background preloader

Recherche Education

Facebook Twitter

Les 3 C du cerveau à prendre en compte dans nos décisions éducatives. Dans leur livre La discipline sans drame, Daniel Siegel et Tina Payne Bryson expose 3 données de base relatives au fonctionnement du cerveau humain et à la manière dont elles peuvent influencer nos décisions éducatives face aux comportements des enfants qui nous désarçonnent.

Les 3 C du cerveau à prendre en compte dans nos décisions éducatives

On peut les résumer par les 3 C du cerveau : changementconnexions neuronalescomplexité N°1 : le cerveau est évolutif (Changement) Le cerveau d’un enfant ressemble à une maison en construction. Le cerveau ne cesse de se transformer et de poursuivre son développement. – Daniel Siegel et Tina Payne Bryson Pour simplifier, Daniel Siegel et Tina Payne Bryson parlent du cerveau inférieur (le cerveau du bas) et du cerveau supérieur (le cerveau du haut). Le cerveau du bas est aussi appelé cerveau reptilien ou archaïque parce qu’il est responsable des opérations mentales primaires (émotions fortes, instincts primaires, fonctions vitales inconscientes). N°2 : le cerveau est modifiable (Connexions neuronales) Sur le même thème. Bienvenue. Présentation de l’Association L’Association a pour but de former les enseignants et toutes les personnes intéressées à une démarche pédagogique innovante :« L’école des savoirs essentiels », créée par Pascale Pocard, maître-formateur dans les Vosges.

Bienvenue

Elle concerne l’enseignement à l’école primaire mais peut s’adapter au collège et au lycée. Présentation de la démarche Nous sommes convaincus que les difficultés scolaires ne sont pas une fatalité et que nous pouvons agir contre les déterminismes sociaux. Le meilleur levier d’action est la réussite pour tous les élèves, alliée à la bienveillance à l’intérieur d’un cadre d’apprentissage repéré. La démarche s’appuie sur les travaux scientifiques et pédagogiques actuels et notamment ceux en lien avec le fonctionnement du cerveau lors de l’apprentissage. Elle vise à consolider les savoirs de base dans toutes les disciplines. Les lois naturelles de l’enfant. Comprendre le fonctionnement de la mémoire.

Éducation prioritaire

Les phrases à dire à un enfant en colère (+ outils) Commençons par une introduction d’Isabelle Filliozat : Passons maintenant aux solutions : Pré-requis : Parlez calmement sans hausser le ton.

Les phrases à dire à un enfant en colère (+ outils)

Crier sur un enfant en colère ne sert à rien.Mettez-vous au niveau de votre enfant dans une attitude bienveillante (baissez-vous).Si la crise de colère est intense, tenez-le fermement contre vous afin qu’il ne se blesse pas. De plus, ce contact l’apaisera au bout d’un moment. Les phrases à dire : Elles sont basées sur des preuves d’attention, de l’empathie et de l’écoute bienveillante. « Je vois que tu es en colère. . « Cela te blesse lorsque [décrire la situation] . « Oui, cela est frustrant quand [décrire la situation] . « Tu dois avoir une bonne raison pour te mettre en colère. . « Je ne parviens pas à me concentrer lorsque tu cries ainsi. . « J’ai remarqué que tu avais claqué la porte. . « J’ai confiance en toi.

. « Je me sens triste de te voir aussi énervé. . « Tu étais très en colère n’est-ce pas ? La gestion de la colère au quotidien : Références : Jeff AddToAny.

Socle et programme

Dys et troubles. Maternelle. Pédagogie Montessori chez Gestes professionnels. CE QUE LES LECTEURS EN PENSENT:à lire ICI "Nous voyons l'abeille se poser sur toutes les plantes et tirer de chacune le meilleur"

Pédagogie Montessori chez Gestes professionnels

Préparer l'environnement familial pour des enfants épanouis. Dans son livre Quand l’école s’adapte aux enfants , Donna Bryant Goertz, éducatrice Montessori avec 30 ans d’expérience, nous livre sa vision de l’éducation pour des enfants épanouis.

Préparer l'environnement familial pour des enfants épanouis

Elle insiste beaucoup sur la notion d’obstacles dans l’environnement familial. Pour elle, la première mesure à prendre en termes d’éducation est de modifier un environnement familial ou un style de vie qui fatigue, surexcite, déresponsabilise, abandonne ou protège trop l’enfant. Elle reprend l’idée de Maria Montessori selon laquelle le rôle des éducateurs (parents et enseignants) est de retirer les obstacles du chemin de l’enfant pour le laisser ensuite continuer seul. Donna Bryant Goertz donne 10 conseils pour favoriser l’épanouissement des enfants. 1.

Cela peut passer par des choses comme Donna Bryant Goertz estime qu’on peut laisser l’accès au frigo ou aux placards libre dans ces conditions. 2. Voici une liste des tâches qu’il est possible de demander à un enfant en fonction de son âge : Association Coup de Pouce - Partenaire de la réussite à l'école. Expérithèque - Consultation d'une fiche. L'école et les temps de l'enfant. FNEPE : Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs.