background preloader

Pré-histoire

Facebook Twitter

Les Venus préhistoriques. Les Vénus : où, combien et pourquoi ?

Les Venus préhistoriques

L'aire de répartition est extrêmement vaste, plus vaste que celle de l'art paléolithique. Elle comprend : la France (Pyrénées et Dordogne), l'Angleterre (un seul exemplaire actuellement égaré), l'Italie, l'Allemagne, plusieurs ex pays de l'est, la Russie y compris la Sibérie. Une exclusion importante est à noter, l'Espagne, qui jusqu'à présent, malgré des fouilles nombreuses, n'a donné qu'une ou deux statuettes, douteuses de surcroût.

Le nombre de Vénus paléolithiques connu est très important : près de 250. André Leroi-Gourhan a décrit une organisation schématique (fig. 22, 23,24) : inscription de l'ensemble dans un losange à grand axe vertical et des seins de l'abdomen et des fesses hypertrophiées dans un cercle. Venus de Willendorf. La Vénus de Lespugue. Venus de Brassempouy.

Peinture pariétale.

Grotte de Lascaux