background preloader

Pachtiet

Facebook Twitter

Pachtiet

Swastika Night (Mes Imaginaires) Et si le IIIe Reich régnait en maître sur l’Europe ? Non, ne partez pas ! Il ne s’agit pas d’une énième variation sur un des thèmes préférés du genre uchronique mais bien d’une dystopie. Car Katharine Burdekin publie Swastika Night en 1937, il ne s’agit donc pas d’une version alternative de la Seconde Guerre mondiale mais bien d’une anticipation terrible sur l’avenir de l’Europe et du monde.

Hitler est mort depuis sept siècles. Hitler, vous savez, ce grand blond musclé… Ses adeptes ont fait fructifier son culte, sa légende et ses méthodes et le monde appartient désormais à deux puissances : les Allemands et les Japonais, ces derniers régnant sur l’Asie, l’Australie et l’Amérique. L’Europe vit sous le joug nazi largement accepté, la société est divisée en castes très rigides, tout Allemand étant un nazi ordinaire. Dans les pays conquis, les habitants sont assimilés mais restent inférieurs au moindre Allemand. La religion hitlérienne a remplacé la pensée. Gary Jennings Azteca.