background preloader

Oocee

Facebook Twitter

L'Etat cède des parts dans Orange. Une gestion plus « dynamique » des participations de l'Etat, avait promis le gouvernement. Après la vente de 3,1% de GDF Suez en juin, pour plus de 1,5 milliard d'euros, il se désengage partiellement d'Orange. Bpifrance a annoncé le 30 septembre la cession de 1,9% du capital de l'opérateur historique. Daté du 3 octobre, l'arrêté publié vendredi 10 octobre au Journal officiel statue : "Le transfert au secteur privé d'une part du capital de la société Orange s'effectuera par cession par Bpifrance Participations de 50.328.822 actions représentant 1,90% du capital par placement en France et à l'étranger, garanti par un syndicat bancaire, au prix unitaire de 11,60 euros.

" La banque publique, qui devrait récolter 583,81 millions d'euros de cette cession, détiendra encore 11,6% du capital à l'issue de l'opération. Sept ans après avoir perdu la minorité de blocage Mécontentement des syndicats. Clubic informatique et multimedia. Née de la scission de la Direction générale des télécommunications avec les PTT en 1988, France Telecom est la principale entreprise française de télécommunications. Depuis 2006, la société développe et commercialise ses services sous la marque Orange. L'apprentissage de la concurrence A l'origine fournisseur de services publics en situation de monopole, France Telecom devient progressivement prestataire de services aux consommateurs dans un marché très concurrentiel. En juillet 1996, l'exploitant public change de statut, passant en SA dont l'Etat français est le seul actionnaire.

Depuis 2004, France Telecom est une entreprise privée dont l'Etat français est actionnaire à hauteur de 27%. Orange, la marque commerciale En 2006, France telecom développe et commercialise sous la marque Orange l'activité mobile, Wanadoo et Ma LigneTV, pour l'internet et la télévision par ADSL. Sortir de la crise sociale et restaurer l'image de l'entreprise Carte d'identité : France Telecom / Orange. Téléphonie: deux ans de rebondissements depuis l'arrivée de Free. CHRONOLOGIE - Depuis 2012 et l'arrivée de Free dans les mobiles, le secteur des télécoms n'a cessé d'être bousculé. Une concurrence acharnée qui a fait baisser les prix et évoluer les pratiques des opérateurs. • 10 janvier: Free fait une entrée fracassante sur le marché du mobile Début 2012, Free débarque sur le marché du mobile avec deux forfaits aux prix surréalistes par rapport à ceux pratiqués par ses concurrents.

Grâce à cette guerre des prix, le dernier-né des opérateurs voit ses ventes décoller «au-delà des attentes» de son patron, Xavier Niel. En quelques jours, Free dépasse le million d'abonnés. La révolution du secteur mobile est en marche. • Février: Orange signe un accord d'itinérance avec Free Confronté à des pannes de réseau récurrentes, le nouvel acteur du mobile imagine une solution déjà pratiquée dans les pays émergents.

. • 22 mars: Orange et Bouygues contre-attaquent avec la 4G • Juillet: Free porte plainte contre SFR pour concurrence déloyale. Téléphonie mobile en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La téléphonie mobile en France métropolitaine est structurée autour de : Chaque opérateur ou opérateur virtuel commercialise ses offres sous une ou plusieurs marques. L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes, abrégée en ARCEP, est chargée de veiller à une concurrence saine entre ces quatre opérateurs. Au dernier trimestre 2012, 70,5 millions d'abonnements à un forfait de téléphonie mobile étaient ouverts en France[1],[note 1], pour une population d'environ 65 millions d'habitants en France[2], soit un taux de pénétration de 108 %.

Le cumul des temps de communication en téléphonie mobile (appels émis) au troisième trimestre 2007 était d'environ 24 milliards de minutes, soit pour la première fois plus que le temps des appels en téléphonie fixe[3],[note 2]. Le nombre de SMS émis atteint, mi-2012, 45,7 milliards de messages par trimestre[4], soit environ 250 SMS émis par mois et par abonné[note 4]. Notes : Mobiles : l'arrivée de Free a cassé les prix en 2012. Selon l'Arcep, les prix des services mobiles ont baissé de 11,4% en 2012. Une chute qui s'explique en partie par l'arrivée de Free sur le marché. Le prix des services mobiles ont chuté de 11,4% en France pour l'année 2012, après l'arrivée sur le marché de Free Mobile qui a cassé les prix et a vu ses concurrents s'aligner sur ces nouveaux tarifs.

