background preloader

RSYNC-Synchro distante (daemon rsync ou ssh)

Facebook Twitter

[Tuto] - Echange de clés SSH sous Linux. Lorsque vous vous connectez régulièrement à un (ou plusieurs) serveur(s) ssh, il est parfois pénible d’avoir à retaper tout le temps le mot de passe du serveur distant, il y a pourtant une manière simple d’éviter cela en effectuant un échange de clé ssh entre client et serveur, ça demande quelques minutes et après on est tranquilles Intéressons-nous à ce que nous allons faire ici.

[Tuto] - Echange de clés SSH sous Linux

Tout d’abord, le travail se fera essentiellement sur le client, ce dernier va générer 2 clés, une publique et une privée, la clé publique sera destinée au serveur, tandis que la clé publique restera chez le client. Niveau sécurité du bazar, nous pouvons utiliser une « passphrase », en somme un mot de passe pour la clé, ce qui implique d’avoir la clé ainsi que la passphrase de la clé pour se connecter. Quel intérêt d’utiliser un mot de passe alors que je veux justement ne pas avoir à en taper ?! How To Copy Files With Rsync Over SSH. Step 1 - Setup public SSH keys On our origin server, we will generate public SSH keys with no password:

How To Copy Files With Rsync Over SSH

Connexion SSH et transfert RSYNC, SCP, SFTP sans mot de passe. (modifié le 29 novembre 2014 à 2:51) But : se connecter en secure shell (SSH) sans entrer de mot de passe entre deux machines Linux.

Connexion SSH et transfert RSYNC, SCP, SFTP sans mot de passe

Principe Il peut-être utile d'automatiser des transferts de fichiers de façon sécurisée entre deux machines fonctionnant sous une distribution Linux. Vous pouvez par exemple créer des CRONS qui se chargeront d'effectuer un transfert via rsync, généralement utilisé pour créer des sauvegardes entre deux serveurs distincts. Le principe reste le même : on établit une connexion SSH dans laquelle vont circuler les données (via rsync, scp ou sftp).

Une connexion SSH s'établit avec un nom d'utilisateur autorisé à se connecter en SSH sur la machine (voir sshd_config), ainsi qu'un mot de passe associé à ce compte. Pour que la machine distante accepte une connexion sans mot de passe, il faut que le serveur distant possède la clé publique du serveur local (dans la liste des clés publiques autorisées à effectuer une connexion sans mot de passe). Running rsync as a daemon - Juan Valencia's website. If the host computer is not running SSH (or RSH), we can configure and run rsync as a daemon in this computer.

Running rsync as a daemon - Juan Valencia's website

This would have rsync listening to the port 873 for incoming connections from other computers utilizing rsync. While this is not recommended for the transfer of files across unsecured networks, such as the Internet, because the actual data transfer is not encrypted, we can use this to keep information synchronized between different computers in internal networks, as well as perform backups.

There are two different approaches to have rsync running as a daemon, one is to launch the program with the --daemon parameter, and the other is to have inetd or xinetd to launch rsync and have it running as the other services that inetd and xinetd handles. Manpage of rsyncd.conf. Content-type: text/html Section: (5)Updated: 12 Fev 1999IndexReturn to Main Contents rsyncd.conf - fichier de configuration pour le serveur rsync rsyncd.conf rsyncd.conf est le fichier de configuration d'exécution de rsync lorsque celui-ci est utilisé avec l'option --daemon.

Manpage of rsyncd.conf

Dans ce cas, rsync devient un serveur surveillant le port TCP 873. Les connexions de clients rsync sont acceptées pour des sessions rsync soit anonymes, soit authentifiées. Le fichier rsyncd.conf contrôle l'authentification, l'accès, l'enregistrement (log) et les modules disponibles. Le fichier est constitué de modules et de paramètres. Le fichier est organisé en lignes - c'est-à-dire que chaque ligne terminée par un saut de ligne (newline) représente soit un commentaire, un nom de module ou un paramètre. Memoire-grise-liberee.fr.eu.org. Solution de sauvegarde locale et distante avec rsync « Anthony Dahanne's blog. Tutoriel:serveur_de_synchronisation_avec_rsync. Introduction Sur rsync voir la page principale à ce sujet : rsync.

tutoriel:serveur_de_synchronisation_avec_rsync

Pourquoi synchroniser ? D'un point de vue de l'entreprise, un serveur de synchronisation est utile pour centraliser les sauvegardes sur une même machine équipée accessoirement d'un enregistreur de bande. Pour le particulier, il est intéressant (si vous avez plusieurs machines), d'avoir une sauvegarde simple et rapide de son répertoire home. rsync est prévu à cet effet. Attention : si vous utilisez rsync avec les options --del ou --delete, et si vous effacez vos données par erreur, rsync transmettra cet effacement sur le serveur de sauvegarde ; vous allez donc perdre vos données. Pour une synchronisation de plusieurs dossiers, vous pouvez aller voir aussi du coté de unison. Ssh-copy-id « Le blog de Fanch. Département de Mathématiques d'Orsay. Synchronisation automatique de vos fichiers sur une machine distante Pour effectuer une synchronisation manuelle de vos fichiers locaux sur une machine distante dans le répertoire backup, utilisez la commande suivante.

Département de Mathématiques d'Orsay

TUTORIAL: Automated backups with rsync & ssh. Synchro distante automatique via un daemon rsync sur Ubuntu. Et non !

Synchro distante automatique via un daemon rsync sur Ubuntu

Rsync n'est pas une voiture des années 90 mais bien un outil de synchronisation de fichiers à distance très puissant. Il peut notamment tourner en daemon afin d'autoriser les appels distants automatiques, via Cron par exemple. Si par un hasard hallucinant vous ne disposiez pas de rsync sur votre Ubuntu, voici la démarche à suivre pour l'installer en ligne de commande :