background preloader

Léo

Facebook Twitter

Facebook : Zuckerberg veut connecter le monde. A quel prix ? Que va donc pouvoir faire Mark Zuckerberg des presque 50 ans qu’il lui reste à vivre ?

Facebook : Zuckerberg veut connecter le monde. A quel prix ?

Facebook a 10 ans, son fondateur 30. Avec 8 000 employés et 1,35 milliard d’utilisateurs, l'entreprise revendique un chiffre d’affaires de 7,87 milliards de dollars en 2013, pour 1,5 milliard de bénéfices. Un bon début pour l'ex-étudiant d'Harvard. Dans la grande tradition des philanthropes américains, l’homme de l'année 2010, s’est donné une mission : connecter le monde entier à l’Internet. La 14ème fortune mondiale doit certes continuer à mener une lutte féroce pour la suprématie de son réseau dans la jungle des réseaux sociaux. (Source : Flickr / Brian Solis) Visites en Chine, passage en Inde ; Mark Zuckerberg veut ouvrir de nouveaux marchés pour son réseau social, mais sa vision va au-delà, explique Lev Grossman dans un riche article publié par Time.

Connecter le monde entier à Internet dépasse la simple comptabilité des utilisateurs de Facebook. Quel est leur plan ? Conditions de vie-Société - L'internet de plus en plus prisé, l'internaute de plus en plus mobile. Imprimer la page Vincent Gombault, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2012, trois personnes sur quatre résidant en France métropolitaine ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 56 % en 2007.

Conditions de vie-Société - L'internet de plus en plus prisé, l'internaute de plus en plus mobile

La fracture numérique se réduit entre catégories sociales : Internet touche la quasi-totalité des cadres depuis 2007 ; quatre ouvriers sur cinq l’utilisent en 2012, contre un sur deux cinq ans auparavant. Des différences de pratique selon l’âge demeurent, mais l’usage de l’internet se banalise. Le développement accéléré de l’internet mobile accompagne ces évolutions : en 2012, 40 % des personnes résidant en France ont déjà surfé sur Internet, en dehors de chez elles, via un ordinateur portable, un téléphone portable ou un appareil de poche, elles n'étaient que 10 % cinq ans auparavant. Sommaire Encadré Des disparités entre les pays européens Publication Quatre personnes sur cinq ont accès à Internet à leur domicile Retour au sommaire Encadré. Les ventes de tablettes et smartphones poursuivent leur croissance.

Crédit Photo: D.R Gartner prévoit que les ventes mondiales de smartphones et tablettes vont encore progresser d'ici 2015 et celles des PC continuer leur érosion.

Les ventes de tablettes et smartphones poursuivent leur croissance

Les ventes de smartphones et de tablettes dans le monde vont continuer à croitre d'ici à l'horizon 2015, tandis que la baisse de celles des PC va se poursuivre dans le même temps, selon les dernières projections de l'institut Gartner. Rien qu'en 2013, il devrait s'écouler 67,9% de tablettes de plus qu'en 2012, mais aussi 10,6% moins de PC. Vie privée sur le Net : faut-il s'autocensurer. Avec l'ouragan PRISM, plusieurs questions se posent : avons-nous encore une vie privée sur le Net ?

Vie privée sur le Net : faut-il s'autocensurer

Et à l'heure des réseaux sociaux et de la surveillance généralisée, pouvons-nous encore rester anonymes, et échapper au pistage tous azimuts ? Dans un précédent billet, j'ai donné quelques conseils pour échapper à PRISM : utilisation de Tor, de services alternatifs à Google, chiffrage des données, etc.

En conclusion, j'ai aussi conseillé d'en dire le moins possible. Parce que le mieux, c'est peut-être, dans le contexte actuel, de faire attention à ce que l'on dit et à ce que l'on partage sur Internet... Problème : faire attention à ce que nous disons, n'est-ce pas accepter, finalement, le fait d'être surveillés, en permanence, par des monstres tels que PRISM ? "Rien à cacher" ? Ross Douthat, un chroniqueur du New-York Times, affirme qu'"Internet n'a pas été pénétré par la surveillance, mais EST un lieu de surveillance".

La vie privée sur le Net, un fantasme ? Résistants 2.0. Youtube. La France est à la traîne sur la vitesse de connexion Internet. Loin des pays proposant la meilleure vitesse de connexion à Internet, la France fait aussi figure de mauvais élève en Europe.

La France est à la traîne sur la vitesse de connexion Internet

Le point en chiffres. Dans son rapport trimestriel "The Akamai State of the Internet report", Akamai étudie la qualité de la connexion des internautes dans le monde, pays par pays. Sur celui portant sur le 1er trimestre de cette année, il en ressort que la vitesse de connexion moyenne dans le monde est de 3,9Mbps. Comme toujours, la Corée du Sud est en tête, avec une moyenne de 23,6Mbps. Mieux, 77% des connexions dépassent les 10Mbps de débit. En Europe, la Suisse et les Pays-Bas sont en tête, avec un débit moyen de près de 12,5Mbps.

Et la France ne fait pas mieux en ce qui concerne le très haut débit. 12% seulement des connexions observées par Akamai en France disposent de débits supérieurs à 10Mbps, ce qui place la France au même niveau que le Portugal.