background preloader

Données personnelles

Facebook Twitter

Twitter. Comment protéger ses données personnelles ? En créant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), la loi informatique et libertés de 1978 jetait les bases de la protection des données personnelles. Qu'est-ce qu'une donnée personnelle ? De quels droits disposons-nous pour accéder à nos données, et récupérer, à notre demande, ces données stockées dans un service de courrier en ligne ou une plateforme d’hébergement ? Comment saisir la CNIL ? Qu'est-ce qu'une donnée personnelle ? Selon la loi informatique et libertés, « constitue une donnée à caractère personnel toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres » (article 2).

De quels droits disposons-nous sur nos données ? Comment exercer vos droits ? Vous avez des droits sur vos données... par cnil Exercez vos droits I Générateur de courriers en ligne I Plaintes en ligne I Modèles de courriers La CNIL. Aborder l'identité numérique avec les élèves - CLEMI DIJON. Des outils en ligne permettent de jauger son identité numérique sur le web. Ces outils peuvent être utilisés en début de séquence relative à la question. Le premier outil à utiliser et connu de tous reste le moteur de recherche Google. Il s’agit alors de demander aux élèves de se « googleliser » soit avec le nom/prénom soit avec leur adresse mail. Il existe d’autres outils plus spécialisés à exploiter en classe.

Les moteurs de recherche spécialisés en recherche de personne Ces moteurs de recherches mesurent la visibilité et la présence des personnes recherchées simplement grâce à leur nom et prénom. Veillez sur votre identité numérique avec Osculteo Osculteo est un outil qui permet de générer un nuage de tags en lien avec une personne identifiée par son nom, son prénom et son adresse mail. Soyez net sur le net : faites le test ! La Maif a mis en place un test qui permet d’auto-évaluer la maîtrise de son identité numérique. Regardez en avant-première le documentaire "Comment je suis devenue invisible"

Vivre sans être surveillé, est-ce une utopie ? Durant six mois, Alexandra Ranz s'est lancée dans une expérience inédite : essayer de déjouer la surveillance étatique et commerciale, pour ne plus laisser aucune trace. Le résultat est à voir dans un documentaire intitulé Comment je suis devenue invisible, diffusé en avant-première samedi 26 et dimanche 27 mars sur francetv info, puis lundi 28 à 23h30 sur France 4. Géolocalisation, temps de course, photos de vacances, achats… Nous produisons des données en permanence, en pensant qu'elles nous appartiennent. Mais en partageant certaines données, en cliquant ou en téléphonant, nous abreuvons sans le savoir de nombreuses entreprises et organisations.

Alexandra Ranz efface toute trace de son passage sur internet, se désabonne, paie en liquide ses billets SNCF, ses courses au supermarché et trouve des astuces, forcément occultes, pour naviguer sur le web sans se faire repérer. La surveillance d’Internet : qui est à l’œuvre. Comment fonctionne Internet ? Comment la surveillance de la Toile est-elle organisée ? Voilà ce que se propose de montrer une recherche inédite portant sur les données qui transitent sur Internet et menée par ARTE, OpenDataCity, RTSdécouverte et la SRF. En partant des adresses IP, il est en effet possible de voir comment le transport des données s’effectue par-delà les frontières. Les datavisualisations qui ont déjà pu être réalisées ne sont qu’un début. Dans le langage courant, Internet et la Toile, autrement dit le World Wide Web (WWW), sont souvent utilisés comme des synonymes : Internet s’apparente au réseau mondial et le réseau mondial, c’est Internet.

Depuis les révélations choc du lanceur d’alertes Edward Snowden sur les programmes d’espionnages de la NSA (National Security Agency) et de son homologue britannique du GCHQ (Government Communications Headquarters), il ne fait plus aucun doute que la circulation numérique de données est systématiquement surveillée et répertoriée. Download fichier fr dossier pedagogique 2016. Aborder la question de la gestion des données personnelles avec des élèves | L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon.

Le dossier ci-dessous est le fruit d’une intervention dans le cadre des journées ForMITIC 2016 à Tramelan en Suisse. 1- Introduction 2- Définitions 3- Les ressources espace Jeunes de la CNIL 4- Ressources (infographie, vidéos, interviews, fiches outils, …) 5- Revue de Presse 6- Scénarios pédagogiques 7- Gestion des données personnelles et compétences du socle commun + Support de la présentation lors de ForMITIC2016 Lors de séances d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) qui abordent les données personnelles l’objectif premier est de sensibiliser les élèves aux enjeux, droits et devoirs liés aux usages de l’internet et des réseaux sociaux afin qu’ils acquièrent une culture numérique solide et citoyenne.

