background preloader

Transhumanisme

Facebook Twitter

Transhumanisme : en route vers l'Homme augmenté. Bienvenue dans votre futur. Un futur proche, très proche. Que vous avez le pouvoir de façonner... ou de laisser entre d’autres mains. Voici le premier billet d’une série consacrée à un courant de pensée technophile qui a déjà beaucoup fait parler de lui, j’ai nommé le transhumanisme. Vous connaissez sûrement les mythes de la pierre philosophale, de la fontaine de Jouvence, du Saint Graal, de Prométhée, d’Icare. Nous avons, de tous temps, rêvé de nous améliorer. D’être plus forts, plus intelligents, l’égal des Dieux. Aujourd’hui, les surhommes des comics et des légendes antiques ne sont plus juste un rêve.

Intelligence artificielle, robotique, nanotechnologies : la science progresse, inexorablement. A quand des implants, directement dans le cerveau, qui nous permettront de mieux voir, de surfer sur internet par l’esprit, sans smartphone ou sans Google Glass ? “Humain +” Kezako, le transhumanisme ? Certes, ça peut vous sembler fantaisiste, ou utopique. Fusionner avec la machine. Google et les transhumanistes. Ray Kurzweil, le "pape" du transhumanisme, a été embauché par Google comme ingénieur en chef pour faire du moteur de recherche la première intelligence artificielle de l'histoire. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Laurent Alexandre (Chirurgien urologue, Président de DNAVision) Le transhumanisme est encore quasi inconnu en France. Le terme "transhumanisme" remonte aux années 1950, mais sa popularisation date des années 1990.

C'est à cette période que les chercheurs commencent à cerner les promesses de la convergence NBIC. Les nanotechnologies (N), la biologie (B), l'informatique (I) et les sciences cognitives (intelligence artificielle et sciences du cerveau) (C) progressent et convergent, en ce sens que les découvertes dans un domaine servent aux recherches dans un autre. Cette synergie décuple la puissance de la recherche et permet des avancées spectaculaires.

Dans ce contexte, les transhumanistes soutiennent une vision radicale des droits de l'humain. Transhumanisme. Transhumanisme : aujourd’hui, l’Homme réparé. Credit : sous licence CC, par Kosmur. Deuxième étape de notre voyage dans l’univers du transhumanisme. Après vous avoir présenté ce mouvement qui entrevoit un futur où l’être humain pourra améliorer ses performances, voici venu le moment de vous prouver que le transhumanisme n’est pas qu’une philosophie, mais est aussi (déjà) une réalité. Car les transhumanistes s’appuient davantage sur les avancées techniques, que sur la science-fiction. Au premier plan, les progrès de la science liés à la médecine. Parce qu’avant d’imaginer un Homme augmenté, les scientifiques, les chercheurs, se concentrent d’abord sur ceux qui ont besoin d’être “réparés”... Pour faire simple, aujourd’hui déjà, grâce aux NBIC, l’Homme peut être “réparé”, comme n’importe quelle machine.

Un organe malade ou amputé peut être remplacé. L’homme bionique Les exemples ne manquent pas. Point de mystère : c’est de la science. Très prochainement, l’italien Pierpaolo Petruzziello, lui, va bénéficier d’une main... robotique. L’humain augmenté - Édouard Kleinpeter (dir.), Paris, CNRS Éditions, 2013. Présentation Augmenter l’humain, devenir plus fort, plus rapide, plus intelligent, plus connecté, vivre plus vieux et en meilleure santé, repousser les limites de la souffrance et de la mort. Le développement technologique porte la promesse d’un être meilleur. Mais cet amour de l’homme du futur ne cache-t-il pas une haine de l’homme du présent, de ses limites et de sa finitude ? Quelles conceptions du corps et de l’esprit sont sous-tendues par les discours transhumanistes ?

