background preloader

Sciences humaines et sociales

Facebook Twitter

Education

Politique. Coordonnées des revues. La constitution et la structuration des réseaux sociaux : un facteur clé de succès de l’expatriation. Olivier Mérignac Institut d’Administration des Entreprises, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Campus universitaire, 8, Allée des Platanes, 64100 Bayonne Marie-Laure Grillat Marie-Laure Grillat, IUT de Bayonne et du Pays Basque, Dpt.

La constitution et la structuration des réseaux sociaux : un facteur clé de succès de l’expatriation

GEA, 17 Place Paul Bert, CS 38511, 64185 Bayonne Cedex Résumé Cette recherche analyse la constitution et la structuration des réseaux sociaux des expatriés à travers une analyse longitudinale rétrospective. Mots clés : Expatriation, réseaux sociaux, soutien social, conjoint, famille, gestion internationale des ressources humaines Abstract This research analyzes the making up and structuring of social networks by expatriates through a retrospective longitudinal analysis. Key words: Expatriation, social networks, social support, spouse, family, international human resources management Resumen Esta investigación analiza la constitución y la estructuración de las redes sociales de los expatriados mediante un análisis longitudinal retrospectivo. Institut des Sciences humaines et sociales. De plus en plus de chercheurs sont présents sur les réseaux sociaux, notamment ceux qui sont spécialement destinés à la science et aux chercheurs et enseignants chercheurs comme Research Gate, Academia.edu ou bien encore My Science Work.

Institut des Sciences humaines et sociales

Pour beaucoup de chercheurs la présence sur les réseaux sociaux permet notamment : Tous ces réseaux sont basés sur le principe de la mise en ligne du texte intégral des articles. Ils prônent l'accès ouvert et encourage les utilisateurs au partage des connaissances par le dépôt de leur travaux de recherche. Participer à un réseau social c'est donc transmettre ses données et le texte intégral de ses publications à des entreprises privées comme Research Gate ou Academia. A minima, cela signifie laisser à ces entreprises privées des droits sur ses propres données et sur les travaux scientifiques déposés. Lire à ce sujet : Protection et propriété des données sur Academia.edu et ResearchGate, Christophe Benech.

Institut interdsiplinaire d’anthropologie du contemporain - Listes de diffusion et réseaux sociaux. Les listes de diffusion ainsi que les réseaux sociaux sont un accès privilégié aux réseaux de la recherche.

Institut interdsiplinaire d’anthropologie du contemporain - Listes de diffusion et réseaux sociaux

Cette rubrique permet d’en prendre connaissance et de comprendre comment les utiliser. Les listes de diffusion permettent de se tenir au courant de l’actualité de la recherche, des manifestations scientifiques, publications, séminaires et conférences, des calendriers des échéances institutionnelles, de connaître les opportunités d’emploi, notamment des vacations d’enseignement, et de diffuser soi-même les informations auxquelles on peut avoir accès. Cette inscription dans les réseaux de la recherche, dont les listes de diffusion constituent un des aspects les plus concrets, ouvre une fenêtre porteuse d’opportunités à ne pas négliger. Liste de diffusion des doctorants de l’IIAC Adresse de la liste : etudiants-iiac chez ehess.fr Pour vous y inscrire, envoyez un mail à cette adresse : lpavili chez ehess.fr. Sciences H&S - Sciences H&S. Information sur l'emploi des enseignant-e-s chercheur-se-s en sciences humaines et sociales.

Sciences humaines, sciences sociales. En tant qu’héritiers de traditions scientifiques différentes, comment envisagez-vous l’articulation entre sciences sociales et sciences humaines ?

Sciences humaines, sciences sociales

Patrice Duran : Je ne parlerai pas de traditions scientifiques différentes en l’espèce, mais plutôt de perspectives d’analyse ou d’orientations de recherche différentes. Compte tenu de nos trajectoires personnelles, disons justement que notre coopération exprime bien les liens qui peuvent exister entre ce que j’appellerai pour faire vite les « humanités classiques » et les « humanités modernes ». Parler de leur articulation présuppose qu’elles existent réellement en blocs distincts et aisément identifiables, or il n’en est rien. C’est comme pour les humanités, il est toujours délicat de savoir ce que l’on range précisément sous cette plaque d’immatriculation. La philosophie en fait-elle partie ? Il est très difficile en fait de tracer des frontières, car elles sont immédiatement – et heureusement – poreuses.

Interview de Michel Wieviorka : les sciences humaines et sociales à l'ère numérique. Une analyse des enjeux que soulève l’avènement du numérique dans le domaine des sciences humaines et sociales, en compagnie du sociologue Michel Wieviorka.

Interview de Michel Wieviorka : les sciences humaines et sociales à l'ère numérique

Vos recherches portent habituellement sur le racisme, le terrorisme, la violence… Or votre dernier livre, L’Impératif numérique, explore la montée en puissance des nouvelles technologies. Pourquoi cet intérêt pour le numérique ? Michel Wieviorka : Les responsabilités que j’exerce à la tête de la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) m’amènent à côtoyer des sociologues, des philosophes ou des linguistes qui sont plongés au cœur du numérique. Je rencontre également des bibliothécaires dont il bouleverse le travail, des éditeurs qu’il conduit à repenser leur modèle économique, des responsables de systèmes informatiques qui doivent remodeler leur offre en permanence… Le Collège d’études mondiales que j’ai créé en 2011 comporte par ailleurs deux chaires dédiées au développement des nouvelles technologies de l’information.

OpenEdition : four platforms for electronic resources in the humanities and social sciences: OpenEdition Books, Revues.org, Hypotheses, Calenda. Accueil.

Economie Sociale

Langues. Portail:Archéologie. Portail:Anthropologie. Portail:Sciences humaines et sociales. Histoire. Geographie.