background preloader

L'évolution des espèces - l'histoire du vivant

Facebook Twitter

La classification des êtres vivants : principes généraux. En donnant aux élèves une collection d'espèces à classer, l'enseignant peut atteindre un certain nombre d'acquisitions conceptuelles, dont la première est de classer sur la base de ce que les organismes ont, et non sur ce qu'ils n'ont pas/sur ce qu'ils font/là où ils vivent/ce à quoi ils servent ou encore sur un a priori de ce qu'ils sont.

On évacuera ainsi d'une classification qui se veut scientifique les classifications utilitaires ("fruits de mer"), anthropocentrique ("invertébrés"), écologique ("fouisseurs", "poissons"). Connaître un être vivant, c'est d'abord répondre à la question "qu'est-ce qui le caractérise ? ", avant de répondre à des questions du type "comment fonctionne-t-il ? ". Répondre à la question "qu'est-ce qui le caractérise ? ", c'est, dans l'ordre, (1) savoir de quoi un organisme est constitué et ce qu'il partage avec d'autres, (2) d'où il vient et (3) où il se range dans la classification.

Les objectifs sont, sur plusieurs séances de : Par exemple : La découverte d'une nouvelle espèce de bison confirmée par des peintures rupestres. Les scientifiques soupçonnaient son existence sans jamais en avoir eu la confirmation. L'hypothèse d'une nouvelle espèce de bison, le «bison de Higgs», apparue il y a 120.000 ans, a finalement été validée grâce à des œuvres pariétales sur lesquelles l'animal était représenté, dans le sud-ouest de la France. Une nouvelle fois, l'art nous offre les clefs du passé. Comme le rapporte un article de la revue scientifique Nature Communications, une équipe internationale menée par des chercheurs de l'Australian Centre for Ancient DNA a découvert que des restes fossiles datés du Pléistocène supérieur (-126.000 ans à -11.700 ans) correspondaient à l'ADN d'une espèce de bison inconnue des spécialistes, qui ne correspondait ni au bison des steppes (Bison priscus), ni à l'auroch (ancêtre de nos vaches dit Bos primigenius), mais à une forme hybride de ces deux espèces, apparue il y a 120.000 ans.

L'animal aurait une ascendance génétique avec 10% d'aurochs et 90% de bison des steppes. 1. Comment enseigner l'évolution ? — Enseigner avec le numérique. Séminaire organisé par la DGESCO"Enseigner les sciences de la nature implique de pouvoir enseigner n’importe quelle théorie scientifique et les faits attenants : théorie chromosomique de l’hérédité, théorie cellulaire, théorie de la dérive des continents... même si ces théories aujourd’hui sont hautement corroborées.

Pourtant, enseigner la théorie de l’évolution semble susciter plus de difficultés. Comme d’autres théories, elle se nourrit de faits expérimentables et expérimentés. Comme d’autres, ses manifestations les plus probantes échappent la plupart du temps à nos sens humains. @cces, 17/04/ Ouverture - Allocutions Vidéos Ateliers 1. 2. 3. 5. 6. 7. 8. Compte rendus texte, diaporamas et vidéos Tables rondes 1. 2. Diaporamas et vidéos Conférences 1. 2. 3. 4. Clôture Vidéo.

RA16 C3 SCTE progressivite vivant evo 560812. Lamap: Comment enseigner l'évolution. Introduction : La théorie de l'évolution à l'école Tout enseignant peut se retrouver à un moment donné confronté à des élèves ou à des parents d’élèves inquiets ou dubitatifs, voire virulents ou hostiles, après des séances où il a été question d’évolution des êtres vivants. Pourtant, cette notion fait explicitement partie des programmes scolaires français, à l'école primaire comme dans l'enseignement secondaire : par exemple, au cycle 3, le programme indique à propos du monde vivant : "L'unité du monde vivant est caractérisée par quelques grands traits communs, sa diversité est illustrée par la mise en évidence de différences conduisant à une première approche des notions de classification, d'espèce et d'évolution...

". La théorie de l'évolution expliquée aux professeurs des écoles (François Lusignan) La théorie de l’évolution est une théorie La théorie de l’évolution est une théorie scientifique …en évolution La théorie de l’évolution n’est pas un discours figé. Figure 1. Lamap - Darwin et l'évolution. Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Charles Darwin, né le 12 février 1809, et le cent cinquantenaire de la publication de son ouvrage fondateur « L’Origine des espèces » (28 novembre 1859), l’année 2009 a été décrétée « Année Darwin ». Il faut noter que 2009 est également le bicentenaire de la publication par Jean-Baptiste de Lamarck de la « Philosophie zoologique », ouvrage parmi les premiers à présenter l’idée de transformations des êtres vivants au cours des temps géologiques.