Dans son indice annuel, l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a indiqué l'ensemble des tendances observées l'année passée sur les prix des services mobiles. En 2011, ces derniers n'avaient diminué que de 1,0% en moyenne. Cette moyenne de 11,4%, qui prend en compte les tarifs de la voix et le trafic de données pour les forfaits ou les cartes prépayées, cache une réalité disparate. Ces offres sans subvention du terminal, marginales sur le marché jusqu'à l'arrivée de Free Mobile début 2012, ont depuis explosé. Hausse de 24,6% de la consommation de SMS Avec AFP. Vague de suicides chez France Telecom : que dit l'enquête ? Ette enquête visant la vague de suicides à France Télécom est suivie de près par syndicats et spécialistes du droit du travail: elle est susceptible d'ouvrir la voie à la reconnaissance par la justice d'un harcèlement moral institutionnel, contrairement aux cas ordinaires où le lien est direct entre l'auteur présumé et sa victime. 35 suicides en deux ans Devenu Orange, France Telecom est la première entreprise du CAC 40 à avoir été mise en examen pour harcèlement moral.

Selon les syndicats et la direction, 35 suicides de salariés de l'entreprise se sont produits en 2008 et 2009. Les plaignants y voient les conséquences d'un "système" mis en place pour pousser les salariés au départ dans un contexte d'ouverture à la concurrence. Une grande partie était des fonctionnaires qu'il était impossible de licencier. Selon son avocate Claudia Chemarin, Orange "conteste avec la plus grande fermeté avoir mis en place une politique de déstabilisation de ses salariés".

Le souvenir de Mérignac. Les résultats du 8e Baromètre social d’Orange montrent que les salariés se sentent globalement bien dans leur travail. Visant à évaluer la performance sociale de l’entreprise dans la durée, ce sondage semestriel s’inscrit dans le cadre du nouveau contrat social, lancé en septembre 2010. Les résultats de ce 8ème sondage montrent globalement une stabilité de la perception de la qualité sociale dans l’entreprise par ses salariés. La perception de la qualité de vie au travail chez Orange par rapport aux autres entreprises s’améliore : 92 % la considèrent meilleure ou identique à celle des autres entreprises (contre 79% en octobre 2010) ; c’est le meilleur taux obtenu depuis le début du baromètre. 55 % estiment que la qualité de vie au travail est meilleure (contre 50 % en juin 2013). le pourcentage de salariés qui pensent qu’elle est plus mauvaise (2 %) est en diminution et a été divisé par 8 depuis octobre 2010 (16 %).

Les salariés la considérant comme « nettement plus mauvaise » ne peuvent plus être statistiquement identifiés. perception de la qualité de vie au travail par rapport aux autres entreprises. Les salariés d'Orange se disent majoritairement fiers de travailler pour leur entreprise - Les Echos. Société Séisme au "36 quai des Orfèvres" + VIDEO Bernard Petit, soupçonné d’avoir violé le secret d’une enquête, a été mis en examen et immédiatement suspendu dans la nuit. «Le choix qui... Etats Unis Poutine atteint du syndrome d'Asperger ?

+ VIDEO Selon un rapport du Pentagone, réalisé en 2008 par des experts militaires et resté secret depuis, Poutine serait atteint d’une forme d’autisme. High tech. Santé : Ce que révèlent les suicides chez France Télécom - L'Express L'Expansion. Bilan social 2013. Population d'Orange (code postal 84... Nouvelle vague de suicides à Orange, la direction «vigilante» Dix salariés du groupe se sont suicidés depuis le début de l'année, soit autant que durant toute l'année dernière. Une situation qui rappelle les 35 suicides qu'avait connus l'entreprise entre 2007 et 2009 et menace le renouvellement du mandat de Stéphane Richard à la tête du groupe. À quelques jours du renouvellement de son mandat à la tête d'Orange, Stéphane Richard est hanté par les vieux démons de France Télécom. Dix salariés du groupe de télécommunications (ex-France Télécom) se sont suicidés depuis le début de l'année, soit «presque autant qu'au cours de toute l'année 2013», a annoncé mardi l'Observatoire du stress et des mobilités forcées, y voyant un motif de «grave alerte».

Selon cet organisme, la majorité de ces suicides «a une relation explicite au travail». La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a estimé mercredi matin sur i-Télé que «c'est un sujet de préoccupation». 35 suicides en deux ans 30.000 départs qui ne seront pas tous remplacés. Ce que révèle la série noire de suicides chez Orange. Neuf suicides entre le janvier et mars 2014. Soit, en deux mois, presque autant que pour l'ensemble de l'année 2013 (11 suicides). Le chiffre fait d'autant plus froid dans le dos qu'il concerne des salariés d'Orange. L'opérateur télécoms avait déjà été ébranlé par une vague de suicides entre 2008 et 2010 (près d'une soixantaine sur la période), qui avait conduit à la démission du PDG de l'époque, Didier Lombard, remplacé depuis 2011 par Stéphane Richard.

