background preloader

Recherche médicale

Facebook Twitter

Santé, Médecine et Sciences du Vivant > Médecine. Gilead et GlobeImmune signent un accord de licence et de collaboration portant sur le développement de vaccins thérapeutiques pour traiter l'infection chronique à l'hépatite B - Revue de presse- Actualité médicale - information santé - depeches - Informat. Publicité Selon les termes de l'accord, Gilead versera à GlobeImmune un paiement initial et fournira un soutien pour la poursuite par GlobeImmune du développement de son programme de vaccin thérapeutique HVB lors d'essais cliniques de phase 1a.

Gilead peut assumer la pleine responsabilité du développement clinique après la phase 1a. GlobeImmune pourrait également recevoir des paiements supplémentaires en fonction de l'atteinte de certains jalons de développement ainsi que des redevances sur les éventuelles ventes nettes futures. Vers un nouveau candidat vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique.

Vers un nouveau candidat vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique Transgene a annoncé avoir atteint une preuve de concept préclinique avec TG1050, un nouveau candidat vaccin thérapeutique contre l’infection chronique par le virus de l’hépatite B (« VHB »).

Vers un nouveau candidat vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique

Les données précliniques obtenues soutiennent la poursuite du développement du produit. A ce stade, les résultats clés sont : - Une forte et large réponse immunitaire (réponse cellulaire de type T) dans des modèles précliniques après une ou plusieurs injections ;- Un puissant effet in vivo de lyse cellulaire (cytolyse1) contre plusieurs épitopes2 ; et- La stabilité génétique du candidat vaccin. En dépit de l’introduction au cours de la décennie de nouveaux médicaments efficaces, les analogues de nucléosides (« NUCs ») et l’interféron alpha pégylé (PEG-IFN?)

Information Hospitalière Noter cet article : Vous serez certainement intéressé par ces articles : Recommander cet article : Envoyer à un ami. Hépatites B et C. Le choléra est une maladie diarrhéique épidémique, strictement humaine, due à des bactéries appartenant aux sérogroupes O1 et O139 de l'espèce Vibrio cholerae.

Hépatites B et C

Ce bacille fût initialement observé par Pacini en 1854 puis isolé en 1883 par Koch en Egypte. La bactérie Vibrio cholerae sérogroupe O1, biotype El Tor, est répandue sur toute la planète, qui subit actuellement la septième pandémie de choléra. En 2009, 221 226 cas dont 4946 mortels, ont été déclarés à l'Organisation Mondiale de la Santé par 45 pays, appartenant à tous les continents à l'exception de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud. L'Afrique est le continent le plus touché : les cas signalés représentent chaque année entre 95 et 99% du total mondial. Le taux global de létalité a été de 2,24%, en 2009, mais a dépassé les 30% parmi les groupes vulnérables résidant dans des zones à haut risque de choléra. > Lire la suite. Cancer : le rôle protecteur de la vitamine D se confirme. Cancer : le rôle protecteur de la vitamine D se confirme Plusieurs études épidémiologiques établissent un lien entre la carence en vitamine D et l'incidence du cancer.

Cancer : le rôle protecteur de la vitamine D se confirme

Le métabolite actif de la vitamine D, la 1,25-dihydroxyvitamine D3[1,25(OH)2D 3], a en effet une action anticancéreuse puissante, tant in vitro que sur les modèles animaux in vivo. En influant sur la transcription des gènes impliqués dans l'une des nombreuses cascades de transduction des signaux déréglées dans les cellules cancéreuses, la 1,25(OH)2D3 freine le processus carcinogène. Selon le type de cancer, d'autres cascades de signaux sont déréglées et les effets de la 1,25(OH)2D3 sont donc différents. Une bonne hygiène de vie réduit-elle l'âge biologique ? Une bonne hygiène de vie réduit-elle l'âge biologique ?

Une bonne hygiène de vie réduit-elle l'âge biologique ?

Au-delà de l'âge chronologique facile à calculer pour chacun, il existe un âge biologique qui peut être évalué par la longueur des télomères, ces morceaux de matériel génétique qui se trouvent à l'extrémité des chromosomes. La perte d'ADN télomérique survenant lors des divisions cellulaires est associée au développement des pathologies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers ou certaines démences. Selon des travaux récents, il semble que la perte de télomère soit un facteur modifiable, en particulier par l'hygiène de vie.

Un coeur jeune grâce à la restriction calorique. Des chercheurs en Italie et aux États-Unis ont découvert que le coeur des personnes consommant moins de calories afin de vivre plus longtemps fonctionne comme ceux des personnes 20 ans plus jeunes.

Un coeur jeune grâce à la restriction calorique

Les résultats de l'étude sont présentés dans la revue Aging Cell. Des chercheurs de la faculté de médecine de l'université de Washington à Saint Louis aux États-Unis et de l'Istituto Superiore di Sanità à Rome, en Italie, ont constaté qu'une mesure clé de la capacité du coeur à s'adapter à l'activité physique, au stress, au sommeil et à d'autres éléments qui influent sur le rythme auquel le coeur pompe du sang ne décline pas aussi rapidement chez les personnes qui restreignent leur apport calorique pendant environ sept ans par rapport aux coeurs de celles qui ne limitent pas leur apport calorique.

Pour cette étude, l'équipe a équipé de moniteurs portables 22 sujets témoins qui limitaient leur apport calorique de 30 % et se nourrissaient de manière saine. Cordis Recommander cet article :