background preloader

Infographie et études MGDB

Facebook Twitter

Guide prevention. Addictions : la Mildeca cherche les mots qui touchent les jeunes. Les jeunes sont les cibles prioritaires des plans d'action de la Mildeca, qui peine encore à trouver les mots pour les atteindre.

Addictions : la Mildeca cherche les mots qui touchent les jeunes

Au-delà du style, de la personnalité et de la perception, l’action. Le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 s’est fixé plusieurs objectifs, qui ont guidé toute l’action de la Mildeca au cours de ces années. Une première enveloppe de 58 millions d’euros a été consentie pour le plan d’actions 2013-2015. Evaluer Le premier objectif a consisté à « fonder l’action publique sur l’observation, la recherche et l’évaluation », précise le plan.

Parmi les domaines investigués : efficacité des politiques pénales, coût social du tabac et de l’alcool, conduites addictives à l’adolescence (Inserm), efficacité des dispositifs médicosociaux de prise en charge des addictions... Prévenir Parler aux jeunes. Rapport OEDT. INFOGRAPHIE. Réveillon 2016 : les effets de la consommation d'alcool sur l'organisme - 31 décembre 2015.

Une consommation excessive et régulière d'alcool risque d'endommager à peu près tous les organes du corps : les organes internes (comme le foie, le pancréas, l'œsophage, l'estomac et l'intestin) et la circulation sanguine (artères, cœur, système nerveux, santé mentale, etc.), comme le montre l'infographie ci-dessous.

INFOGRAPHIE. Réveillon 2016 : les effets de la consommation d'alcool sur l'organisme - 31 décembre 2015

Alors, quelle dose d'alcool ne faut-il pas dépasser ? À l’heure actuelle, la plupart des autorités médicales recommandent de ne pas boire plus de 3 verres par jour pour les hommes (voir encadré ci-dessous) et 2 pour les femmes. Les seuils établis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconisent ainsi de ne pas boire plus de 21 verres par semaine pour les hommes et 14 pour les femmes. Surtout, l'OMS recommande de s'abstenir au moins un jour par semaine de toute consommation d'alcool. UNITÉ D'ALCOOL. Des effets parfois réversibles Infographie réalisée par Damien Hypolite/Sciences et Avenir. Alcoolémie : après combien de bière peut-on conduire ?

Ce ne sont pourtant pas des infos à prendre à la légère, et ce d’autant plus si vous avez eu le talent et la chance d’obtenir votre permis de conduire.

Alcoolémie : après combien de bière peut-on conduire ?

Alors oui, on connait tous Sam, le type à la tête de smiley censé prendre le volant quand vous avez forcé sur les mojitos. Mais savons-nous vraiment à quel moment il devient nécessaire de condamner notre ivresse à la banquette arrière de la voiture ? « Oh ça va, j’ai bu que 2 pintes ! ». Très bien les gars, mais selon la loi et la science, c’est déjà trop. Avant de prendre connaissance de la superbe infographie qui succède ces quelques lignes (et avant que vous râliez en disant que, « franchement, il m’en faut beaucoup plus pour être bourré »), sachez que les premiers effets de l’alcool se font sentir dès 0,30 g/l de sang, soit 0,15 mg/l d’air expiré. Parce qu’on vous entend déjà dire qu’une femme de 50kg résistera beaucoup moins à l’alcool qu’un molosse de 90kg, autant le dire tout de suite : oui, c’est vrai.

L’alcool a moins la cote chez les collégiens. LE MONDE | • Mis à jour le | Par François Béguin Faut-il y voir un effet de l’interdiction de la vente d’alcool aux mineurs en 2009 ?

L’alcool a moins la cote chez les collégiens

L’impact des messages de sensibilisation ? Qu’il s’agisse de l’âge de la première initiation ou de consommation régulière, l’alcool a aujourd’hui moins la cote chez les collégiens. Ce phénomène est le principal enseignement de la dernière édition de l’enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), dont le volet français a été mené en 2014 auprès d’environ 10 000 adolescents âgés de 11 à 15 ans et dévoilé mercredi 20 janvier.

Les chiffres du tabac, eux, affichent une légère baisse. Premier constat de l’étude copilotée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et le rectorat de Toulouse : la consommation du premier verre d’alcool, bien souvent du cidre ou du champagne proposé lors d’une fête familiale, a lieu à un âge plus avancé. . « Rupture significative » Repousser l’âge pour boire de l’alcool pour freiner les accidents? En 2013, chaque jour en moyenne au pays 4 personnes mourraient et 175 autres étaient blessées dans des collisions directement liées à l’alcool et aux drogues derrière le volant.

Repousser l’âge pour boire de l’alcool pour freiner les accidents?

Cela équivaut à 3,5 décès par 100 000 personnesCrédit photo : IS / iStock. Alcool, drogues: participez à la grande enquête GDS 2016. La Global Drug Survey (GDS) est une grande enquête qui donne la parole aux consommateurs de drogues légales (alcool, tabac, médicaments sur ordonnance…) ou non (cannabis, cocaïne…), de façon anonyme et confidentielle.

Alcool, drogues: participez à la grande enquête GDS 2016

Quelles drogues prenez-vous ? L'alcool chez les jeunes: "Celui qui ne boit pas est considéré comme un looser" Quel est le rôle de l'alcool dans la vie des jeunes ?

L'alcool chez les jeunes: "Celui qui ne boit pas est considéré comme un looser"

Lacha : Il sert d'outil de divertissement mais aussi de moyen d'être normal. En soirée, la personne qui ne boit pas est considérée comme un looser. Elle est vite mis à l'écart. Quand j'étais plus jeune, j'avais la naïveté de croire que boire en soirée était obligatoire. Tom : Il y a aussi un côté rite initiatique. L'étude santé du jour : "les jeunes consomment l'alcool comme une drogue"

"Ce qui semble avoir changé dans la consommation d’alcool des adolescents d’aujourd’hui, c’est qu’ils sont plus nombreux depuis dix ans à utiliser l’alcool comme une drogue, c'est-à-dire à s’en servir exclusivement pour son effet psychotrope", s'inquiète Marie Choquet, présidente du comité scientifique de l'Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons (Ireb).

L'étude santé du jour : "les jeunes consomment l'alcool comme une drogue"

C'est le triste constat que onze chercheurs font dans une synthèse d'études sur la consommation d'alcool chez les jeunes, publiée sur le site de l'Ireb. Les scientifiques révèlent aussi que certains modes d'alcoolisation ont progressé, notamment la fameuse "Alcoolisation Ponctuelle Importante" (API, soit la version française du binge drinking). Ils relèvent également que ce phénomène s'accélère dès l'âge de 17 ans. Dommages importants pour consommation précoce. Focus n16. Veille législative.

Veille législative Dans le cadre de ses activités de documentation, l'OFDT produit chaque mois un bulletin de veille législative.

Veille législative

Les bulletins déjà parus sont listés ci-dessous et peuvent être téléchargés au format PDF. Il est possible de recevoir les nouveaux liens directement par mail en s'abonnant à la lettre Actu OFDT. Dernière édition : janvier 2016 Édition de décembre 2015 Édition de novembre 2015 Édition de octobre 2015.