background preloader

Langages

Facebook Twitter

Langage machine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langage machine

Encodage binaire du mot « Wikipedia ». Chaque processeur possède son propre langage machine, dont un code machine qui ne peut s'exécuter que sur la machine pour laquelle il a été préparé. Si un processeur A est capable d'exécuter toutes les instructions du processeur B, on dit que A est compatible avec B. L'inverse n'est pas forcément vrai : A peut avoir des instructions supplémentaires que B ne connaît pas. Ada (langage) B (langage) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

B (langage)

Ne doit pas être confondu avec le langage formel B utilisé dans la Méthode B. BASIC. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BASIC

Pour les articles homonymes, voir Basic. En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code, famille de langages de programmation de haut niveau originaire de l'université de Dartmouth. Buts[modifier | modifier le code] Le BASIC a été conçu à la base en 1963 par John George Kemeny (1926-1993) et Thomas Eugene Kurtz (1928-) au « Dartmouth College » pour permettre aux étudiants qui ne travaillaient pas dans des filières scientifiques d'utiliser les ordinateurs.

C (langage) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

C (langage)

Pour les articles homonymes, voir C. Ces caractéristiques en font un langage privilégié quand on cherche à maîtriser les ressources utilisées, le langage machine généré par les compilateurs étant relativement prévisible et parfois même optimal sur les machines d'architecture RISC à grand nombre de registres. Ce langage est donc extrêmement utilisé dans des domaines comme la programmation embarquée sur microcontrôleurs, les calculs intensifs, l'écriture de systèmes d'exploitation et tous les modules où la rapidité de traitement est importante. Il constitue une bonne alternative au langage d'assemblage dans ces domaines, avec les avantages d'une syntaxe plus expressive et de la portabilité du code source. Le langage C a été inventé pour écrire le système d'exploitation UNIX, et reste utilisé pour la programmation système. C'est un des langages les plus utilisés car : Ses principaux inconvénients sont : C++ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

C++

C++ est l'un des langages de programmation les plus populaires, avec une grande variété de plateformes matérielles et de systèmes d'exploitation. Histoire[modifier | modifier le code] Bjarne Stroustrup, l'inventeur du C++ Bjarne Stroustrup a développé C++ au cours des années 1980, alors qu'il travaillait dans le laboratoire de recherche Bell d'AT&T. Caml. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caml

Caml (prononcé camel, signifie Categorical Abstract Machine Language) est un langage de programmation généraliste conçu pour la sécurité et la fiabilité des programmes. Il se prête à des styles de programmation fonctionnelle, impérative et orientée objet. Clips (langage) COBOL. Common Lisp. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Common Lisp

Common Lisp (en abrégé CL) est une spécification du langage Lisp standardisée par l'ANSI. Introduction[modifier | modifier le code] Common Lisp est un dialecte de Lisp standardisé par l'ANSI X3.226-1994. Développé pour standardiser les variantes divergentes de Lisp qui l'ont précédé, ce n'est pas une implémentation mais une spécification à laquelle les implémentations Lisp essayent de se conformer. Fortran. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fortran

Fortran (FORmula TRANslator) est un langage de programmation utilisé principalement en calcul scientifique. Historique[modifier | modifier le code] John Backus, pionnier de l'informatique, publie en 1954 un article titré Preliminary Report, Specifications for the IBM Mathematical FORmula TRANslating System, FORTRAN. Il faut ensuite deux ans d'efforts à l'équipe qu'il dirige au sein d'IBM pour écrire le premier compilateur FORTRAN (25 000 lignes, pour l'IBM 704).

Le nom du langage a été écrit conventionnellement en majuscules (FORTRAN) jusqu'en 1992 et l'introduction du Fortran 90 à syntaxe libre[1]. Aujourd'hui encore (années 2010), le langage Fortran reste très utilisé pour plusieurs raisons : Le FORTRAN, créé à l'époque des cartes perforées (en particulier avec le système FMS), optimise la mise en page de ses sources dans cette optique, jusqu'au Fortran 90 qui introduit une syntaxe « libre ». Compilateurs[modifier | modifier le code] Notes :

Forth (langage) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Forth (langage)

Pour les articles homonymes, voir Forth. Forth est un langage de programmation interactif atypique[réf. nécessaire], inventé par Charles H. Moore dans les années 1960. En 1958, un jeune informaticien nommé Charles Moore, chargé de calculer des trajectoires de satellites, entreprend, pour faciliter son travail quotidien, la construction d'une boîte à outils sous la forme d'un interpréteur de commandes. D'année en année, cet interpréteur est amélioré et rendu indépendant de la machine hôte. 1971 voit la première application d'envergure : Moore utilise Forth pour développer le logiciel de pilotage du radio-télescope de Kitt Peak (Arizona) sur deux mini-ordinateurs 16-bits.

Après une première modernisation du logiciel de Kitt Peak en 1973, Moore et Rather fondent Forth,Inc., pour promouvoir le langage et ses applications. Haskell. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Haskell

Haskell est un langage de programmation fonctionnel. Il est fondé sur le lambda-calcul et la logique combinatoire. Son nom vient du mathématicien et logicien Haskell Brooks Curry. Il a été créé en 1990 par un comité de chercheurs en théorie des langages intéressés par les langages fonctionnels et l'évaluation paresseuse. Le dernier standard est Haskell 2010 : c'est une version minimale et portable du langage conçue à des fins pédagogiques et pratiques, dans un souci d'interopérabilité entre les implémentations du langage et comme base de futures extensions.

Hypertext Markup Language. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. C’est un langage de balisage permettant d’écrire de l’hypertexte, d’où son nom. HTML permet également de structurer sémantiquement et de mettre en forme le contenu des pages, d’inclure des ressources multimédias dont des images, des formulaires de saisie, et des programmes informatiques.

Il permet de créer des documents interopérables avec des équipements très variés de manière conforme aux exigences de l’accessibilité du web. Java (langage) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Java. Le langage Java est un langage de programmation informatique orienté objet créé par James Gosling et Patrick Naughton, employés de Sun Microsystems, avec le soutien de Bill Joy (cofondateur de Sun Microsystems en 1982), présenté officiellement le au SunWorld. Java permet de développer des applications client-serveur. Côté client, les applets sont à l’origine de la notoriété du langage. C’est surtout côté serveur que Java s’est imposé dans le milieu de l’entreprise grâce aux servlets, le pendant serveur des applets, et plus récemment les JSP (JavaServer Pages) qui peuvent se substituer à PHP, ASP et ASP.NET.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Java programming language » (voir la liste des auteurs) N’hésitez pas à vérifier la qualité de la traduction pour être certain qu’il n’y ait pas de contresens. JavaScript. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le langage a été créé en 1995 par Brendan Eich (Brendan Eich étant membre du conseil d'administration de la fondation Mozilla) pour le compte de Netscape Communications Corporation. Le langage, actuellement à la version 1.8.2, est une implémentation de la 3e version de la norme ECMA-262 qui intègre également des éléments inspirés du langage Python. La version 1.8.5 du langage est prévue pour intégrer la 5e version du standard ECMA[3]. Histoire[modifier | modifier le code] LiveScript et Mosaic Communications Corporation[modifier | modifier le code]

Lisp. Logo ou langage tortue. Tuto Programmez en LOGO. Le langage LOGO a été crée au dans les années 1960 au Massachusetts Institute of Technology (MIT) par Wally Feurzeig et Seymour Papert. OCaml. Oz (langage) Pascal (langage) Prolog. Python (langage) Ruby. Smalltalk. Turbo Pascal.