background preloader

La bibliothèque la nuit

Facebook Twitter

Dossier de presse La Bibliothèque la nuit. La Bibliothèque la nuit. Revue de presse. Fiche pédagogique. La bibliothèque d'Alberto Manguel. RADIO. "Qu’est-ce qu’une bibliothèque, sinon l’éternelle compagne de tout lecteur – son rêve le plus cher ? " (Alberto Manguel, "La bibliothèque, la nuit", Actes Sud, 2006) Voyages et livres irriguent l'ensemble de l'oeuvre de l'écrivain argentin Alberto Manguel. Il nous conduit vers des lieux imaginaires, utopiques, oniriques. C'était bien une exploration nocturne à travers les rayons endormis des bibliothèques qu'il nous proposait en 2006 dans La bibliothèque, la nuit (Actes Sud).

"L'ambition d'une bibliothèque est de tout avoir. La bibliothèque, la nuit, exposition de Robert Lepage/Ex Machina d'après l'oeuvre d'Alberto Manguel, est à voir (et à vivre) à la Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, à Paris, jusqu'au 13 août 2017. A noter également : le festival La Bibliothèque parlante, toujours à la BNF, les 20 et 21 mai 2017. A vos agendas ! Sons diffusés : Discussion entre Pierre Bergé et Umberto EcoJorge Luis Borges, "Radioscopie", 11 décembre 1979.

La Bibliothèque, la nuit. LIVRE. Bibliothèques idéales. RADIO. Les 14 et 15 janvier prochains on pourra visiter la salle Labrouste de la Bibliothèque Nationale. La salle Labrouste ne se situe pas dans une des quatre tours du site François Mitterrand, mais sur le site Richelieu, sis dans la rue du même nom, dans le deuxième arrondissement. L’ancienne bibliothèque nationale a aujourd’hui cent cinquante ans, elle est en travaux depuis sept ans, et ouvre enfin une de ses plus belles salles désormais dédiée aux fonds de l’Institut national d’Histoire de l’art, avant une ouverture définitive prévue pour 2020. A cette occasion le Nouvel Observateur il y a deux semaines a demandé à des artistes et des créateurs d’imaginer la bibliothèque de leur rêve, l’occasion de se demander ce qu’est une bonne bibliothèque. A ce jeu ont participé des dessinateurs comme Catherine Meurisse, ou Mathieu Sapin, des écrivains comme Enrique Vila-Matas ou Charles Dantzig, ou encore des architectes comme Dominique Perrault.

La réalité virtuelle va-t-elle nous faire perdre le goût de la réalité ? RADIO. Réalité virtuelle : une révolution scientifique. RADIO. Après la sortie de l’Oculus Rift de Facebook, et de la Playstation VR mi-octobre par Sony, il se dit que 2016 serait l’année 1 de la Réalité Virtuelle pour le grand public. Mais au-delà du jeu vidéo, ça fait bien longtemps, près de 60 ans maintenant que la communauté scientifique se passionne pour tout ce qui permet d’augmenter le réel, voire de plonger dans des univers immersifs qui s’y substituent. Réalité virtuelle, réalité augmentée : quelles sont les révolutions techniques et scientifiques à venir, c’est le problème que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. Et pour évoquer ces univers virtuels qui se rapprochent de plus en plus du réel, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Indira Thouvenin, enseignante-chercheuse à l’Université technologique de Compiègne et Philippe Fuchs, professeur au Centre de Robotique de l’École des Mines ParisTech, ancien président de l’AFRV, l’Association Française de Réalité Virtuelle.

La circonférence nulle part de Pierre Senges. RADIO. Réalisateur : Jean-Matthieu Zahnd « On trouve de tout, dans cette histoire : un Roi, un ministre du Budget, un ministre de l’Intérieur, un Garde des Sceaux, un ministre des Arts, un Maître de Cérémonie, une Narratrice, une Narratrice en second, un Chœur antique et même un Aboyeur. Le Roi adore monologuer, il ferait ça toute la journée, c’est son côté shakespearien – mais on a beau être souverain, on ne fait pas toujours ce qu’on veut : il y a les obligations de calendrier, et les emplois du temps serrés.