Cela passe par le développement de sa culture numérique et de compétences en littératie numérique (compréhension des médias, des réseaux et des phénomènes informationnels dans toutes leurs dimensions : économique, sociétale, technique, éthique.) Apprendre aux élèves à gérer leur présence en ligne. Contextualisation Le travail réalisé ici s’est fait dans le cadre du Master 2 MEEF Documentation dispensé à l’ESPE de Besançon, pour l’UE Ressources numériques et pratiques pédagogiques. Le responsable de cette UE, M. Mickaël Porte, nous a proposé de réaliser des grains de formation sur deux thématiques : “penser son cv numérique au lycée”,“gérer son identité numérique au collège”. Enjeux et Objectifs Ces grains visent à sensibiliser et informer les élèves sur la gestion de leur identité numérique, et à leur permettre de développer des compétences liées à “l’écriture de soi” sur les réseaux sociaux généralistes et professionnels.

Ainsi les grains de formation présentés ci-dessous peuvent, selon nous, aussi bien être proposés comme des ressources permettant une auto-formation asynchrone qu’être exploités progressivement au cours de séances pédagogiques. Choix opérés Les grains sont téléchargeables… Ces grains de formation sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Les clés des médias. Protection des données personnelles: l'UE parvient à un accord de principe. Après quatre ans d'âpres discussions, un accord de principe a finalement été trouvé mardi 15 décembre à Bruxelles, afin d'adapter la législation européenne sur la question de la protection des données personnelles à l'heure d'internet.

Le texte a été validé à l'occasion d'une réunion associant le Parlement européen, la Commission et le Conseil, qui représente les Etats. "L'UE aura désormais la législation la plus étendue de protection des données personnelles dans le monde", s'est réjouie l'eurodéputée Sophie in 't Veld (libérale). L'accord prend en compte la décision récente de la justice européenne qui a déclaré "invalide" le cadre juridique qui couvre le transfert par Facebook de données personnelles de l'UE vers les Etats-Unis, a-t-elle souligné.

Des entreprises inquiètes des sanctions Parmi les autres points de discussion, figurait notamment le montant des amendes que devront payer les entreprises qui violent les règles européennes sur la protection des données. (Avec AFP) Vie privée : protégez-vous des surveillants. Surveillance. La mort définitive de la vie privée sur Internet. François Hollande a annoncé l’application de l’état d’urgence aux évolutions technologiques et plusieurs adaptations de la nouvelle loi sur le renseignement.

Autant de mesures qui portent un coup fatal aux libertés fondamentales, selon ce journaliste suisse. Malgré leurs moyens, les services de renseignements français ont-ils failli à prévenir les attentats de Paris ? L’Etat islamique a-t-il utilisé des techniques de cryptage pour la préparation des attaques ? La classe politique française s’interroge sans apporter de réponses claires. Lors de son discours devant le Congrès, lundi 16 novembre, François Hollande a annoncé l’extension pressentie de l’état d’urgence de douze jours à trois mois.

Surveillance et détection Le deuxième volet de modifications toucherait les moyens mis en œuvre par la loi sur le renseignement. Communiquer librement Pour les défenseurs des libertés sur Internet, ces attaques contre la vie privée ne servent qu’à justifier des méthodes de surveillance controversées. Liberté d'expression sur Internet : la France sous surveillance. Selon le rapport annuel "Freedom on the Net", la France est l'un des pays où la liberté d'expression sur le numérique a le plus reculé. Cette fois-ci, nous y sommes. La loi sur le renseignement, adoptée en France en juin après les attentats de janvier, provoque bien un recul de la liberté d'expression sur le Web. Le constat est dressé par l'ONG américaine Freedom House, qui dans son rapport annuel balaye le "degré de liberté numérique" dans 65 pays.

Premier enseignement : la France fait toujours partie des 18 pays qualifiés par l'ONG de "libres" en matière d'expression numérique. Dans son rapport 2015, Freedom House estime que la dégradation de la situation en France provient "principalement des mesures politiques adoptées dans la foulée des attentats de Charlie Hebdo, avec à la clef des restrictions sur certains contenus (...) et une augmentation considérable du degré de surveillance". Le Parlement européen adopte une résolution pour protéger Edward Snowden. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Le Parlement européen a voté, jeuid 29 octobre, une résolution de 50 articles, condamnant à nouveau la surveillance des citoyens européens par les services secrets européens et américains.