Compte tenu de l’importance de la théorie de l’évolution, La main à la pâte vous propose à l’occasion de ces anniversaires, un dossier sur Charles Darwin et l’évolution dont nous espérons qu’il aidera à clarifier les idées sur cette notion fondamentale pour la science moderne, mais aussi à résister aux diverses offensives tendant à nier l’évolution (créationnisme, dessein intelligent) qui se développent un peu partout dans le monde. Lamap: La classification des êtres vivants : principes généraux. Sciences-Maths 38 [Fonctionnement du vivant Cycle 3] :.. Futura Sciences : Définition | Théorie de l'évolution - Évolution des espèces. La théorie de l'évolution permet d'expliquer la diversité des formes de vie rencontrées dans la nature, en partant du principe que chaque espèce vivante se transforme progressivement au cours des générations, tant sur un plan morphologique que génétique.

Or, l'évolution, un terme pour la première fois employé par Charles Darwin en 1859, peut amener à l'apparition de nouvelles espèces. Malgré son nom, il ne s'agit pas d'une théorie, et donc d'une hypothèse, mais bien d'un concept aujourd'hui scientifiquement établi. Différents modèles ont vu le jour au cours de l'histoire pour expliquer l'évolution des espèces. Les principaux sont : le transformisme de Jean-Baptiste Lamarck, qui dit que les organismes s'adaptent à leur milieu ;l'évolutionnisme de Charles Darwin, qui avance que l'évolution se fait par sélection naturelle. Qui était Darwin. Edu.mnhn - Course: Enseigner la classification et l'évolution du vivant (SVT) Evolution biologique-Histoire du vivant-biodiversité-mécanismes de l'évolution-le temps en géologie. Sorties d'Afrique, les premières.

Il faut veiller, quand on parle de sortie d'Afrique aux temps paléolithiques (ou Out of Africa), à évacuer l'image d'un homme marchant seul, une sorte d'aventurier à la recherche de nouveaux territoires. Pour qu'une migration soit féconde il faut un petit groupe d'hommes et de femmes. Ils ne sont pas forcément dans une logique de découverte, mais ils déplacent leurs campements au fur et à mesure de leurs besoins. Bien entendu, ils ne se rendent pas compte qu'ils « sortent » d'Afrique, ils suivent peut-être tout simplement des troupeaux...

La dispersion de l'humanité sur les autres continents ne s'est pas faite de manière prédéterminée. Les origines africaines Parler de sortie d'Afrique des premiers homininés place d'emblée les origines de la lignée humaine sur le continent africain. Les premières sorties d'Afrique ( aux alentours de -2 millions d'années) Les dernières vagues (- 100 000 ans) Et Néandertal ? Il y a 30 000 ans, une seule espèce ?

Evolution biologique et environnement – 3ème – Cours – SVT - Brevet des collèges. Evolution biologique et environnement – 3ème – Cours – SVT – Sciences de la vie et de la Terre – Brevet des collèges Influence de l’environnement sur l’évolution des êtres vivantsInfluence de l’environnement sur les disparitions massives d’êtres vivantsInfluence des êtres vivants sur l’évolution de l’atmosphèreLes grandes subdivisions de l’histoire de la Terre Au cours des temps géologiques, de grandes crises de la biodiversité ont marqué l’évolution; à des extinctions en masse succèdent des périodes de diversifications. La terre n’a pas toujours ressemblé à celle que nous connaissons aujourd’hui. Depuis 4,5 milliards d’années, elle a subi de nombreux changements géologiques, qui ont modifié ses conditions planétaires.

Ces modifications ont entrainé l’apparition de la vie il y a 3,8 milliards d’années, sa diversification et son évolution. I. 1. La Terre fut-elle vraiment une fournaise durant son premier milliard d’années ? II. 2. Les causes possibles de ces crises : III. CNDP: Évolution des espèces » Accueil. DE L'EVOLUTION : la notion d'espèce - Le blog de cepheides. Lorsqu’on regarde un chat jouer avec un chien Yorkshire, on sait implicitement qu’il s’agit d’animaux d’espèces distinctes mais même s’il arrive un Saint Bernard, là encore, on comprend immédiatement que le grand chien et le Yorkshire sont totalement de la même espèce qui est complètement différente de celle du chat ; cependant, par la taille, la morphologie et la vitesse des mouvements, le chat et le Yorkshire se ressemblent bien plus que chacun d’entre eux ne ressemble au Saint Bernard.

