background preloader

Innova Histoire

Facebook Twitter

Mexico 68: Smith et Carlos un poing levé contre le racisme. Les Jeux Olympiques de Mexico 1968 ont été le théâtre de l’un des événements sportifs les plus importants de ces 50 dernières années, si ce n’est le plus important.

Mexico 68: Smith et Carlos un poing levé contre le racisme

Deux athlètes noirs américains Tommie Smith et John Carlos, respectivement médaille d’or et de bronze du 200 mètres baissent la tête et lèvent un poing ganté de noir durant l’hymne américain. Ils souhaitent par ce geste montrer au monde la condition des noirs aux USA et ainsi lutter contre le racisme. En pleine guerre froide, ce geste des deux athlètes est sans précédant, a fait le tour du monde et est devenu un symbole de la rébellion. Leur prise de position leur vaudra d’être reniés de la part de la communauté internationale dans un premier temps avant que leur geste ne passe à la postérité. Retour sur le geste des JO de Mexico 68.

Brève histoire du boycott. A l'heure où l'Europe occidentale fait mine de découvrir, avec effroi, une information disponible depuis plus de six ans, à savoir que les prochains jeux olympiques d'été vont avoir lieu dans un pays qui foule au pied les droits de l'homme et du citoyen depuis des décennies, un néologisme étrange a refleuri dans plusieurs titres de "une" des médias français, boycottage.

Brève histoire du boycott

Ce qui est surtout étrange c'est l'ajout inattendu d'un suffixe français –age, qui exprime un résultat, au nom commun anglais boycott. Cette suffixation est d'autant plus surprenante qu'elle est relativement limitée. Le boycott des Jeux olympiques. La composante spirituelle intrinsèque aux Jeux olympiques antiques est érodée et se voit remplacée par le show-business.

Le boycott des Jeux olympiques

Même la composante purement sportive laisse souvent la place à une compétition politique. Et nous ne pouvons pas dire que la politique, c’est quelque chose qui manque aux Jeux olympiques. À l’été 2013, le sénateur républicain Lindsay Graham a déclaré que Barack Obama devait étudier la possibilité de boycotter des Jeux olympiques à Sotchi, si la Russie accordait l’asile à l’ancien agent de la CIA, Edward Snowden. « J’enverrais à la Russie le message le plus explicite possible », a-t-il déclaré. Le boycott des Jeux olympiques. Fr report 668. Tennis : l'histoire de Malek, "otage" de l'attitude de la Tunisie vis-à-vis d'Israël. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Henri Seckel C'est le match qui aura fait couler le plus d'encre cette année, et pourtant, il n'a pas eu lieu.

Tennis : l'histoire de Malek, "otage" de l'attitude de la Tunisie vis-à-vis d'Israël

Il devait opposer, vendredi 11 octobre, le Tunisien Malek Jaziri à l'Israélien Amir Weintraub, en quarts de finale du tournoi de Tachkent, en Ouzbékistan, un tournoi de seconde zone, dit Challenger. Retour sur une affaire qui embarrasse tant la Fédération internationale de tennis (ITF) que l'Association des joueurs professionnels (ATP). Malek Jaziri, 29 ans, est le meilleur tennisman tunisien. Actuellement classé 165e mondial, il était parvenu à se hisser au 69e rang en juillet 2012, et n'a jamais fait mieux qu'un deuxième tour dans les tournois du Grand Chelem. Le 9 octobre, Malek Jaziri se qualifie pour les quarts de finale du tournoi de Tachkent, où il doit affronter, deux jours plus tard, Amir Weintraub. Tennis : l'histoire de Malek, "otage" de l'attitude de la Tunisie vis-à-vis d'Israël.

Les Jeux olympiques de Berlin, 1936. INTRODUCTION Pendant deux semaines en août 1936, la dictature nazie d'Adolf Hitler dissimula son caractère raciste et militariste pendant qu'elle accueillait les Jeux olympiques d'été.

Les Jeux olympiques de Berlin, 1936

Mettant entre parenthèses son programme antisémite et ses plans d'expansion territoriale, le régime utilisa les Jeux olympiques pour fournir aux spectateurs et aux journalistes étrangers une fausse image d'une Allemagne pacifique et tolérante. Boycott des Jeux olympiques de Moscou par des pays occidentaux. Jacques Julliard, « Les marchands du stade » «...Les Soviétiques peuvent être satisfaits : le mur du silence a tenu.

Boycott des Jeux olympiques de Moscou par des pays occidentaux

Les intimidations dirigées préalablement contre les journalistes ont parfaitement joué leur rôle. JO de 1968 : deux poings levés... et un troisième homme, acteur lui aussi. Cet été, "l'Obs" revient sur les photos qui ont marqué l'histoire.

JO de 1968 : deux poings levés... et un troisième homme, acteur lui aussi

A la une des journaux, dans les pages de nos livres d'école, voire arborées fièrement sur nos t-shirts, elles ont fait le tour du monde. Mais connaissez-vous l'histoire secrète de ces clichés mythiques ? Un geste de défi 1968, année césure. Même si l'événement se veut apolitique, les Jeux olympiques de Mexico ne sont pas épargnés par la bourrasque de révolte qui souffle alors. Il s'agit de Tommie Smith et de John Carlos, respectivement premier et troisième, qui s’érigent ce jour-là contre le racisme et l’exclusion dont sont toujours victimes les afro-américains aux Etats-Unis.

(Anonymous/AP/SIPA) Mexico, 1968, la question des droits civiques s’invite aux Jeux olympiques du dossier « Les jeux olympiques : des enjeux multiples » - Pour mémoire - CNDP. Le printemps 1968 est marqué dans le monde entier par des mouvements de revendication, des manifestations de jeunesse, des remises en cause d’un ordre jugé ancien.

Mexico, 1968, la question des droits civiques s’invite aux Jeux olympiques du dossier « Les jeux olympiques : des enjeux multiples » - Pour mémoire - CNDP

Aux États-Unis, la communauté noire lutte depuis de longues années pour l’obtention et l’application de droits civiques égaux à ceux de la communauté blanche. Le 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné à Memphis. Militant pacifiste, prix Nobel de la paix en 1964, adepte de la non-violence et de la désobéissance civile, l’un des meneurs de la communauté noire disparaît. Cet événement libère des tensions en un printemps particulièrement violent en Californie et en Caroline du Sud.