background preloader

Classe inversée

Facebook Twitter

Inversons la classe - Découvrez l'association ! - Apolearn. Apolearn est un partenaire officiel du CLIC 2016, le congrès francophone sur la classe inversée, qui aura lieu les 1, 2 et 3 juillet à l’université Paris Diderot, organisé par l’association Inversons la classe. A cette occasion, nous avons réalisé deux interviews, l’une avec Christophe Le Guelvouit (Prof Chrismath), secrétaire de l’association Inversons la Classe, et la seconde avec Nicolas Olivier, professeur de SES et membre du comité organisateur de la CLIC. Découvrez l’association Inversons la classe au travers de cet article. L’interview sur le CLIC : Pouvez-vous nous présenter brièvement l’association Inversons la Classe? L’association Inversons la Classe a pour but de former et d’informer autour de la classe inversée. Notre approche de la classe inversée est de laisser les tâches cognitives simples à la maison pour accompagner en classe les tâches cognitives complexes. Quel est l’histoire de l’association ?

Parole d’enseignants : « Pourquoi vous êtes-vous engagé dans une démarche de classe inversée ? » Authentication CAS nécessaire ! Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage.

Bergmann et Sams, les « inventeurs » des classes inversées, expriment bien les transformations induites par cette méthode[4]. Première séance de la classe inversée sur les classes inversées. La pédagogie inversée. De quelles hybridations parlons-nous pour l'éducation de demain ?- Espagnol. Conférence de Marcel LEBRUNLa pédagogie inversée : de quelles hybridations parlons-nous pour l’éducation de demain ? Atelier Canopé de PoitiersChapelle des Augustins23 bis rue Saint-Pierre le Puellier Mercredi 18 mars 2015 - 14h00 Intervenant : Marcel LEBRUN, docteur en Sciences, professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l’UCL (Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, Belgique).

Même si la méthode pédagogique sous-jacente n’est pas nouvelle, le concept des "Flipped Classrooms", les classes inversées, constitue une véritable révolution dans le paysage de la pédagogie actuelle de l’école fondamentale à l’enseignement supérieur. Ce sont en fait des enseignants du secondaire (en chimie) qui ont forgé le concept et la méthode, étant confrontés à la passivité voire la démotivation de leurs élèves. Entrée libre et gratuite. Pour une nouvelle classe inversée. "Comment rendre la rencontre entre l'élève et l'enseignant possible, sans rien abandonner sur le niveau ou sur les objectifs ?

Comment changer ce qui ne fonctionne plus ? " Alain Taurisson n'est certainement pas le seul professeur à se poser cette question. Il propose, dans un petit livre accompagné de fiches pratiques et d'exemples, écrit avec une enseignante de lettres, Claire Herviou, d'inverser l'école, c'est à dire de mettre vraiment les activités des élèves au centre de la classe à la place du monologue du maitre en direct ou en différé à la maison. Car pour Alain Taurisson la "classe inversée" qui connait une certaine mode actuellement ne peut pas convenir à la plupart des élèves. Pour cela il faut une prise de conscience par l'élève de son apprentissage. Alain Taurisson, Claire Herviou, Pédagogie de l'activité : pour une nouvelle classe inversée. Alain Taurisson : " Le travail avec les autres c'est transgressif" Je ne crois pas.

Vous parlez de collaboration entre les élèves. Annick Arsenault Carter | Enseignante d'une classe inversée – Lauréate du prix Enseignante de l'année 2014 de l'AEFNB. Marcel Lebrun - Classe inversée, oui mais... Quoi et comment ? Pourquoi et pour quoi ? Monographie Classe inversée.pdf. La classe inversée n'est possible "que si l’enseignement est une passion". Les CM1-CM2 de Soledad Messiaen en plein exercice – la veille, ils ont visionné le cours en vidéo, chez eux. En septembre 2013, Soledad Messiaen, professeure des écoles à Burie (Charente-Maritime), décide “d’inverser” sa classe de CM1-CM2.

Selon le principe anglo-saxon de la “flipclass” (classe inversée), l’élève visionne le cours chez lui, via une vidéo réalisée par son enseignant. Le temps passé en classe est consacré à la réalisation d’exercices. Des cours en capsules Chaque semaine, les élèves regardent, chez eux, 4 “capsules” – deux en français, deux en mathématiques. “Ces vidéos leur permettent de faire des pauses, de revenir en arrière s’ils n’ont pas compris… Ils peuvent prendre des notes, sous forme de carte mentale, et me demander des éclaircissements le lendemain matin. A l’inverse, s’ils ont compris, cela leur permet de passer rapidement à des choses plus complexes”, explique l’enseignante. Les élèves sont répartis dans plusieurs groupes, et « tournent » dans chaque atelier.

Comment amener les élèves à regarder les vidéos? Le QCM inversé : un outil qui permet d’apprendre et non plus d’interroger ! | Le blog de JC2. Il est impossible de construire un questionnaire à choix multiple (QCM) si on ne connaît pas son cours. Même les professeurs les plus expérimentés sont obligés de lire avec précision le contenu de leur cours pour être capables de rédiger un QCM et d’y proposer tout un choix de bonnes et mauvaises réponses. C’est ce que l’on fait dans les cursus contenant des concours (comme la première année commune des études de santé) et pour lesquels il n’est pas nécessaire de corriger les copies.

Un simple tableau avec des cases cochées ou pas y suffit. Aussi, la question s’est posée de l’utilisation d’un QCM, non plus pour interroger des étudiants, mais pour les obliger à connaître leur cours. C’est le prof qui devient alors l’élève à évaluer, se retrouvant seul et sans documents devant 12 QCM. En fin d’épreuve, on demande aux étudiants ce qu’ils ont pensé de l’exercice. POINTS POSITIFS ET SATISFACTIONS. POINTS NEGATIFS ET PISTES D’AMELIORATION. Classe inversée. La classe inversée. La pédagogie inversée.

Classe inversée. Classe inversée. Pédagogie inversée. ¿ Vous avez dit "classes inversées" ?- Espagnol. Cette réflexion qui s’appuie sur le concept de la classe inversée en langues vivantes est le bilan de deux années de mise en œuvre pédagogique sur un cycle terminal dans un établissement Technique et Technologique1. Le suivi concerne des élèves de ES en espagnol LVII, consciencieux, toujours désireux de bien faire mais qui manquent de confiance en eux et pour lesquels il a fallu mettre en place de nouvelles stratégies pédagogiques pour remobiliser leur énergie et leur redonner le goût pour la prise de parole. • Pourquoi s’est-on interrogé sur l’intérêt d’inverser certains apprentissages entre la classe et la maison ?

Dans son livre "Petite poucette" Michel Serres Le philosophe français,2 raconte une anecdote : aux États Unis, un étudiant après le cours interroge : "Pourquoi dois-je payer si cher pour assister à vos cours alors que vous en avez déjà publié les contenus sur Internet et que nous y avons accès gratuitement ? " • Quel possible pour les classes de langue ? Quoi demander ?