background preloader

Les savanturiers

Facebook Twitter

Le cerveau funambule : les bulles d'attention (digest) Le Cerveau Funambule (3/3) : les bulles d’attention. Bibliographie Sitographie Filmographie. Bibliographie Comprendre le cerveau – naissance d’une science de l’apprentissage, OCDE Editions, 2007. 277 pages et 13 graphiques pour dresser un panorama des connaissances actuelles et des découvertes sur le cerveau dans le domaine des sciences cognitives : comment le cerveau apprend de la naissance à la vieillesse, l’impact de l’environnement, littératie, numératie, neuromythes, éthique des neurosciences.

Bibliographie Sitographie Filmographie

Stanislas Dehaene, La Bosse des Maths, Odile Jacob, nouvelle édition de 2014. Cet ouvrage dense rassemble les données sur l’arithmétique et le cerveau sous un angle biologique pour montrer comment l’architecture cérébrale permet de faire des mathématiques. Il explore le concept de nombre, l’algèbre et la géométrie, la dyscalculie grâce à l’éclairage de l’IRM fonctionnel. Stanislas Dehaene, Les neurones de la lecture, Odile Jacob, nouvelle édition de 2012.

La pédagogie peut-elle être « scientifique » ? Comment ne pas répondre par la négative à cette question ?

La pédagogie peut-elle être « scientifique » ?

Bien entendu, comme par exemple la médecine, la pédagogie reste une pratique qui fait appel à beaucoup de pragmatisme et a quelque chose à voir avec l’art (mais plutôt celui de l’artisan que de l’artiste), avec le bricolage. En revanche, posons autrement la question : la pédagogie peut-elle, doit-elle se passer de la science, des sciences ? Faire à l’excès l’éloge de l’expérience par exemple mène à l’impasse, comme si apprendre de sa pratique revenait à n’apprendre que de sa pratique. Et on dérive vite vers la détestable apologie du « bon sens », un terme que je bannis de mon vocabulaire d’ailleurs.

Comme toujours, la réalité est complexe et ne doit surtout pas être traitée sous un mode binaire (scientisme ou humanisme ; rigueur conceptuelle ou pragmatisme, etc.). Bout de la lorgnette. Mais je voudrais m’intéresser dans ce billet à l’importance grandissante que peuvent avoir les neurosciences dans la réflexion. – Les Savanturiers du Cerveau. Ange Ansour : « Les neurosciences exercent un immense attrait sur la communauté enseignante » LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Propos recueillis par Luc Cédelle Vous êtes partie prenante d’un colloque le 28 mai avec les Cahiers pédagogiques sur « Les neurosciences à l’école » et vous lancez à cette occasion un MOOC (massive open online course) sur ce thème.

Ange Ansour : « Les neurosciences exercent un immense attrait sur la communauté enseignante »

D’où vient cet intérêt? Ancienne « instit », je suis, depuis 2013, détachée au CRI où je pilote les Savanturiers – Ecole de la recherche. Ce dispositif développe trois axes d’action : projets d’éducation par la recherche à l’école élémentaire, au collège et au lycée, la formation des enseignants et la recherche. Depuis deux ans, nous proposons aux élèves et aux enseignants de mener des projets sur les neurosciences. Les approches sont très variées : elles peuvent porter sur la physiologie du fonctionnement cérébral mais aussi plus largement sur les outils de la psychologie expérimentale et des sciences cognitives. François Taddei, chercheur interdiscipliné. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | David Larousserie La visite, éclectique, commence sur les chapeaux de roue.

François Taddei, chercheur interdiscipliné

"Ici, ce sont les paillasses de biologie", annonce François Taddei, l'hôte de ces lieux, dont le bureau possède un modeste canapé. "Là c'est le Fabelier, sorte de hackerspace", dit-il dans une pièce où l'on remarque des ordinateurs, une imprimante 3D et une espèce d'hélicoptère téléguidé.

Dans le couloir, les murs sont tapissés d'affichettes présentant les étudiants qui parlent de génétique, vieillissement, tri de cellules, bactéries... Mais en même temps d'escalade, musique, jonglage, cinéma... "Le Centre de recherche interdisciplinaire [CRI] n'a pas vraiment d'existence légale", commence François Taddei dans un sourire. Le responsable de ce drôle de chaos a pourtant un CV des plus respectables. "Comme moi, François voulait monter des enseignements originaux pour les étudiants. Au sein du CRI, l'innovation est donc partout.