background preloader

Henné

Facebook Twitter

Le no poo et moi. En perpétuelle quête de minimiser mes possessions, de réduire mes déchets et mes impacts négatifs sur l’environnement, je ne pouvais pas échapper à la tendance « no-poo« .

Le no poo et moi

Le « no-poo » est un terme utilisé en opposition au « shampoo » – shampoing donc – et se présente comme une alternative non toxique pour nos cheveux. Alors, ça marche vraiment ou pas? Pour commencer je dois avouer que même si je suis une fille, j’ai toujours eu la main légère sur les produits de beauté. Alors oui, je me suis bien laissée tentée par la pub machin ou le produit miracle truc, mais chaque nouveau « geste beauté » ne dure pas très longtemps chez moi. Je n’aime pas vraiment passer mon temps dans la salle de bains à me tartiner de la tête aux pieds. Donc, quand je suis tombée sur cet article d’Ophélie, du blog Antigone XXI, décrivant la technique du no-poo, je me suis dit « Youpi, voilà ce qu’il me faut!

Qu’est ce qui cloche avec le shampoing? Exit shampoing, donc. No-poo & water only: 8 mois sans shampooing. Voilà bientôt 8 mois que je n’ai pas utilisé une seule goutte de shampooing pour laver mes cheveux… Après vous avoir fait part de mes motivations pour arrêter le shampooing, j’avais fait un premier bilan, très positif, au bout de 3 mois de no-poo.

No-poo & water only: 8 mois sans shampooing

A ce moment-là, j’alternais entre lavage au bicarbonate de sodium (BdS) + rinçage au vinaigre de cidre de pommes (VdC) et shampooing sec à la fécule de maïs (FdM). Et bien évidemment, je m’adonnais minutieusement au sacro-saint brossage quotidien! Depuis, en dehors du brossage, ma routine no-poo a quelque peu évolué: Je ne fais plus de shampooings secsJe fais de moins en moins de lavage au bicarbonate de sodiumJ’ai intégré les lavages à l’eau, plus communément connus sous le nom Water Only (WO). Le WO: les premières tentatives… poisseuses! En février (mon 4ème mois sans shampooing), j’ai repris la piscine et comme je tenais à laver mes cheveux après chaque bain sans utiliser de BdS, j’ai décidé de passer au WO. Et voilà! Les soins capillaires. Hennaforhairfrench.pdf. Dossier Aroma-zone Henné et poudres végétales colorantes. Le henné : Quésaco ?

Dossier Aroma-zone Henné et poudres végétales colorantes

Un peu d'histoire Qu'appelle t-on " henné " ? Afin de bien appréhender la lecture de ce dossier je vous propose d'éclaircir vos connaissances sur ce que l'on appelle le "henné"naturel : Il s'agit d'une plante originaire d'Inde et d'Arabie qui pousse dans des régions arides du Sahara jusqu'à l'ouest du Pacifique. Les feuilles de la plante contiennent un pigment naturel de couleur rouge orange lawsone, la quantité ce pigment sera plus important quand la plante est cultivée dans les températures comprises entre 35° et 45°. Pour obtenir la poudre de henné naturel, les feuilles de la plante sont trempées dans de l'eau, avant d'être séchées, puis réduites en poudre de fine granulométrie.

Alors me direz-vous, qu'est ce que le henné neutre ? Et les autres hennés ? Tout sur le Henné & la Coloration Végétale. A l'heure actuel, 1/3 des femmes se colorent les cheveux chimiquement et très peu ont recours à la coloration naturelle végétale.

Tout sur le Henné & la Coloration Végétale

N'importe quelle marque de coloration capillaire chimique, quelle soit "sans ammoniaque", à base de pigments végétaux, enrichie en huile ou actifs X ou Y a un effet néfaste sur la chevelure (bien que les grandes marques revendiquent le contraire). Le processus de coloration chimique en lui-même ne peut qu'abîmer les cheveux ! Savez-vous que la coloration végétale à base de Henné est une excellente alternative, naturelle, saine, écologique et sans danger à la coloration chimique ??

Le Henné souffre souvent d'une mauvaise réputation et beaucoup d'idées reçues, toutes fausses pour la plupart. J'espère qu'après la lecture de cet article vous allez vous réconcilier et pourquoi pas vous initier vers la coloration végétale gage d'une chevelure resplendissante !