L’assemblée se dit déçue par le manque de volonté politique des Etats membres pour s’attaquer sérieusement à ce problème, et « préoccupée par les lois récentes de certains Etats membres qui étendent les capacités de surveillance des agences de renseignement », notamment la France et le Royaume-Uni. Par ailleurs, elle se félicite de la récente décision de la Cour de justice de l’Union européenne invalidant le Safe Harbor – l’accord qui facilitait le transfert de données personnelles vers les Etats-Unis –, et invite la Commission européenne à proposer un projet de remplacement avant la fin 2015.

Lire aussi : Les Etats-Unis continueront de gérer les inscriptions au Safe Harbor malgré son annulation. Tracer mon ombre numérique : Outils en ligne pour gérer ses données personnelles et privées. Tracer mon ombre numérique : c’est le nom d’un site et d’un outil en ligne gratuit et non intrusif pour découvrir les traces que vos laissez sur Internet et connaître divers moyens de les réduire. Ce projet a été développé par Tactical Technology, organisation à but non lucratif créé en 2003 et basée à Berlin qui propose des outils pratiques notamment en matière de respect des données personnelles et de la vie privée, de confidentialité de l’information… Ceci avec la volonté d’un nécessaire recul critique par rapport au numérique au sens large.

Comment gérer concrètement son empreinte numérique Le site Tracer mon ombre numérique propose de découvrir les « ombres numériques » utilisées au quotidien (traces laissées en ligne) et fournit les moyens de changer et/ou réduire les informations et données confidentielles déposées en ligne. Vous, vos amis, votre famille et vos collègues apprenez ainsi à préserver votre sécurité et vie privée dans le monde numérique. Outil pratique et conseils. Données personnelles : la CNIL à l’avant-garde, Responsabilité - Assurances. Accueil Mobilisée sur la réforme de la directive européenne sur la protection des données personnelles, la Commission nationale de l’informatique et libertés (CNIL) a réorganisé ses services.

Objectif : anticiper les nouvelles contraintes issues du futur règlement européen en proposant aux entreprises des outils opérationnels.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Afrique - Moyen Orient Syrie : l’Iran pourrait s'asseoir à la table des négociations Russie et Etats-Unis semblent d'accord pour une participation de l'Iran aux négociations de jeudi sur la crise en Syrie. Syrie: les Russes prêts à appuyer l'opposition Le ministre des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov , déclare à une chaîne de télévision russe ce samedi que les forces aériennes russes sont prêtes à... Syrie : Assad à Moscou pour remercier Poutine +VIDEOS Le président syrien s'est rendu mardi à Moscou pour s'entretenir avec Vladimir Poutine. Recommandé par. Facebook lance son moteur de recherche de messages publics.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Qu’il est loin, le temps où le réseau social ne servait qu’à rester en lien avec ses amis. Désormais, Facebook se positionne comme un portail d’accès à tout type d’informations, hors du cercle personnel. Deux mille milliards de publications indexées : c’est dans cette vaste masse de contenus que les utilisateurs de Facebook pourront désormais faire des recherches. Jusqu’ici, Facebook les autorisait à effectuer des requêtes uniquement dans les publications de leurs amis ou des pages qu’ils suivaient. Depuis jeudi 22 octobre, le premier réseau social au monde leur permet de trouver des informations dans tous les statuts publics mis en ligne par ses utilisateurs. Dans un communiqué publié jeudi, l’entreprise souligne néanmoins que cette fonctionnalité n’est accessible, pour le moment, qu’aux internautes anglophones. Résultats personnalisés La recherche, encore un peu lente, donne des résultats personnalisés. Le contenu posté sur les réseaux sociaux vous appartient-il ? - Cabinet d'Avocats Mathias.

Lorsque vous publiez une image sur Twitter, vous la partagez avec l’ensemble de vos contacts, qui pourront à leur tour la rendre accessible sur leur compte en la « re-twittant ». Les réseaux sociaux ont une vocation de partage, et incitent fortement les utilisateurs à faire circuler entre eux le contenu qu’ils postent sur la plateforme. Pour autant, comment se traduit ce partage en terme de droits d’auteur ? Vos photos et vos textes publiés sur Twitter ou Facebook vous appartiennent-ils ou appartiennent-ils à tout le monde ?

La décision du 14 janvier 2013, Daniel Morel v. AFP La question vient d’être posée à un tribunal new-yorkais par un photographe qui a vu ses clichés postés sur Twitter être publiés sans son consentement par les plus grands organismes de presse. En effet, en janvier 2010, l’un des rares photoreporters présents en Haïti au moment du séisme, Daniel Morel, publie les premiers clichés de la catastrophe sur son compte Twitter. Les identités numériques.