Donner des clés pour comprendre le rapport d’attraction-répulsion qu’entretient l’être humain avec les technologies qu’il crée, cristallisé autour de la notion d’homme augmenté, constitue l’objet de ce numéro des Essentiels d’Hermès. Sommaire Présentation générale L’homme face à ses technologies : augmentation, hybridation, (trans)humanisme Édouard Kleinpeter De part et d’autre de l’Atlantique : enhancement, amélioration et augmentation de l’humain Simone Bateman et Jean Gayon Le corps artefact. L’homme étendu. Association française transhumaniste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Association française transhumaniste (AFT) Technoprog! L'Association française transhumaniste ou Association française transhumaniste : Technoprog! Vise à promouvoir le transhumanisme en France[1] [2],[3].

Historique de l'association[modifier | modifier le code] L’Association Française Transhumaniste : Technoprog! Jusque-là, leur activité est presque exclusivement limitée au réseau. L'association a donné sa première conférence à la Maison de la Recherche à Paris le 17 janvier 2011[9], avec entre autres les participations de Rémi Sussan et Jean-Paul Baquiast. Une deuxième conférence s'est tenu le 16 juin 2011 au même endroit. Le 20 octobre 2012, l'AFT a accueilli dans le même lieu les auteurs suivants : Daniel-Philippe de Sudres, Miroslav Radman, Jean-Michel Besnier, Rémi Sussan. Prises de position de l'AFT[modifier | modifier le code] Le 17 novembre 2010, l'AFT a pris position pour ne pas promouvoir la cryonie[12]. Transhumanisme. H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains.

Les transhumanistes considèrent certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subis comme indésirables. Le transhumanisme partage de nombreux éléments avec l'humanisme, y compris le respect de la raison et de la science, une volonté de progresser et une valorisation de l'existence humaine (ou transhumaine). Il en diffère cependant par la reconnaissance et l'anticipation des changements radicaux que pourraient entraîner les techniques émergentes[1]. Le mouvement transhumaniste se préoccupe des dangers comme des avantages que présentent de telles évolutions[2]. Histoire[modifier | modifier le code] Cet article a besoin d'un nouveau plan(mai 2016). De l’homme augmenté au transhumanisme. Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ?

Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. Ensuite, les robots de nouvelle génération. Longtemps tenus à l’écart dans les usines à cause de leur dangerosité, ils seront de plus en plus mélangés aux hommes sur les chaînes de production. Les données d’un séquençage ADN de nouvelle génération La prochaine étape, c’est la biologie de synthèse, c’est-à-dire la possibilité de fabriquer des organismes en écrivant leur ADN. Transhumanisme. L'homme augmenté. Transhumanisme. L’homme augmenté : la fusion de la technologie et du corps pour demain ?

Les prothèses biosynthétiques seront-elles bientôt capables d’augmenter nos potentialités ? A quel point la robotique peut-elle déjà réparer le corps humain ? Peu à peu, l’humanité fait de l’homme bionique une réalité. Depuis longtemps, la science-fiction nous met en garde contre les dangers que représente la création de robots puissants, voire intelligents, pour suppléer à notre corps et notre esprit. Les robots high-tech ont-ils dépassé l’univers de la science-fiction ? Les Etats-Unis et l’Union Européenne ont d’ailleurs engagé un débat sur les enjeux juridiques et éthiques de l’émergence des technologies robotiques. Cet article est une traduction de « Man Augmented: Is technology finally fusing with the body? Cela fait bien longtemps que la science-fiction a imaginé l’homme bionique et les cyborgs.

Rex, l’être humain bionique « Un « homme bionique » d’une valeur d’un million de dollars US a été exposé au Musée des Sciences de Londres. Fusionner le naturel et l’artificiel. Association française transhumaniste. De l'homme augmenté à l'homme simplifié. Transhumanisme. L’homme augmenté, fin de la morale ? JOËL MOLINARIO Directeur-adjoint de l’ISPC, Theologicum, Institut catholique de Paris Les derniers Jeux olympiques de Londres ont remis sur le devant de la scène le cas prototype du coureur Oscar Pistorius. Handicapé physique (amputé des deux jambes), ce champion olympique sud-africain du 400 m aux jeux paralympiques d’Athènes de 2004, courait avec une double prothèse en fibre de carbone, d’une ergonomie telle qu’il courut aussi vite que la championne olympique féminine. Il fit alors la demande auprès du comité olympique de concourir comme athlète normal aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Les éthiciens du comité olympique jugèrent finalement que cette prothèse représentait un avantage et qu’il fallait le considérer comme un cyborg. Mais, après une seconde demande, Oscar Pistorius fut admis aux jeux de Londres 2012 et parvint même à se qualifier pour la demi-finale. En fait, pour les tenants d’un posthumanisme, ce qui caractérise l’humain c’est le changement.