Faute de monologuer, le Roi confie à ses ministres son espoir de transformer son pays minuscule en État respectable. Les Ministres prennent des notes, font du zèle, émettent des hypothèses – on en voit même qui donnent leur avis. Pendant ce temps-là, la Narratrice et la Narratrice en second tentent d’apporter à cette pièce un peu de dramaturgie : il leur faut du suspens, des coups de théâtre et des beaux épilogues.

Le discret et le continu de Pierre Senges. RADIO. Réalisation Jean-Matthieu Zahnd Conseillère littéraire: Céline Geoffroy Un agent chargé de surveiller un individu jour et nuit doit faire preuve de discrétion quand la surveillance s’étale sur près d’un quart de siècle, il doit aussi faire preuve de continuité. Fatalement, il découle de cette filature fidèle une familiarité incompatible avec la neutralité de l’espion – quand il vient à intervenir dans l’existence de son client, même discrètement, l’observateur se demande s’il ne vient pas de fausser une expérience.

Mais quelle expérience, au juste ? Vient le moment où l’agent constate qu’il n’est pas le seul à espionner de la sorte : ils sont nombreux, ils sont légion, et chacun d’eux semble posséder, comme un ange gardien, son propre agent, qui le surveille – lui aussi discret et continu. Pierre Senges Et Fanny Santer, Othello Vilgard, Valentine Atlan, Simon Fraud, Fany Mary, Raphael Goldman Bruitages: Bertrand Amiel Equipe de réalisation : Cédric Chatelus, Dali Yaha, Clémence Gross.

Bernard Marcadé – Perspective Films. Bernard Marcadé est critique d’art et organisateur d’exposition indépendant. Après des études de philosophie et d’histoire de l’art, il est devenu professeur d’esthétique et d’histoire de l’art à l’École Régionale Supérieure d’Expression Plastique de Tourcoing de 1975 à 1985, puis de 1985 à aujourd’hui à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy. Il a dirigé la revue A Rebours (1979-1982), Feu (1989-1995). Il est l’auteur de :Éloge du mauvais esprit , La Différence, 1986A.R. Penck, Ed. de la Différence, Paris, 1988Robert Combas, Ed. de la Différence, Paris, 1991René Magritte : Tentative de l’impossible, Ed. 53 œuvres qui ébranlèrent le monde, Beaux-Arts éditions 2009 Wim Delvoye, Fonds Mercator, 2012Marcel Broodthaers, Livre d’images, Flammarion, 2013Yan Pei-Ming, Histoires de peinture, peintures d’Histoire & autres faits divers, Edition de l’Herne, Paris, 2013 Bernard Marcadé prépare une biographie de Francis Picabia et une monographie de René Magritte.

Conduire le changement en bibliothèque : vers des organisations apprenantes. Comment conduire le changement de manière efficace dans le contexte très particulier introduit par les révolutions du numérique et des réseaux dans les bibliothèques ? Comment assurer le bon fonctionnement d’un équipement lorsque le rythme des changements à conduire s’accélère ? Ce volume apporte des éléments de réponses pratiques, tirées de réalisations concrètes et propose une réflexion plus générale sur les modalités du management en bibliothèque, centrée sur la notion émergente, dans les institutions publiques, d’organisation apprenante.

Mode d’emploi par Christophe Pérales PARTIE I Quelques leviers pour le changement 1. Mettre en œuvre une organisation apprenante : comment outiller les acteurs organisationnels ? , par Nadia Tebourbi 2. 3. Suivi de : Entendre la voix de l’usager : démarche qualité, enquêtes, groupes de parole au SCD de l’université Paris 8, par Carole Letrouit 4. 5. 6. 7. 8. PARTIE II Changer l'organisation de travail : témoignages 1. 2. 3. 4. Inicio de página. Médiathèque Le pavillon blanc, Colomiers. Alice Baguet/Site internet.