background preloader

Etude

Facebook Twitter

Stress au travail : Orange face à une nouvelle vague de suicides. Ce que révèle la série noire de suicides chez Orange. Neuf suicides entre le janvier et mars 2014.

Ce que révèle la série noire de suicides chez Orange

Soit, en deux mois, presque autant que pour l'ensemble de l'année 2013 (11 suicides). Le chiffre fait d'autant plus froid dans le dos qu'il concerne des salariés d'Orange. L'opérateur télécoms avait déjà été ébranlé par une vague de suicides entre 2008 et 2010 (près d'une soixantaine sur la période), qui avait conduit à la démission du PDG de l'époque, Didier Lombard, remplacé depuis 2011 par Stéphane Richard. Il s'agit de femmes et d'hommes de tous âges et de toutes qualifications. Un homme s'est jeté sous le RER A en gare d'Auber, d'autres se sont immolés par le feu, l'un s'est poignardé, détaille Mediapart (article payant), qui a révélé ces données mardi.

Orange : suicide d'un salarié, la CGT dénonce les conditions de travail. Dans un communiqué, la CGT informe que "vendredi matin, un salarié d'Orange a mis fin à ses jours en se jetant sous un train de la ligne A du RER".

Orange : suicide d'un salarié, la CGT dénonce les conditions de travail

La direction d'Orange a dit avoir été "informée dans la journée de vendredi du suicide de ce salarié". "C'est avec une grande tristesse que nous avons appris ce geste dramatique", a déclaré le groupe, précisant qu'une cellule de soutien avait été mise en place dès vendredi. "Ce salarié semblait rencontrer des difficultés depuis quelques mois. Son management avait été alerté sur sa situation et l'avait prise en compte. Conditions de travail chez Orange : une évolution positive, mais quelques points de vigilance... - Focus RH. L'enquête triennale sur le stress et les conditions de travail du groupe Orange est pilotée par le Comité National de Prévention du Stress (institution représentative du personnel) et compile les retours de plus de 47 000 répondants.

Conditions de travail chez Orange : une évolution positive, mais quelques points de vigilance... - Focus RH

En voici les principaux enseignements. Conditions de Travail et Santé. Isabelle Barth - Professeur à l’EM Strasbourg La diversité fait partie des sujets qui sont à la fois une évidence et un défi, une notion morale et un acte rationnel, un thème de société comme d’entreprise.

Conditions de Travail et Santé

Isabelle Barth aborde ici dans un exposé plein « d’ouverture » un vrai panorama de la diversité au cœur des relations humaines : « …C’est un mot valise sans lequel chacun se projette à sa façon, tant dans la définition que dans l’adhésion. On peut donc gloser sans fin sur le sujet, et sombrer vite dans l’opinion. Ce serait dommage car une vision et une mise en œuvre intelligente de la diversité dessine un chemin vers l’innovation sociale, le management responsable, et la performance globale de l’entreprise.

France Télécom : "Des humiliations quotidiennes" "Un management de la terreur" Alors que les suicides et tentatives de suicide se multiplient au sein de France Télécom, Le Monde.fr a demandé à des employés de témoigner sur leurs conditions de travail.

France Télécom : "Des humiliations quotidiennes"

Si certains employés relativisent une "surmédiatisation de drames personnels", d'autres pointent du doigt un management par la terreur et une culture du rendement. "Ce que je vois me choque profondément", par Anonyme Je suis employé à France Télécom dans un service dédié aux clients ayant un chiffre d'affaires élevé. Ce que je vois tous les jours au travail me choque profondément. "J'ai vu autour de moi la souffrances de mes collègues", par Catherine R. Le changement d'ambiance est survenu en 2000-2001. "On minimise les coûts sans tenir compte des conditions de réussite", par Gérard A. Je ne travaille plus à France Télécom, mais je suis président d'une association de retraités qui "récupère" chaque semaine des nouveaux adhérents issus de France Télécom, usés, déçus, amers.

Conditions de travail: Orange toujours dans le rouge. L’étude de Secafi montre une relative amélioration des conditions de travail chez France Télécom, mais certains secteurs restent fortement soumis au stress.

Conditions de travail: Orange toujours dans le rouge

Les 6 000 suppressions de postes prévues n’augurent rien de bon. Chez France Télécom, si « les salariés vont mieux, leur travail reste en souffrance ». C’est ce que démontre en substance l’étude du cabinet d’expertise Secafi présentée au comité national de prévention du stress de France Télécom (CNPS) et réalisée auprès des 110 000 salariés du groupe. Trois ans après la crise des suicides qui avait secoué Orange, 21 % des personnes interrogées ont toujours une santé psychique altérée ou très altérée et 61 % estiment que leur travail reste stressant, voire très stressant. Orange : 65% des salariés estiment avoir une meilleure Qualité de Vie au Travail que dans d'autres entreprises.

(Boursier.com) — Orange publie les résultats des baromètres sociaux 2016, pour la France et l'international.

Orange : 65% des salariés estiment avoir une meilleure Qualité de Vie au Travail que dans d'autres entreprises

Lancé en juin 2010, le baromètre social France évalue la qualité sociale de l'entreprise dans la durée. Ce semestre, le score global du baromètre France atteint son plus haut niveau à 31,5 points, soit une progression de près de 2 points par rapport au baromètre précédent. Le sentiment d'appartenance des salariés à Orange atteint son plus haut niveau, avec 93% des salariés fiers de travailler chez Orange (92% en juin 2016). D'autre part, 65% des salariés considèrent que la Qualité de Vie au Travail (QVT) est meilleure chez Orange que dans les autres entreprises. Les salariés d'Orange sont toujours confiants dans la capacité du Groupe à réussir son plan stratégique Essentiels2020 (88%). L'amélioration du score global se ressent dans toutes les thématiques. Alexandra Saintpierre — ©2017, Boursier.com.

Suicides à France Télécom : le rappel des faits. LE SCAN ÉCO - Entre 2008 et 2009, une trentaine de salariés de l'entreprise se sont donné la mort selon les syndicats, certains évoquant «un management par la terreur».

Suicides à France Télécom : le rappel des faits

Suicides à France Télécom : vers un procès pour harcèlement moral. Le parquet de Paris demande le renvoi en correctionnelle de huit personnes, dont l'entreprise et son ancien président, Didier Lombard, pour harcèlement moral. « En 2007, je ferai les départs d’une façon ou d’une autre, par la fenêtre ou par la porte ».

Suicides à France Télécom : vers un procès pour harcèlement moral

Cette phrase aux accents terriblement prémonitoires, le PDG Didier Lombard la prononce le 20 octobre 2006 devant l’Association des cadres supérieurs et dirigeants de France Telecom. La vague de suicides (35 officiellement recensés en 2008-2009) n'a pas encore commencé, mais la secrétaire, frappée par ces mots « assez durs », préfère censurer la fin de la phrase... Les enquêteurs retrouveront en perquisition le compte-rendu non édulcoré. « Par la fenêtre ou par la porte » A l’époque, l’entreprise peine à faire partir 22 000 salariés, comme prévu dans son plan stratégique NEXT (« nouvelle expérience des télécommunications »), qui doit faire basculer son centre de gravité du téléphone fixe vers le mobile et internet.