background preloader

Paolafresquet

Facebook Twitter

Paola

Gourmet bag, le doggy bag à la française. Gaspillage alimentaire : et si on démocratisait le doggy bag ? Phénomène répandu dans bon nombre de pays, le doggy bag n’est pas une habitude française, malgré le gaspillage que cela induit.

Gaspillage alimentaire : et si on démocratisait le doggy bag ?

Gâchis au restaurant – le saviez-vous ? Résultat, sur un repas pris au restaurant, plusieurs centaines de grammes sont souvent perdus. En France, on emporte rarement les restes dans un doggy bag C’est un geste très américain, d’où le terme anglophone : le doggy bag est une pratique consistant à emporter les restes d’un repas pris au restaurant. A l’origine, le geste suppose qu’on donne les restes de la nourriture à son chien, d’où le terme de « doggy bag« , sac pour chien. La nourriture représente toujours une bonne partie du budget Dans les faits, c’est plus une question économique qui préoccupe l’Américain : la crise est passée par là et il est relativement naturel, dans la plupart des restaurants, d’emporter les restes.

Consommée sur place. Une différence culturelle Pourtant l’expérience est régulièrement tentée par les restaurateurs, explique-t-il. Non, les restaurants ne sont pas obligés de proposer un doggy bag - L'Express Styles. Le Nouvel An apporte son lot de bonnes résolutions.

Non, les restaurants ne sont pas obligés de proposer un doggy bag - L'Express Styles

Depuis le 1er janvier 2016, les restaurants servant environ 180 repas par jour seront tenus de trier et valoriser leurs déchets alimentaires. A défaut, ils se verront infliger de lourdes amendes. Il s'agit de la mise en place du Plan anti-gaspi du gouvernement, signé mi-juin 2013 par tous les acteurs de l'alimentation, et de la loi sur les biodéchets, votée en 2010. Contrairement à ce qui a été précédemment annoncé, aucune obligation de proposer un doggy bag n'existe, rappelle l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih). Au 1er janvier 2016, les restaurateurs sont soumis à une obligation de tri lorsqu'ils produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an, soit environ 150 à 200 couverts/jour.

ETATS-UNIS. Armes à feu : Obama s'apprête à passer en force. Quelque 30.000 personnes trouvent la mort par armes à feu aux Etats-Unis chaque année.

ETATS-UNIS. Armes à feu : Obama s'apprête à passer en force

Décidé à limiter le massacre, le président américain Barack Obama est sur le point d'utiliser son pouvoir réglementaire, en court-circuitant le Congrès, pour faire passer ses idées sur ce sujet ultra-sensible aux Etats-Unis. Mardi 5 janvier, il annoncera une batterie de mesures pour mieux encadrer l'utilisation des armes à feu, assurant avoir le droit et l'écrasante majorité des Américains de son côté. Lundi, devant des journalistes, il a expliqué : Bien que nous ayons une forte tradition en matière d'armes à feu, même ceux qui possèdent des armes pour chasser, se protéger ou pour d'autres raisons légitimes veulent être sûrs que les mauvaises personnes ne portent pas d'armes pour de mauvaises raisons.

" Il s'est également exprimé sur le sujet sur Twitter : Mettre les armes hors d'atteinte des "mauvaises personnes" Renforcer les soins dans le domaine de la santé mentale E.H. avec AFP. Attentats, déchéance, Arabie Saoudite... le point sur l'actualité de mardi à 7h45. Prières et larmes aux commémorations des 10 ans du tsunami en Asie. Des prières, larmes, et visites solennelles dans des fosses communes en Asie ont marqué vendredi le début des cérémonies commémoratives du dixième anniversaire du tsunami qui a fait 220.000 morts ou disparus et affecté 14 pays de l'océan Indien.

Prières et larmes aux commémorations des 10 ans du tsunami en Asie

Le 26 décembre 2004, un séisme de magnitude 9,3 - le plus important de la planète depuis 1960 - s'est produit au large de l'île indonésienne de Sumatra, provoquant de gigantesques vagues sur les côtes de pays d'Asie tels le Sri Lanka et la Thaïlande, et jusqu'en Afrique. Parmi les victimes se trouvaient des milliers de touristes étrangers qui profitaient pour la plupart des fêtes de fin d'année pour passer des vacances au bord de plages idylliques de la région. "Des milliers de cadavres étaient étalés sur ce terrain", a déclaré le vice-président indonésien, Jusuf Kalla, devant une foule de quelque 7.000 personnes, nombre d'entre elles en pleurs.

"Ensuite, nous avons appelé à l'aide et en avons reçu de façon extraordinaire", a souligné M. Orange veut racheter Groupama Banque pour lancer sa banque mobile. Le géant français des télécoms Orange a finalement jeté son dévolu sur Groupama Banque pour lancer sa banque mobile, l’un des objectifs de son plan stratégique actuel.

Orange veut racheter Groupama Banque pour lancer sa banque mobile

Les deux groupes ont annoncé, lundi 4 janvier, être entrés en négociations exclusives en vue de l’acquisition par Orange de 65 % du capital de la banque en ligne créée par l’assureur mutualiste. Le prix que pourrait payer l’opérateur n’a pas été divulgué. Il s’agit, pour Orange, de « bénéficier d’une infrastructure déjà opérationnelle et rodée » pour le lancement de son nouveau service, Orange Banque, au début de 2017.

Ce nouveau service avait été annoncé lors de la présentation du plan stratégique baptisé « Essentiels 2020 », en mars dernier. « Nous apportons nos 28 millions de clients dans le mobile, Groupama, de son côté, a un outil qui fonctionne mais qui n’a pas encore atteint sa taille critique. » Expérience en Pologne Lire aussi : Orange se lance dans la bataille du paiement sur mobile.