Les robots dans la vie des humains, entre technique et utopies. Transhumanisme - AI. PROGRAMME METAMORPHOSES : De l'Homme augmenté au robot humanoïde. Le transhumanisme, «ambition mortifère» De l’homme augmenté au transhumanisme. Par la rédaction de ParisTech Review. Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ? Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention.

Les technologies de l’homme augmenté Ensuite, les robots de nouvelle génération. Quant à la génomique avancée, elle combine les progrès dans la science du séquençage et la modification du matériel génétique avec les dernières avancées en matière d’analyse de données (« Big data »). Améliorer l’espèce humaine ? Vastes questions. Questions éthiques. PENSER L'HUMAIN - SA DIGNITÉ - LES "CYBORGS"… - FAIRE L'AMOUR EN… - CYBORG ET… C'est de la philosophe américaine Donna Haraway, auteur du Manifeste Cyborg, dont nous parle le philosophe Bruno Latour dans Libération.

La journaliste Catherine Vincent évoque, dans le Monde, ces insectes hybrides, mi-biologiques mi-technologiques, qui sont créés dans les laboratoires de la recherche militaire et qui préfigurent peut-être ce que deviendra un jour notre propre espèce. Quelques clefs TRANSHUMANISME : Ce courant de pensée, dont le scientifique américain Ray Kurzweil représente la figure la plus populaire, estime que l'humanité est au début de la plus grande transformation de son histoire. Ses capacités physiologiques et intellectuelles vont être sublimées dans un avenir proche grâce à l'union de la génétique, de la robotique et des nanotechnologies. Selon cette vision utopique, la définition même de l'être humain va ainsi évoluer et s'enrichir. Humanité 2.0, la bible du changement, de Ray Kurzweil (2007). Devenir hybride, de Bernard Andrieu (à paraître en juin) . [2] Cf. L’ÉTRANGE HUMANITÉ DU TRANSHUMANISME. Le transhumanisme, un état contre-nature I : Les origines du transhumanisme, une humanité décevante.

Transhumanisme : en route vers l'Homme augmenté. Association Française Transhumaniste | TECHNOPROG ! Transhumanisme. Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes. Transhumanisme. Transhumanisme : aujourd’hui, l’Homme réparé. TRACKS Spécial Transhumanisme | TRACKS | Culture. #Psychovinyle #Trackshare #Replay. Association Française Transhumaniste | TECHNOPROG !

Transhumanisme : un futur entre nos mains. Dernière étape de notre voyage dans l’univers transhumaniste. Pour finir en beauté, je vous propose de découvrir deux scénarios : celui où, grâce aux technologies émergentes et aux améliorations, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ; et celui où, au contraire, tout virera au cauchemar. Entre les deux se trouve, peut-être, la solution... Immortels et heureux Quel futur imaginer ? Si l’on laisse de côté les risques, voici à quoi pourrait ressembler notre avenir. D’abord, l’immortalité serait garantie, ou plutôt “l’allongement considérable de la durée de vie”, jusqu’à 200 ans, voire plus. Nous serons donc capables de vivre très longtemps. Cerise sur le gâteau : en nous injectant peut être une “hormone du bonheur”, nous deviendrons des “transhumains bouddhas”, sages et heureux, jamais dépressifs, atteignant le “bonheur permanent”.

Et c’est sans parler de notre intelligence qui sera décuplée, de même que nos sens, ou notre force. La fin de la “loterie génétique” L’homme machine. Transhumanisme : en route vers l'Homme augmenté.