Comment peut-on si facilement faire cette distinction ? Est-ce uniquement un acquis culturel ? Existe-t-il des animaux ou des plantes pour lesquels il serait facile de faire des confusions entre espèces différentes ? Au fond, qu’est-ce qu’une espèce d’êtres vivants ? La perception des espèces avant Darwin Depuis la plus haute antiquité, on savait bien que des espèces différentes peuplent notre globe : il existait donc forcément une notion intuitive de la biodiversité mais sans qu’on aille plus loin. 5.

Enseigner Classification Evolution (ECEV): La notion d'espèce. Auteure : Frédérique Théry (Monitrice, MNHN) Importance de la notion d'espèce La notion d'espèce est centrale pour de nombreuses disciplines des sciences du vivant. Elle l'est également pour l'ensemble des cultures humaines, la perception intuitive des espèces étant au moins aussi ancienne que l'époque des premières traces d'écriture. L'homme distingue en effet dans son environnement naturel des ensembles d'organismes qu'il désigne par le même terme, et qui correspondent à différentes espèces.

Aujourd’hui, la notion d'espèce est d'autant plus importante qu'elle est associée à l'intérêt croissant pour la biodiversité ainsi que pour les politiques visant à sa conservation.Les questions en rapport avec la notion d'espèce ont traversé l'histoire des sciences naturelles et sont multiples. L'espèce correspond-elle à une réalité objective, ou n'est-elle qu'une construction intellectuelle utilement appliquée pour catégoriser le monde vivant ? © P. Perspective historique de la notion d’espèce. Les grandes étapes de l'histoire du vivant.

Les premières formes de vie, les premiers métabolismes et les principales étapes du développement de la vie. Frédéric David. ACCES-INRP Introduction : l'origine de la vie Actuellement la vie n'est connue que sur notre planète Terre, rendant celle-ci singulière. Les explorations des sondes martiennes et les tentatives de dialogues extraterrestres n'ont pas abouti pour l'instant. 1. La vie est définie par le fait de pouvoir se reproduire à l'identique, l'aptitude à maintenir certains paramètres physico-chimiques, la présence d'eau, un métabolisme, et la mémoire moléculaire que constitue l'hérédité. 2.

Lorsque la température de la terre devînt suffisamment basse, l'eau très présente dans l'atmosphère primitive passa à état liquide et l'hydrosphère apparut. Un autre hypothèse repose sur l'origine extraterrestre des monomères. Pour former les macromolécules du vivant, plusieurs hypothèses de polymérisation des petites molécules organiques de la soupe primordiale sont envisagées. I. 2. II. 1. 2. Téléchargement de Phylogène 2012 Lycée. Classification Etapes. Accueil - Evolution of life. ManuelSVT4sur4. La sélection naturelle | Dossier. 1 – Le clocher de Collioure Yin - Ce qui me gêne dans tout ce que l'on dit de l'évolution, c'est que, bien que les mutations ne soient pas « dirigées », leurs conséquences soient plutôt extraordinaires. C'est un peu comme si tu me disais que la Joconde est le résultat de coups de pinceau donnés au hasard...

Claude : Ta supposition n'est pas aussi absurde que tu le penses et je vais te montrer que la sélection de caractères issus du « hasard » peut avoir des conséquences « extraordinaires »... Si tu te promènes en été sur la plage de Collioure, ce petit port de pêcheurs du Sud de la France rendu fameux par Matisse et Derain, tu verras des peintres, penchés sur leur chevalet, qui peignent le clocher rose de l'église émergeant de la mer. Chaque peintre a pour objectif de peindre le clocher : l'intention du peintre est une cause et le tableau terminé sera l'effet de cette cause.

Dans cette parabole, le démon symbolise la sélection naturelle. 2 - La sélection sexuelle. Qu'est-ce que l'évolution ? Partie 1 - Définitions L'évolution des espèces (ou évolution biologique) est d'abord une idée que l'on peut qualifier de concept1 et non pas de théorie2. 1 un concept est une construction logique qui permet de relier des connaissances scientifiques: c'est une notion qui n'est pas figée, mais qui évolue en fonction des découvertes ... D'autres concepts: la cellule, l'espèce 2 une théorie est un ensemble (± figé) d'explications à la lumière desquelles on interprète les données expérimentales ; on utilise actuellement plutôt les mots de paradigme (d'après Kuhn, en insistant sur l'aspect social et provisoire) ou de modèle (en insistant sur l'aspect construit par l'homme ou hypothétique-spéculatif).

Lorsqu'une théorie est inefficace pour expliquer de trop nombreux faits, on l'abandonne et on prend une autre théorie. Une théorie n'est pas fausse ou vraie, elle est utilisée actuellement ou a été utilisée ou n'est pas utilisée. Une autre théorie: la théorie cellulaire Lamarck... Lamarckisme... Bibliodarwin2009.