background preloader

Littérature professionnelle

Facebook Twitter

Le concept de collection numérique. Les bibliothèques sont aujourd’hui plus que jamais interrogées dans leurs pratiques et dans leurs offres de services, face aux métamorphoses rapides d’internet.

Le concept de collection numérique

Numérisation, pour une nouvelle approche de la qualité. Le premier marché de numérisation de masse mis en œuvre par la BnF s’est achevé au début de l’année 2011.

Numérisation, pour une nouvelle approche de la qualité

Il a permis de traiter 410 000 documents, 37 millions de pages numérisées et océrisées, dont 15 millions de pages en haute qualité, et de saisir 650 000 pages de table et index avec leurs liens. Il a impliqué autour de 600 personnes à la BnF et en sous-traitance. Le personnel de la BnF pour sélectionner 130 000 volumes et 30 000 microformes a manipulé, vérifié, analysé 1 million de volumes et de bobines. Ces opérations de production se sont étalées entre juillet 2008 et septembre 2010 avec un rythme hebdomadaire de va et vient des documents entre la BnF et le prestataire : Chaque semaine, environ 2000 volumes partaient des magasins, 2000 autres étaient réceptionnés en retour avec leurs images sur disques durs soit environ 450 000 pages.Chaque semaine, environ 3000 documents numériques étaient mis en ligne deux semaines après leur réception. 1.La fluidité comme principe.

La nouvelle politique numérique de la France dévoilée. La Secrétaire d’Etat en charge du numérique Axelle Lemaire vient de présenter les grands axes de la nouvelle politique numérique française.

La nouvelle politique numérique de la France dévoilée

S’appuyant sur un « plan d’urgence » de numérisation des écoles françaises (16 000 n’étant pas connectées), la Secrétaire d’Etat désire que la France se dote d’une vraie « ambition numérique » et souhaite ainsi voir émerger une véritable transition numérique dans notre pays. Interviewée par Challenges.fr, Axelle Lemaire développe dans la vidéo ci-dessous quelques axes de la politique qu’elle entend mener pour mettre en place ce virage numérique. Les bibliothèques pourront librement numériser certains livres. En arbitrant un litige opposant l’université technique de Darmstadt à une maison d’édition allemande, la Cour de justice de l'Union européenne vient d’arbitrer que les États membres de l’Union pouvaient autoriser les bibliothèques à numériser, sans l’accord des titulaires des droits, « certains livres de leur collection pour les proposer sur des postes de lecture électronique ».

Les bibliothèques pourront librement numériser certains livres

Le Bundesgerichtshof (Cour fédérale de justice d’Allemagne) avait en effet saisi la Cour de justice de l’Union européenne afin de trancher le désaccord entre, d’une part, l’éditeur, qui souhaitait interdire à l’université Darmstadt de numériser le livre et, d’autre part, l’université qui a décliné l’offre de livre électronique de ce dernier et numérisé un des ouvrages afin de le proposer à la consultation sur des postes de lecture électronique. Numalire. Introduction et contexte Les moyens dont disposent les bibliothèques pour conduire leurs programmes de numérisation du patrimoine qu’elles conservent, sont rarement à la hauteur des enjeux.

Numalire

Dans ces conditions, faire appel aux ressources financières des internautes peut sembler être une solution opportune. Certaines bibliothèques dans le monde font déjà appel à leur travail, à leurs connaissances, à leurs compétences, ou à leur créativité pour indexer (folksonomie), numériser (Europeana 1914-1918, par exemple) ou corriger l’OCR (projet TROVE de la Bibliothèque Nationale d’Australie, projet Ozalid entre la Bibliothèque nationale de France, Orange, Jamespot, Urbilog, I2S, ISEP, INSA Lyon, Université Lyon 1 - LIRIS, Université Paris 8 etc.).

A Gateway to European Newspapers Online. Quelle offre de livres numériques en bibliothèque voulons-nous ? La question du livre numérique en bibliothèque agite le monde du livre.

Quelle offre de livres numériques en bibliothèque voulons-nous ?

Elle implique plusieurs acteurs qui ont des intérêts différents. Le DReaM des éditeurs L’offre de livres numériques se repartit en deux catégories : les offres d’éditeurs avec DRM et les offres d’éditeurs sans DRM. C’est un peu comme dans le film Le Bon, la Brute et le Truand : « Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. » Actuellement, ce sont les bibliothèques qui creusent. Ces offres là ne devraient pas être acceptées par les bibliothèques. Le numérique améliore l’accessibilité. Est-ce que ce sont les éditeurs qui essuient les plaintes des usagers ? La plupart des offres « Toi tu creuses » sèment volontairement une confusion dans la tête des bibliothécaires les moins aguerris face à la problématique du livre numérique.

Quelle(s) alternative(s) ? – Refuser catégoriquement les offres défavorables aux bibliothèques. . – Ne rien prêter. Panorama 2013 Terminaux mobiles en Bibliothèques - Enssib13. Panorama 2014 Lecture numérique & Terminaux mobiles en Bibliothèques - Enssib13. Panorama de la lecture numérique en bibliothèque. Dans le cadre du rendez-vous territorial du CNFPT, une rencontre se tenait à l’Enssib, le 26 juin 2014, autour de la lecture numérique.

Panorama de la lecture numérique en bibliothèque

Le développement des ressources numériques en bibliothèque, leur accessibilité via des supports diversifiés, la demande en forte croissance des usagers, amènent les professionnels à envisager le développement de nouveaux services. Bulletin des bibliothèques de France. 48211-musees-et-bibliotheques-sur-internet-le-patrimoine-au-defi-du-numerique.pdf.