background preloader

Fonctionnement des médias

Facebook Twitter

"A©tu bien pris tes comprimés"? Enfumage et PPL. Ce matin, dans ma boite mail professionnelle, je reçois, pour cosignature, la proposition de loi d'un député UMP visant à "assouplir" le permis à point.

Enfumage et PPL

Et puis, en revenant de déjeuner, je tombe sur cet article de presse, qui n'est qu'un parmi de nombreux autres, tous sortis entre hier et ce matin. J'ai honte pour les journalistes qui ont signé ces papiers. Il est évident qu'il y a derrière une campagne de presse de l'association "40 millions d'automobilistes", qui représente les poujadistes de la route et sont du même niveau de "contribuables associés", l'Institut pour la justice ou SOS-éducation. Que cette association tente de faire du buzz médiatique ne me pose pas de problème, chacun se débrouille comme il peut pour faire avancer ses idées. Qu'un député se prête complaisamment à l'opération, dans le but de faire sa petite promo m'agace davantage, mais c'est malheureusement plus que courant et inévitable.

Il s'agit d'une proposition de loi d'un député UMP. Les forçats de l'info. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Xavier Ternisien On leur a déjà trouvé un surnom : "Les OS de l'info.

Les forçats de l'info

" C'est Bernard Poulet qui a lancé la formule dans son livre choc paru en janvier, La Fin des journaux et l'avenir de l'information (Gallimard). Manifeste de “XXI” sur le journalisme : “Télérama” fait réagir les médias mis en cause - L'actu Médias / Net. Quand le mépris d'Elie Cohen... Ma petite bibliothèque. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la presse, voici une liste d’ouvrages classés par thèmes : - "Le siècle de la presse, 1830-1939 " par Christophe Charle – Seuil 2004 – 399 pages LA référence sur la période considérée. - "La presse écrite en France au xxème siècle" par Laurent Martin – Le livre de Poche 2005.

Ma petite bibliothèque

Information, vérité et liberté. Le Monde daté du 30 décembre m’apprend que les quotidiens un peu partout dans le monde ont décidé d’augmenter leurs tarifs pour faire face à la diminution des recettes publicitaires et des ventes (page 16).

Information, vérité et liberté

Un autre article, dans le même numéro (page 5), avance l’idée que la presse papier ne pourra survivre qu’à condition de devenir un produit de luxe proposant à un tarif élevé une information à forte valeur ajoutée. Etrange comme la réalité semble donner pour l’instant raison à Marcel Gauchet. Les nouveaux chiens de garde. Cela faisait longtemps que je l’attendais et le voici enfin disponible sur le net : Les nouveaux chiens de garde réalisé par : Gilles Balbastre et Yannick Kergoat Magnifique oeuvre collective, énormément d’archives, deux ans et demi de travail dont neuf mois de montage.

Les nouveaux chiens de garde

Comment bidonner le débat sur l’énergie ? Cet article a été publié dans Charlie-Hebdo du 21 novembre 2012 Avant de vous laisser avec ce papier, un commentaire s’impose : vous ne trouverez la plupart des informations qu’il contient nulle part ailleurs.

Comment bidonner le débat sur l’énergie ?

C’est un fait. Qui me fait réfléchir à cette rude question : qu’est donc une information utile ? Et par voie de conséquence : à quoi sert de déterrer des faits ? Notez que ce ne sont que des questions, pas des conclusions. Carton plein pour Delphine Batho, ministre de l’écologie. Ce que les socialos avaient oublié de dire, c’est que l’arnaque était au programme. Lire : Sociologie de la communication politique, de Philippe Riutort (avec un extrait) La communication politique, au sens moderne, désigne un ensemble de pratiques destinées à assurer la liaison, notamment par médias interposés, entre les principaux acteurs, individuels et collectifs, de la vie politique et les électeurs.

Lire : Sociologie de la communication politique, de Philippe Riutort (avec un extrait)

Ces pratiques ont désormais leurs professionnels et leurs « théoriciens ». Ce n’est évidemment pas le résumé de leurs savoirs que Philippe Riutort propose dans cet ouvrage, mais une approche sociologique de la communication politique. La valeur de la Presse. Bernard Tapie vient de racheter les derniers titres de presse du groupe Hersant, dont quelques journaux de la Provence et de la Côte d'azur.

La valeur de la Presse

Cela irrite fortement (et inquiète) les élus socialistes du cru, qui se souviennent parfaitement du passage de Tapie dans la vie politique locale, et craignent qu'il ne revienne juste pour régler ses comptes et mettre la pagaille dans les prochaines échéances électorales. Le sieur Mennucci, candidat déclaré à la mairie de Marseille, et par ailleurs député socialiste, a même demandé une commission d'enquête parlementaire. De son coté, Bernard Tapie ne dément pas vouloir utiliser ces titres de presse comme outil d'influence, y compris éventuellement au service de ses propres intérêts politiques. Hollande peut dire merci à Depardieu. Behind the scenes. 24 décembre 2012.

behind the scenes

Vive la Crise - Une Pédagogie de la Soumission. Il y a quinze ans, « Vive la crise ! », par Pierre Rimbert. Fondation Saint-Simon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La fondation Saint-Simon, fondée par François Furet en 1982, a réuni des hauts fonctionnaires et des technocrates libéraux ainsi que des hommes d'affaires jusqu'à sa dissolution en 1999. Historique[modifier | modifier le code] Selon Pierre Rosanvallon[1], « la fondation Saint-Simon a été créée après le tournant de 1981, pour mettre sur pied un espace d'échange social et de production intellectuelle totalement indépendant, différent à la fois des clubs politiques et des institutions universitaires ». Alain Minc et Jean Boissonnat attribuent le choix du nom à Emmanuel Le Roy Ladurie, comme synonyme d'ambiguïté, du fait des homonymies autour de Saint-Simon[2]. La fondamentale critique des médias – La société du spectacle.

Rachida, marquise des anges « La Plume d'Aliocha. Or, donc, nous venons d’assister à la prestation télévisée de la Ministre de la justice sur France 2. Dadouche chez Eolas m’a devancée, son billet est en ligne depuis hier soir. Il faut dire qu’elle est propulsée par la colère, quand moi je suis effondrée à l’idée que la communication a, une fois de plus, mis KO le journalisme. Pourtant, Arlette Chabot au début a attaqué fort, je l’ai trouvé directe, mordante, insistant sur les questions qui fâchent et en particulier les relations tendues avec les magistrats.

Vu à la télé. On achète bien les journalistes « La Plume d'Aliocha. Yves Calvi est à la propagande néo-libérale ce qu'Ehrenbourg était à la propagande soviétique... Pendant la seconde guerre mondiale.

Yves Calvi est à la propagande néo-libérale ce qu'Ehrenbourg était à la propagande soviétique...

Avec infiniment moins de talent, beaucoup plus de mauvaise foi, et infiniment d'outrance.