background preloader

User story

Facebook Twitter

Lu tres bien

Lu. Rédiger des User Stories. Agilité: 10 stratégies pour avoir des User Stories suffisamment petites. Une User story est une exigence du système à développer, une brève description d’une fonctionnalité telle que vue par l’utilisateur ; très en vogue sur les projets agiles.

Agilité: 10 stratégies pour avoir des User Stories suffisamment petites

Dalleurs je n’utilise quasiment plus que ça. « En tant que Client, je veux réserver un billet de train pour me rendre à Paris » Quand on pense aux User Stories, on pense d’abord à la règle des 3C et aux critères de qualité (INVEST) et au format « User Voice »… Référentiel des pratiques Agiles. Compétence De quoi s'agit-il?

Référentiel des pratiques Agiles

L'intégralité du travail à réaliser est découpée en incréments fonctionnels et les activités de développement s'organisent autour de ces incréments appelés "User Stories". User Stories, ATDD et BDD. User Story:Une user story est une façon de « spécifier » un besoin fonctionnel.

User Stories, ATDD et BDD

C'est au-delà de l’aspect écrit d’une spécification, surtout un moyen de communiquer entre le Product Owner (ou analyste métier) et l’équipe de développement. Je vous renvoie à l’article de Martin Fowler à ce sujet.Une user story est exprimée en utilisant la phrase suivante :En tant que « rôle », je veux « faire une action », afin d’ « atteindre un objectif » Il est important de définir le rôle, l’action, mais aussi l’objectif à atteindre. Le fait de réfléchir à ces trois éléments permet de préciser son besoin mais aussi son pourquoi : Un point important pour l’estimation de la valeur ajoutée de la user story.

Alire

Scrum Master Academy – Parlons des user stories. Voilà quelques temps que je n’ai pas publié une règle de la Scrum Master Academy et j’entends gronder la foule des lecteurs de ce blog qui s’impatientent sérieusement (dites-moi si je fabule).

Scrum Master Academy – Parlons des user stories

J’ai donc pris une grande décision pour d’une part assouvir votre curiosité, et d’autre part boucler plus rapidement cette série de billets qui commence à tourner au péplum : je vais vous divulguer les règles par petits paquets de 4 ou 5. Les 4 règles de ce billet se focalisent sur un élément qui s’avère paradoxalement souvent mal maîtrisé lors d’une réalisation d’un projet agile : les user stories. Ce n’est pas à proprement parler un élément du framework Scrum, cette pratique nous vient de l’Extreme Programming, mais elle est largement utilisée dans le cadre de projets menés en Scrum au point de devenir la référence de nombreuses formations certifiantes. 3 manières de découper ses user stories – Goood! S’intéresser à la taille de ses user stories et les découper lorsqu’elles sont trop grandes est une bonne pratique.

3 manières de découper ses user stories – Goood!

Cela permet d’éviter l’effet tunnel, de produire de la valeur rapidement et de contribuer à une meilleure organisation du travail de tout le monde. Encore faut-il les découper efficacement afin qu’elles soient testables et créent de la valeur. Rédiger une User Story : les bonnes pratiques. Une User Story est une description simple et compréhensible d’une fonctionnalité à valeur business d’un système.

Rédiger une User Story : les bonnes pratiques

Généralement, une User Story respecte la syntaxe suivante : En tant que , je veux … dans le but de … Exemple : En tant que client, je veux pouvoir consulter les commentaires sur les hôtels afin de choisir l’hôtel qui me convient. Plus qu’une phrase ? La rédaction d’une User Story se fait en trois étapes incrémentales appelées les 3C (Card, Conversation and Confirmation).

Approche Agile.