background preloader

Pascal_doucet_bon

Facebook Twitter

Pascal Doucet Bon

Originaire de Montélimar, Pascal Doucet-Bon a fait des études en journalisme. Il est diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences de l’Information et de la Communication - CELSA. En 1991, il est lauréat de la bourse Jean d'Arcy. Il a ensuite commencé sa carrière de journaliste chez France Télévisions en 1992. Après avoir été grand reporter pendant six années, Pascal Doucet-Bon intègre en 1994 le Pool Enquêtes et Reportages de France 2. Ensuite, il a été promu Responsable du Service Etranger et Informations générales. De 2008 à 2015, il a assuré les fonctions de Rédacteur en chef adjoint et de Rédacteur en chef du Journal de 20 heures avant d’être promu Rédacteur en Chef du groupe France Télévisions. Pascal Doucet-Bon est désormais le Directeur adjoint de la rédaction nationale du même groupe. Outre son métier de journaliste qui lui a permis de voyager à travers le monde, il se passionne pour les causes humanitaires telles que la lutte contre la pauvreté, les droits de l’homme, l’environnement et les aides d’urgence en cas de catastrophes.

Pascal Doucet bon on Flipboard #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet Bon - net-people.fr #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet Bon est rédacteur en chef des éditions spéciales chez France TV, il nous parle ici de son expérience dans l'enseignement du journalisme Il paraît que l’enseignement est une vocation.

Pascal Doucet Bon - net-people.fr #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON

Je dirais plutôt que c’est une envie. Shaw prétendait que « Celui qui peut agit, celui qui ne peut pas enseigne ». J’ai souvent servi cette demi vérité aux professeurs que je ne pouvais pas supporter, qui, du coup, me le rendaient bien. George Bernard délivrait cette gentillesse aux enseignants à vie les plus enfermés dans un monde qui protège, c’est vrai, de la compétition professionnelle acharnée. Mais en ce qui concerne l’enseignement professionnel, je prétends qu’au contraire celui qui enseigne agit mieux. Evidemment, je me suis vite rendu compte que la pratique professionnelle suffisait largement à ma légitimité. La méthode péremptoire a néanmoins le mérite de la clarté. Alors comment faire ? Puis vient le temps des corrections collectives, quand chacun regarde le travail de l’autre.

Pascal Doucet-Bon #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet-Bon #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Twitter #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet-Bon #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal DOUCET-BON (SCEAUX, PARIS) #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet-Bon : le journalisme une vocation #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON. Pascal Doucet-Bon est rédacteur en chef du magazine Éditions Spéciales sur France 2, dans cet entretien il relate son parcours de journaliste depuis ses débuts.

Pascal Doucet-Bon : le journalisme une vocation #PascalDoucetBon #Pascal #Doucet #Bon #pascaldoucetbon #Pascaldoucet #PASCALDOUCETBON

Un récit passionnant à découvrir au gré des différents évements historiques qui ont jalonnés sa carrière. Pascal Doucet-Bon, comment êtes-vous devenu journaliste ? Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu cela en tête. Pas comme une vocation irrépressible, mais plutôt dans l'idée très répandue selon laquelle ça doit être un métier cool. Je suis issue de la petite bourgeoisie de province. Vous manquiez donc d'ambition ? Ah non ! Qu'est-ce qui vous a fait changer de chemin ? Une ultime blessure. Vos premiers pas à Paris ? Je ne savais même pas prendre le métro !

C'était la liberté... Pas du tout ! Que vouliez-vous faire alors ? Editions Spéciales : Les Coulisses. Alain Juppé peut-il inverser la tendance ?

Editions Spéciales : Les Coulisses

François Fillon risque-t-il de faire une erreur qui lui coûterait son avance du premier tour ? Voilà pour deux des nombreux enjeux de la compétition. Diffèrent-ils sur des nuances ou incarnent-ils deux visions distinctes de la politique ? Sont-ils capables de préciser certains points encore flous ou peu étayés de leurs programmes ? Là, c'est de l'enjeu journalistique que je parle. Ce Grand Débat, comme nous avons choisi de l'appeler, est sur les rails au moment où j'écris ces lignes. Les journalistes des différentes chaînes sont venus couvrir la visite de repérage du plateau par les conseillers des candidats. Gilles Boyer, directeur de campagne d'Alain Juppé. Editions Spéciales : Les Coulisses. Nous l'avons qualifié de "décisif" parce qu'il l'est, à trois jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre.

