background preloader

L'empire Chanel

Facebook Twitter

S'il y a bien une marque synonyme de luxe, d'élitisme et d'exclusivité c'est celle-là.

Chanel, ce nom est connu de tous, même si très peu peuvent s’acheter les produits des départements mode et joaillerie, beaucoup achètent le mythique n°5, le coco mademoiselle ou les chanel Allures pour hommes. Cet incroyable succès est du à l'image que renvoie cette maison, une image de raffinement extrême et de modernité. En effet, la maison Chanel investit des dizaines de millions chaque années pour présenter ses sept défilés annuels dans des décors dignes des plus grandes productions, s'entoure des plus grands réalisateurs pour tourner les spots pub de ses parfums et organise des soirées au quatre coins du monde. Mais le véritable renouveau de Chanel est du à Karl Lagerfeld, couturier qui réinvente les intemporels de Chanel en les modernisant à chaque collection : "faire un meilleurs avenir avec les éléments élargis de passé" selon ses propres mots citant Goethe. Couturier ultra cultiver et boulimique de travail, il a su depuis le début des années 80 dépoussiérer le style Chanel et en faire la plus grande marque de haute couture.

Coco Chanel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coco Chanel

Coco Chanel Coco Chanel en 1928. Gabrielle Chanel, dite « Coco Chanel », née le 19 août 1883 à Saumur et morte le 10 janvier 1971, à Paris, est une créatrice de mode, modiste et grande couturière française célèbre pour ses créations de haute couture, ainsi que les parfums portant son nom. Elle est à l'origine de la Maison Chanel, « symbole de l'élégance française »[3]. Certains choix de vie de Chanel sont à l'origine de controverses, en particulier son comportement pendant l'Occupation allemande. §Biographie[modifier | modifier le code] §Enfance[modifier | modifier le code] Née le 19 août 1883 à l'hospice de Saumur tenu par les Sœurs de la Providence, Gabrielle Chanel[4] est issue d'une lignée de marchands forains cévenols, de Ponteils-et-Brésis près d'Alès[5].

§Gabrielle devient « Coco »[modifier | modifier le code] Bientôt, elle ose pousser la chansonnette et se met à rêver de music-hall. Chanel dansant avec Boy Capel par Sem. Industrie du luxe: l'exceptionnelle rentabilité de Chanel enfin dévoilée - 9 janvier 2014. L’Assemblée générale de Chanel International BV a validé le 19 novembre les comptes 2012 de cette entité néerlandaise qui contrôle le groupe de luxe.

Industrie du luxe: l'exceptionnelle rentabilité de Chanel enfin dévoilée - 9 janvier 2014

Le résultat net ressort à 1,56 milliard de dollars pour un chiffre d’affaires de 6,3 milliards de dollars, en hausse de 7%. Le résultat opérationnel est de 1,46 milliard de dollars, en hausse de 17%. La très discrète maison, qui appartient aux deux frères Alain et Gérard Wertheimer, ne communique jamais ces chiffres. Elle n’y est pas obligée : la maison de luxe est contrôlée par une holding de droit néerlandais, un pays où la publicité financière sur les résultats est nettement moins contraignante qu’en France.

Mais Challenges a eu accès aux comptes certifiés du groupe tels qu’ils ont été approuvés par les actionnaires lors d’une réunion qui s’est tenue le 19 novembre, dans un immeuble banal, anonyme et moderne, d’une petite ville des Pays-Bas, Zoetermeer, située entre la Haye et Amsterdam. Une rentabilité de 25% Que dit ce compte-rendu ? Les secrets de gestion des Wertheimer, propriétaires de Chanel - 21 juillet 2014. "A tous : les frères Wertheimer sont sur le site !

Les secrets de gestion des Wertheimer, propriétaires de Chanel - 21 juillet 2014

" prévient une hôtesse par talkie-walkie. Dimanche 1er juin à Chantilly, Alain et Gérard Wertheimer, costume, tennis et chapeau melon, assistent au Prix du Jockey Club. Tenants du titre, les Wertheimer espèrent réitérer leur exploit. Accompagnés de leur régisseur, Pierre-Yves Bureau, ils grimpent les escaliers de la tour du comité, qui offre le meilleur point de vue. Personne n’ose les aborder. Les Wertheimer figurent parmi les milliardaires les plus discrets du monde. Quand ils assistent à un défilé Chanel, ils se cachent au troisième ou quatrième rang. Chanel, Fendi, mais aussi H&M et Coca... Découvrez la face cachée de Karl Lagerfeld - 15 mars 2013. A la tombée de la nuit, une foule se masse devant la devanture du 194, boulevard Saint-Germain.

Chanel, Fendi, mais aussi H&M et Coca... Découvrez la face cachée de Karl Lagerfeld - 15 mars 2013

Au milieu du Tout--Paris de la mode, Karl Lagerfeld est reconnaissable entre mille grâce à sa tenue légendaire : chemise blanche à haut col Hilditch & Key, mitaines Causse, lunettes noires… Ce jeudi 28 février, l’Allemand le plus populaire de France est venu inaugurer son magasin parisien, tout en noir et blanc, évidemment. En bas, les accessoires, qui assureront la moitié des ventes – sacs à main, lunettes, stylos… –, et la nouvelle collection de montres réalisée par l’américain Fossil. A l’étage, la mode homme et femme, dans un style ironique et assez rock, avec ces petites têtes de Karl nichées dans des boutons de chemise plutôt sombres. Bref, du Lagerfeld nouveau et intéressant, à la fois sophistiqué et accessible (tee-shirt à 79 euros, robe en soie à 289 euros, veste de smoking à 349 euros).

Lagerfeld Confidential - Documentário Karl Lagerfeld. Coco Chanel 1969 Interview - Part 1/2. Coco Chanel 1969 Interview - Part 2/2. Jacques Polge, nez de Chanel. Dans son antre aux murs blancs et vitrés, d’où l’on voit le bois de Boulogne et le Sud-Ouest de Paris, une ambiance flotte, à la fois clinique et rêveuse ; sur un bureau également immaculé sont disposées quelques fioles, quelques mouillettes (ces langues de papier où l’on pulvérise et sent le parfum), un téléphone.

Jacques Polge, nez de Chanel

Mais pas d’ordinateur devant l’homme en chemise bleue discrètement brodée des initiales JP, pour Jacques Polge, « nez » de la maison Chanel depuis trente ans. Comme pour s’excuser de ne pas pratiquer le langage poétique et parfois surfait de ses confrères, il dit : « Je ne sais guère parler de mon travail. » Pourtant il se raconte volontiers, passée la timidité des premiers instants, avec une franchise qui surprend presque dans la bouche d’un homme de 65 ans occupant un tel poste dans une telle maison. Banalisation.