background preloader

Speed recruiting

Facebook Twitter

Speed Recruiting. Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi. Définition du speed recruiting Le speed dating est un mode de rencontre entre des personnes qui souhaitent faire un bout de chemin ensemble, pour une soirée ou pour la vie.

Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi

Elles ont entre 10 à 20 minutes pour faire mutuellement connaissance et décider de la suite à donner à leur éphémère rendez-vous amoureux. Cette méthode de rencontre, lorsqu’elle est pratiquée dans le recrutement du personnel, s’appelle le speed recruiting. Cette expression franglaise (dans le vocabulaire français avec des mots anglais) signifie "recrutement rapide".

En effet, les entretiens d’embauche en mode speed recruiting sont très courts, généralement 15 minutes. Mode d’emploi du speed recruiting Le speed recruiting est utilisé, soit pour une seule entreprise, soit pour plusieurs lors d’un salon de l’emploi. Dans le premier cas, le recruteur intermédiaire a allongé la fameuse "short list" qui, habituellement, contient de 3 à 5 dossiers de candidatures. C’est le cas aussi dans les salons. Speed-recruiting : quelques minutes pour convaincre. Ce 5 avril, une petite centaine de personnes se presse dans le hall de Keyrus, une société de services en ingénierie informatique (SSII) à Levallois-Perret (92).

Speed-recruiting : quelques minutes pour convaincre

Elles sont invitées à un speed-recruiting, ces rencontres de recrutement éclairs qui permettent aux entreprises d'attirer des candidats en nombre et de gagner du temps. 300 postes sont à pourvoir en 2011 : ingénieurs informatiques, chefs de projet, consultants en informatique décisionnelle ou en organisation et management. Keyrus a lancé 150 invitations pour cet événement, dans l'objectif final est d'intégrer 20 à 30 nouveaux collaborateurs. En 20 minutes, et en open-space, le feeling passera ou pas entre recruteur et candidat. La société fera ensuite suivre aux sélectionnés un parcours de recrutement plus classique, différent selon l'expérience du candidat. Les jeunes diplômés, qui ont été reçus principalement par les RH au cours du speed-recruiting, sont orientés vers un manager pour le second entretien.

Speed recruting ? Job dating ? Comment réussir son entretien ? Par Jean-Marie COLOMBEAU L’utilisation de plus en plus fréquente de ces entretiens express (speed dating, job recruting) offre l’opportunité aux candidats de rencontrer un recruteur sans avoir à passer par le processus de sélection traditionnel du CV et de la lettre de motivation.

Speed recruting ? Job dating ? Comment réussir son entretien ?

Ces entretiens rapides qui sont utilisés dans la majorité des évènements organisés à des fins de recrutement (salons, forums emplois…) présentent pour le candidat un niveau de difficulté qui est inversement proportionnel à leur durée. Si les principes et règles de l'entretien d'embauche s’appliquent à ce type d’entretiens, ils présentent des spécificités que nous allons nous efforcer de vous présenter dans la suite de cet article.

Etre lucide sur les enjeux du job dating pour ne pas se tromper d’objectif N’imaginez surtout pas que vous allez repartir avec un contrat de travail à signer à l’issue de la rencontre ! Votre seul objectif sera de donner envie à votre interlocuteur de vous donner un autre rendez-vous. Comment se préparer à un entretien de speed recruiting. Quoique controversé, le speed recruiting gagne du terrain en France.

Comment se préparer à un entretien de speed recruiting

Pour effectuer une première sélection, les recruteurs sont désormais nombreux à avoir recours à ces entretiens éclair, sur un salon ou un évènement. Un exercice que les cadres sont pourtant loin de maîtriser. « Vous avez sept minutes pour convaincre ». C'est ainsi qu'ont débuté les entretiens d'embauche du Crédit Agricole du Finistère le 10 décembre dernier. Apparues en France sous l'impulsion des SSII et des banques, ces opérations de recrutement fonctionnent sur le même principe que le speed-dating : une salle informelle, des duos attablés qui se regardent dans le blanc des yeux et... sept, dix ou quinze minutes pour convaincre de la pertinence de son profil. Un timing plutôt serré lorsqu'il s'agit de résumer une carrière professionnelle de vingt ans à un recruteur. « L'exercice est stressant pour les candidats, reconnait Philippe Garin, coach en recherche d'emploi.

Pas de place pour l'impro !