background preloader

Journal interne

Facebook Twitter

Le journal interne d'entreprise. Avec un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros en 2004 [1][1] D’après l’ujjef (Union des journaux et journalistes... en France et quelque 35 millions de lecteurs, la presse interne d’entreprise a largement dépassé le stade d’épiphénomène. Près de 42 000 pigistes rédacteurs (avec ou sans carte de presse) contribuent à la rédaction de ces journaux distribués gratuitement aux salariés, soit sur leur lieu de travail, soit directement à leur domicile. Leur contenu permet à la direction d’informer les salariés sur l’actualité de l’entreprise, ses choix, ses stratégies.

Cette presse au statut ambigu, entre communication et information, commanditée par des entreprises clientes à des agences de communication sous-traitantes, revendique pourtant [2][2] Voir notamment le site de l’ujjef. la même légitimité que celle vendue en kiosque. Les dénominations des postes des personnes qui la réalisent (journaliste, secrétaire de rédaction, rédacteur en chef…) participent de cette confusion. Le journal interne : et si mon entreprise communiquait avec moi ? Travailler au sein d’une entreprise, c’est participer à son essor, sa réussite. En échange, à tous niveaux, les employés veulent comprendre en quoi leur activité est utile, la mettre en perspective.

Une attente qui se renforce davantage en période de crise. Bien communiquer en interne devient indispensable : pour rassurer les collaborateurs, éviter le départ des meilleurs… et informer sur les réussites qui sont in fine le résultat de l’activité de tous. Le journal interne – ou journal d’entreprise – s’avère un très bon outil de communication interne, mais les entreprises hésitent : que dire, comment et à quelle fréquence ? Par ailleurs, la volonté ne suffit pas toujours et il arrive parfois que les tentatives échouent : le journal n’est pas lu, la communication interne est oubliée. Avant tout, quel objectif et quelle cible pour le journal interne ?

Définir mon objectif général pour chaque publication Définir ma cible Les salariés d’une entreprise ne constituent pas un public homogène. 7 exemple de journal interne. Le journal de communication interne, un agent des enjeux stratégiques organisationnels. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI.

Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Agnès, Y., Durier, M., 1992, L’entreprise sous presse, Paris, Dunod. Almeida (d’), N., 2001. Les promesses de la communication, Paris, PUF.

Almeida (d’), N., 2006, « Les organisations entre projets et récits », in Bouzon A., (dir.), La communication organisationnelle en débat : champs, concepts, perspectives, Paris, L’Harmattan, pp. 145-158. Brun, J. Cooren, F., Taylor, J. Ladmiral, J. Comment réaliser la maquette d'un journal ? Pour réaliser une maquette de qualité, vous devez d’abord définir les paramètres suivants : le format du journal, la qualité du papier, le nombre de couleurs, la périodicité. Format Taille La plupart du temps, les formats utilisés sont des multiples du 21x29,7 cm. Ce format est la taille du " news magazine " par excellence. Si vos textes sont courts, vous pouvez choisir le format 15x21 cm . Certaines journaux utilisent aussi le tabloïd (29,7x42 cm). Nombre de pages Dans un second temps, vous devez fixer le nombre de pages de votre journal.

Qualité du papier Vous devez alors choisir le grammage du papier. En général, les quotidiens utilisent du 45 ou du 60 grammes. Choix des couleurs Le choix des couleurs détermine le dynamisme de votre publication. Périodicité Enfin, réfléchissez bien à la périodicité de votre journal. Petit lexique grammage : poids du papier exprimé en grammes au mètre carré. folioter : indiquer le nombre de pages. Réussir son journal interne : conseils et exemples. Nous n'insisterons jamais assez au sujet de l'importance de la communication interne. Un de ses objectifs majeurs est d'aider à obtenir une certaine cohésion au sein de l'entité.

Le journal interne est un outil au service de ce type de communication. Pourquoi créer un journal interne ? Il permet entre autre de renforcer le lien entre la direction de l'entreprise et ses employés. Un lien qui s'établit par un dialogue formalisé et couché sur le papier (physique ou numérique). Ce support fait partie de la palette des outils à la disposition de l'entreprise pour communiquer avec ses employés.

Comment procéder pour produire une telle publication ? Les étapes sont classiques et commune à d'autres supports, à savoir : définir l'objectif général et la cible pour chaque publication, fixer la ligne éditoriale, concevoir la forme du contenu et sélectionner les sujets à traiter. Contenu d'un journal interne Quelles informations faire apparaître ? Des conseils... Articles Lantrefilet Cours toutapprendre.com. Comment mettre en place son journal interne. Entourez vous d’une équipe Motivez vos troupes. Chaque secteur de votre entreprise doit être représenté. Fédérez toutes vos équipes (des ouvriers aux cadres).

Désignez au moins un représentant de la rédaction dans chaque service. Si vous ne disposez pas de service communication ou ressources humaines, c’est à la direction qu’incombera la responsabilité du journal. L’idéal est de confier la gestion du journal interne à la DRH qui dirigera le projet, et sa conception au service communication. Sachez néanmoins que le secrétariat de rédaction (collecte et relecture des articles), le maquettage (présentation et mise en page) ainsi que les relations avec l’imprimeur sont coûteux en temps et en compétences techniques. Le contenu Il joue à la fois sur le plan stratégique de l’entreprise (faire comprendre les enjeux) et sur celui de la ligne éditoriale (répondez aux attentes des lecteurs). Les articles seront courts et diversifiés (reportages, comptes rendus, portraits...) La forme Le budget. Quel nom pour votre journal interne ?

Mad In France, le book interne d’Ubisoft – Crédit photo : Agence Heidi En plein lancement ou refonte de votre journal interne, vous vous arrachez les cheveux pour lui trouver un nom ? Voici une liste non-exhaustive de titres de journaux internes qui pourront vous inspirer*. Choisir le nom de son journal interne n’est pas une mince affaire. Bien sûr, c’est une décision qui doit intervenir en dernier lieu, après avoir très clairement identifié la ligne éditoriale, en particulier : Le contexte : lancement, refonte, digitalisation, etc ;L’objectif : informer, renforcer le sentiment d’appartenance, fédérer, accompagner le changement, etc ;La cible : l’ensemble des employés, les commerciaux, le management, etc ;Le contenu : interne, externe, métier, RH, etc ;Le rubriquage ;Le ton : sérieux, léger, familier, informatif, pédagogique, etc ;L’équipe rédactionnelle.

Tous ces éléments auront une incidence directe sur le choix du nom du support. Les classiques Les jeux de mots Les familiers Les “English”