Editions Spéciales : Les Coulisses

Débat de la primaire ce soir sur France 2 : "S'ils tendent le bras, ils se toucheront" Reportage dans les coulisses du troisième débat de la primaire de la droite et du centre sera diffusé ce soir sur France 2 et Europe 1.

Débat de la primaire ce soir sur France 2 : "S'ils tendent le bras, ils se toucheront"

Reportage. La dernière ligne droite avant le premier tour de dimanche ! Ce soir, France 2 et Europe 1 vont diffuser le troisième débat de la primaire de la droite et du centre à 20h55, en partenariat avec la presse régionale, Facebook et LCP-AN. A cette occasion, puremedias.com a visité les coulisses du plateau de la soirée électorale exceptionnelle. Dans un studio aux couleurs bleues, blanches et mauves, sept pupitres sont alignés en arc de cercle, selon l'ordre établi par le tirage au sort de Thierry Solère, responsable de l'organisation de la primaire chez Les Républicains : Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson, François Fillon et Bruno Le Maire.

"Les micros de NKM étaient trop lourds sur TF1" COULISSES - A quoi va ressembler le débat de la droite jeudi soir ? Dans les studios de Saint-Cloud, impossible de rester cinq minutes au même endroit sans devoir laisser la place à un chariot, une caméra ou un technicien.

COULISSES - A quoi va ressembler le débat de la droite jeudi soir ?

Tous fourmillent pour terminer de transformer le lieu où est tournée "l'Émission politique" de France 2. "Demain, ce sera pire", glisse un ingénieur. Mercredi, le plateau accueillera l'ultime débat de la droite et du centre, avant le premier tour de l'élection, dimanche. Dans les coulisses du troisième débat de la primaire de la.. TÉLÉVISION - Jeudi soir, à 20h55, France 2 et Europe 1 diffuseront le 3ème et dernier débat entre les sept candidats à la primaire de la droite et du centre.

Dans les coulisses du troisième débat de la primaire de la..

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le dispositif. 15h, mercredi 16 novembre, dans le Studio de Le Franay à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine): l’heure est aux préparatifs. Le lendemain, ce plateau, où se tourne habituellement L’émission politique, verra s’affronter les sept candidats de la primaire de la droite et du centre pour le troisième et dernier débat avant le premier tour. En coulisses, une centaine de personnes est mobilisée pour l’événement. À la veille du rendez-vous, aucune ébullition. L’émission, présentée par David Pujadas (pour France 2) et Jean-Pierre Elkabbach (pour Europe 1), sera divisée en quatre parties, chacune d’une durée de 30 minutes. Les thèmes abordés pendant la soirée sont connus. «Ce sera moins glacial que le premier débat» Au total, les candidats disposeront, chacun, de 17 minutes de temps de parole. Spéciale 11 Nov : Ils Ont Peint La Guerre… Pas Les Batailles.

Frédéric Taddei sera notre invité le 11 novembre prochain.

Spéciale 11 Nov : Ils Ont Peint La Guerre… Pas Les Batailles

Le présentateur de "D'art d'art" et de "Hier, aujourd'hui, demain" parlera de la peinture dans la Grand Guerre. Après le cinéma en 2014, la,musique en 2015, la littérature lors des commémorations de Verdun en mai 2016, nous voilà confrontés à un autre tournant artistique, histoire de montrer que 14-18 est l'aube d'une nouvelle ère dans tous les domaines.

Le papier et la toile ne font pas exception. Extrait de conversation avec Frédéric Taddei : -"Bonjour, je suis Pascal Doucet-Bon, je m'occupe des éditions spéciales de France 2. -(du tac au tac) Oui, alors ce qu'il faut dire, c'est..... -Ca veut dire oui ? -Oui oui, je viendrai" Il va se rendre compte cinq minutes plus tard qu'il tourne très tard le 10... "-.... Les Livres De La Spéciale 11 Nov 2016 : Le Chemin Des âmes.