Il s'agit de femmes et d'hommes de tous âges et de toutes qualifications. Un homme s'est jeté sous le RER A en gare d'Auber, d'autres se sont immolés par le feu, l'un s'est poignardé, détaille Mediapart (article payant), qui a révélé ces données mardi. Selon l'Observatoire du stress et des mobilités forcées, organisme créé à l'initiative des syndicats d'Orange (CFE-CGC et SUD) en 2008 et qui a confirmé le décompte dans un communiqué, la majorité ("sept au moins") de ces suicides "ont une relation explicite au travail". Nouvelle vague de suicides chez Orange.

Entre le 14 janvier et le 6 mars, dix employés d'Orange se sont donnés la mort, presque autant qu'au cours de l'année 2013. Dix salariés d'Orange (ex-France Télécom) se sont suicidés depuis le début de l'année, soit « presque autant qu'au cours de toute l'année 2013 », a alerté mardi 18 mars l'observatoire du stress et des mobilités forcées, y voyant un motif de « grave alerte ». Selon cet organisme créé par des syndicats de France Télécom (CFE-CGC et SUD) peu avant le début de la vague de suicides qui avait frappé le groupe en 2008-2009 et qui y recense depuis les drames, la majorité de ces suicides « ont une relation explicite au travail ». 8 sur 10, précise Mediapart, selon lequel trois femmes et sept hommes se seraient donné la mort entre le 14 janvier et le 6 mars, date du suicide de la dernière victime, âgée d'à peine 25 ans.

Lire aussi la tribune : France Télécom : vague de suicides et commentaires hâtifs. L’Histoire de L’Entreprise Orange | Blog Musicarius. Les débuts d’Orange Lorsque les amplificateurs et enceintes acoustiques orange sont apparues vers la fin 1968, leur couleur frappante et la conception de l’ébénisterie des têtes d’ampli et des baffles a marqué une révolution dans le style des amplificateurs. De plus, une approche complètement nouvelle de la vente au détail des instruments de musique a commencé avec l’ouverture de la boutique Orange à dans le New Compton Street de Londres le 2 Septembre 1968.

Ce qui est maintenant connu comme la signature sonore d’orange a vraiment débuté en 1971, lorsque l’entreprise a conçu le graphique “Pics Only” des amplificateurs avec ses symboles hiéroglyphiques uniques et ce son chaleureux distinctif et croquant. Le Livre d’Orange va dans les coulisses et explique comment ce son Orange a évolué depuis 1971 et il vous donne la véritable histoire d’Orange. « emblèmes et blasons sont très britanniques, héraldiques et coûteux à la recherche, tout ce que Cliff Cooper voulait que soient ses amplis. Historique.

France Télécom. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. France Télécom logo de France Télécom §Historique[modifier | modifier le code] §Les télécoms, service industriel de l'État[modifier | modifier le code] Sous la Révolution française, en 1792, le premier réseau de communication voit le jour pour permettre d'acheminer rapidement les informations dans un pays en guerre et peu sûr. Il s'agit du réseau de télégraphie optique de Chappe. En 1941, une Direction générale des Télécommunications est créée au sein de ce ministère et en 1944 le Centre national d'études des télécommunications (CNET), a pour mission de développer l'industrie des télécommunications en France. Entre 1950 et 1965, les P&T vendent leurs numéros pour la somme de 10 000 francs de l'époque[réf. nécessaire]. Dans les années 1970, la France met les bouchées doubles pour rattraper son retard sur plusieurs autres nations avec le programme « delta LP » (accroissement des lignes principales).

§Les années folles[modifier | modifier le code] QU'EST-CE QU'UNE ENTREPRISE PERFORMANTE? - Anse Performance en entreprise Coaching dirigeant individuel équipe commerciaux Montpellier Lyon Toulouse. En entreprise lors de nos interventions avec des dirigeants, cadre-dirigeants, équipes dirigeantes, nous aimons poser la question suivante : Qu’est-ce qu’une entreprise performante ?

Nous avons souvent les mêmes réponses (cette liste n’est pas exhaustive, ni classée selon un ordre bien précis) : D’un point de vue purement comptable et financier, KPMG définit une entreprise performante comme celle qui dépasse son seuil critique (voir le schéma ci-dessous) : Finalement la réponse c’est tout cela à la fois et l’enjeu est bien de le réussir. Mais alors que fait d’exceptionnel une entreprise véritablement performante ? Ce qui est paradoxal dans le pilotage de la performance durable c’est qu’il n’existe pas de solutions miracles qui marchent à tous les coups, toutefois, ce que l’on constate à travers nos clients PME et Grands Comptes est qu’il existe des similitudes pourtant simples à mettre en œuvre qui contribuent au développement de la performance durable.

Copyright 2011. www.anse.fr. Orange-parc-haut-debit.jpg (JPEG Image, 460 × 301 pixels) L'entreprise : Orange. Orange en France.