Indie Music

Facebook Twitter
Quand on l’a rencontré avec Aelred, début décembre, après son concert aux Instants Chavirés, on savait déjà qu’ “Estampida” serait l’un de nos albums préférés de cette année 2013. On aimait la sérénité, le geste sûr et ample, les respirations et la grâce qui se dégageaient de ces neuf chansons pour voix et guitare espagnole. Ce disque avait le culot de venir de quelque part et de rompre la monotonie des parutions qui ressassent le même idiome, les mêmes figures, les mêmes obsessions, anglaises et américaines. Le plaisir d’écoute y était immédiat, mais on sentait aussi sous les belles évidences, le jeu, l’invention, et un appétit pour le monde et les autres peu commun.

Réseau - LA BLOGOTHEQUE

Réseau - LA BLOGOTHEQUE
Flotation Toy Warning
Austra - Beat And The Pulse (Clean Version)