background preloader

Paielle

Facebook Twitter

Rormation et Ecoute pour prévenir les risques psychosociaux. Ce jeu est une première, mais d’autres devraient sortir en 2012 sachant que le marché est demandeur.

Rormation et Ecoute pour prévenir les risques psychosociaux

Par ailleurs, la réalisation de ce type de produit demande d’avoir des compétences métiers sachant qu’il faut mettre à plat les règles de fonctionnement d’un secteur donné et être capable de simuler des réactions de l’apprenant. Pour l’heure, le Serious Game d’Isea Psy s’apparente à une réelle innovation. A défaut d’être aussi ludique, l’offre en matière de e-learning est plus mature même s’il existe encore peu de modules disponibles sur-étagère.

Délégué du Personnel : rôle face aux risques psychosociaux. Cet article est inspiré par une cinquantaine de témoignages de délégués du personnel, rencontrés dans des missions de prévention des risques psychosociaux et de développement de la qualité de vie au travail.

Délégué du Personnel : rôle face aux risques psychosociaux

Il s’adresse autant aux délégués du personnel afin de les aider dans l’exercice de leur mandat, qu’aux salariés qui les sollicitent. A quoi sert un Délégué du personnel (DP) ? * Obligatoire dans toute entreprise de plus de 10 personnes, ses missions les plus importantes sont les suivantes : Techniques de Management Pathogènes Psychologie & Management - Souffrance et Travail. Prévention de la pénibilité : des enjeux majeurs. La loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites (ci-après « la Loi ») a prévu diverses dispositions, applicables au 1er janvier 2012, incitant à la mise en œuvre d'une politique de prévention de la pénibilité dans l'entreprise, et instaurant l'obligation de négocier sur le thème de la pénibilité au travail.

Prévention de la pénibilité : des enjeux majeurs

Autant d’enjeux majeurs dont les entreprises doivent se saisir sans tarder… 1. RPS : coût de la non-prévention - RH - RSE. 108 519 euros : c'est ce qu'a du verser ce groupe du CAC 40 à une salariée qui avait tenté de se suicider.

RPS : coût de la non-prévention - RH - RSE

C'était en 2008. A l'époque, Jacqueline, ingénieure, 55 ans, 12 ans d'ancienneté dans la maison, se sent harcelée. Elle craque. Coup de canif dans les veines, suicide manqué. Mais la quinqua réagit : elle attaque son employeur aux Prud'hommes, puis engage une action auprès du Tribunal des affaires de la sécurité sociale (TASS). « Les employeurs sont de plus en plus confrontés au risque de faute inexcusable » - Risques psychosociaux - Ressources humaines - responsabilité sociale des entreprises. Engagement, RPS et pratiques organisationnelles : introduction (RH info) Comme un éternel recommencement, les études et autres sondages se suivent depuis plusieurs années et sonnent toujours le même glas.

Engagement, RPS et pratiques organisationnelles : introduction (RH info)

Des signaux faibles de la fin de siècle dernier (sic !) À la criante évidence des chiffres les plus récents, le message est devenu suffisamment clair pour que l’entreprise, et particulièrement la fonction RH, ne puisse plus s’affranchir d’une réflexion en profondeur. Il y a vingt ans en effet, Christophe et moi-même, alors jeunes consultants chez Hay Management Consultants France, avions intitulé une enquête sur la population cadres, « les cols rayés », pour illustrer le fait qu’elle était devenue un hybride de « cols blancs » et de « cols bleus ».

La psychologie au travail. Sentiment d’insécurité au travail : ce que dit la loi Psychologie & Management (PERRIER) Sentiment d’INSECURITE au travail & présentéisme (burn in) : quel lien ? Psychologie & Management (PERRIER) Forcément : quand je suis préoccupée par quelquechose, il m’est difficile de me concentrer sur ce que j’ai à penser et à faire.

Sentiment d’INSECURITE au travail & présentéisme (burn in) : quel lien ? Psychologie & Management (PERRIER)

Ce d’autant plus que je me sens en insécurité, c’est-à-dire que mon intégrité psychique ou physique est potentiellement menacée. Le sentiment d’insécurité n’est pas strictement lié à un danger visible, concret et immédiat, mais peut-être insidueux et abstrait, et donc tout aussi réel. Il est d’autant plus "consistant" et envahissant qu’il se prolonge dans le temps. Si je ne m’en occupe pas, si je ne cherche pas à trouver ce qui en est la cause, l’inquiétude sourde m’empêchera de faire mon travail correctement. Je serais là, en poste, présente mais l’esprit ailleurs, désengagée de mon activité, démotivée à la longue.