Le chemin des âmes, par Joseph Boyden, Albin Michel, 2006, le Livre de Poche C'est la première fois que je chronique une fiction contemporaine dans ce blog.

Les Livres De La Spéciale 11 Nov 2016 : Le Chemin Des âmes

C'est ma consœur Nathalie Sapena qui m'a conseillé il y a deux ans la lecture du Chemin des âmes. Je ne la remercierai jamais assez. Je n'avais rejoint les éditions spéciales que depuis quelques semaines, et ce blog n'existait pas encore. Xavier et Elijah sont cousins, presque frères. J'ai dévoré ce récit hallucinant, dont une petite part est vrai, et dont l'essentiel est une tentative de réponse aux questions de tous les grands romans de guerre : Comment rester humain au milieu de l'inhumain ?

Qui l'a d'ailleurs vraiment sauvée dans la boue de Vimy ? Le chemin des âmes (titre original "Three Day Road" ; il n'y avait pas de Canadien au Chemin des Dames ; le jeu de mot du titre est strictement français) est le premier roman de Joseph Boyden. Image CBC Xavier ne parle pas l'Anglais ; Elijah un peu. Editions Spéciales : Les Coulisses. Exposition "Un milliard d'obus, des millions d'hommes", musée de la Grande Guerre du pays de Meaux, jusqu'au 5 décembre 2106.

Editions Spéciales : Les Coulisses

Cette année encore, Manuel Tissier sera en direct du musée de Meaux, dont les expositions temporaires sont toujours plus inventives. Vous pensiez tout savoir sur les obus de 14-18 ? Détrompez-vous. Le diable (et la mort en l'occurrence) est dans les détails. Savez-vous par exemple exactement ce qu'est un éclat d'obus ? Face à la caméra de Philippe Maire, Manuel Tissier nous présentera quelques uns des modèles toujours plus puissants de ces projectiles qui ont modelé à jamais les paysages du front. Manuel Tissier avec Johanne Berlemont, conservatrice au musée de la Grande Guerre de Meaux Philippe Maire tient une caméra "osmo" au bout d'une perche Et les hommes dans tout ça ? Vous découvrirez par exemple que les obus les plus petits ne sont pas les moins dangereux. Quant aux obus chimiques, ils ont leur part dans cette exposition : Pascal Doucet-Bon : son actualité sur France Inter. Service historique de la Défense. Pascal doucet bon. Pascal Doucet-Bon est journaliste chez France Télévisions et occupe le poste de Directeur adjoint de la rédaction nationale.

Sortant de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences de l’Information et de la Communication - CELSA, il possède une maîtrise en journalisme. En 1991, Pascal Doucet-Bon a décroché la Bourse Jean d’Arcy octroyée par Antenne 2-INA. Puis, il débute en 1992 une carrière de journaliste des plus prometteuses. Il est recruté par France 2 en tant que grand reporter.

Spécialisé dans les sujets de sécurité intérieure, il intervient pour les journaux télévisés et les magazines Envoyé Spécial et Géopolis. Il intègre en 1994 le Pool Enquêtes et Reportages de France 2. Pascal Doucet-Bon devient la même année Rédacteur en chef adjoint du Journal de 20 heures de France 2. Ses confrères ainsi que ses collègues et anciens collègues chez France Télévisions louent ses compétences et ses qualités. Editions spéciales, c'est quoi ? Les dernières en date, à titre d’exemples : les cérémonies du 29 mai à Verdun, celles du 8 mai à Paris ou une émission enregistrée diffusée après le documentaire Apocalypse Verdun le 21 février. Et puis je dirige aussi d’autres types d’éditons spéciales : les attentats de novembre 2015, ceux de janvier, et leurs conséquences (la grande marche de Paris, par exemple).

A chaque fois, plus de 25 heures d’antenne, dont je me serais bien passé, comme nous tous… Quand je pense qu’un quittant le 20h, que j’ai dirigé ou co-dirigé pendant 6 ans, j’avais peur de m’ennuyer ! En fait, les éditions spéciales, c’est un boulot à plein temps. On appelait ça encore récemment les opérations exceptionnelles, un terme usité depuis l’ORTF… C’est la première décision que j’ai prise en prenant le poste : changer de titre.

Plus sérieusement, les spéciales sont un espace de liberté.