entreprises touristiques ont pris conscience qu’elles ne vendent pas un produit (une chambre d’hôtel, un billet de train, d’avion, un séjour, une visite, etc.) mais une Expérience.

Elles ne vendent pas un produit mais une destination ! Le contenu de destination a aujourd’hui largement dépassé le seul cadre du SEO pour se fondre avec le produit. Voyage SNCF multiplie les initiatives. Logiciel de réservation en ligne et créateur de sites web pour les tours opérateurs. Stratégies Etourisme: Conseils et tutoriels autour du e-tourisme. E-tourisme : les tendances tourisme et web 2016 MAJ. Voici les tendances tourisme et web 2016. Cette 20ème édition, comme l’an passé est rendue publique alors que les arbitrages en matière de marketing, de communication digitale vont être réalisés par les professionnels du tourisme. Issues de nos propres études et de la confrontation des politiques menées avec nos clients, elles aspirent à partager des réflexions sur les conditions de réussite de la prochaine saison.

Tendances tourisme et web 2016 Le point sur les tendances e-tourisme et web 2015 La saison 2015 a conforté nos positions Comme à l’habitude, toutes ces tendances se sont confirmées sans éclat particulier. Ces tendances nous servent pour affiner les stratégies digitales de nos clients dans le secteur du tourisme.Elles confrontent marketing traditionnel et marketing en ligne pour optimiser les valeurs ajoutées des entreprises.Elles vous permettront de créer vos fils de veille et de e-réputation. Méthodologie L’ensemble des données rapportées dans ce papier ont été recoupées. Le tourisme en ligne en France. La France, 66,13 millions d’habitants en 2015, compte 55,4 millions d’internautes.

Le Taux de pénétration d’Internet est ainsi supérieur à 83%. En janvier 2016, si on se limite aux internautes de 15 ans et plus, qui ce sont 45,5 millions d’internautes se sont rendus sur Internet depuis un ordinateur, un mobile ou une tablette (18,2 millions d’entre eux se sont connectés sur les 3 écrans, soit 43 %), soit près de 9 Français sur 10 (Médiamétrie//NetRatings, janvier 2016). Chaque Internaute passe en moyenne un peu plus de 3h30 par jour sur Internet depuis un PC ou une tablette, 58 minutes depuis un smarpthone et 1h16 pour aller sur les réseaux sociaux (We are Social, janvier 2016).

Les Français sont massivement équipés en mobile. Il s’est vendu un peu plus de 20 millions de smartphones en 2015, et les ventes devrait dépasser les 22 millions en 2016 selon GFK. L’utilisation des réseaux sociaux Il y a 32 millions d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux. ©Agence Tiz Google – 2015.