background preloader

Articles

Facebook Twitter

Les technosciences : amélioration ou perversion de l humanité ? Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie ** accès direct au contenu ** Qui sommes-nous ? | Souscriptions | Notre offre | Formations & Interventions | Publications & Sourcing | Contacts Commandes Votre panier A tout moment, vous pouvez consulter votre panier. Accueil > Publications & Sourcing > Collection des Rapports > N° R313 > Les technosciences : amélioration ou perversion de l humanité ?

R. N° R313 - Octobre 2014 Thème(s) :Conditions de vie / Société > Valeurs / Croyances / Modes de viePolitiques sociales / Emploi > Santé Résumé : non disponible 66 pages - 20 € Mots-clés : innovation - nouvelles technologies - médecine - inquiétudes - nanotechnologies - avenir commander | télécharger gratuitement retour. C’est quoi le Datajournalism ? La première fois que j’ai découvert la puissance de la visualisation des données, c’était en 2005, grâce à une conférence donnée par Hans Rosling ( Wikipédia ). Avec sa fondation GapMinder, il a créé le Trendalyzer, un logiciel qui permet de convertir des données statistiques en animation graphiques interactives. Le logiciel a été acquis par Google en 2007, je vais y revenir plus loin.

Depuis, je surveille cette tendance et constate que de plus en plus de graphismes et d’illustrations de statistiques circulent sur le web. Exemple cet article chez Locita qui agrège une dizaine d’infographies sur Twitter, j’ai également créé un album sur Flickr sur ce thème. Alors si on passe au niveau deux, on parle toujours de données statistiques mais converties en animation. Le datajournalism, c’est de la visualisation d’information.

Vous allez me dire, mais quel rapport avec le journalisme ? Comment ça marche ? Des exemples : – La carte du crime à New-York via Le New-York Times. Une France qui sacrifie sa jeunesse. Une étude montre que les inégalités entre générations dans notre pays sont les plus fortes et les plus ravageuses en Europe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Louis Chauvel (Sociologue à l'université du Luxembourg) et Martin Schröder (Sociologue à l'université allemande de Marburg) La France est pour une fois sur la première marche du podium, celui du classement des inégalités de générations. Elle a sacrifié sa jeunesse plus que n'importe quelle autre société développée, comme le démontre l'étude des niveaux de vie. En sciences sociales, cet indice, construit à partir du revenu net après redistribution (donc après impôts et droits sociaux) et rapporté à la taille du ménage, est l'aune à laquelle se mesure la progression du confort dans une société.

>> Lire le commentaire : Pour les jeunes déclassés, la tentation de l'ailleurs Cet écart, qui mesure le fossé entre générations, est un résultat exceptionnel, nettement au-dessus du... L’INSEE esquisse de nouveaux indicateurs de richesse. Comment mieux prendre en compte les richesses qui améliorent la qualité de vie ? Suite au rapport Stiglitz, l’institut de statistique vient de proposer une nouvelle analyse des comptes publics dans l’édition 2010 de son panorama de « l’économie française ». Ce n’est pas encore une révolution, juste quelques signaux avant-coureurs d’une possible évolution. Le Produit intérieur brut (PIB) est encore au centre de toutes les attentions.

L’activité économique qui crée le plus de PIB est aussi celle qui génère le plus de CO2… Si la France compare son PIB par habitant à celui des Etats-Unis, elle a de quoi rougir ; mais quand ses statistiques intègrent d’autres indicateurs que la somme des biens et services marchands, elle retrouve… La suite de cet article est accessible sur abonnement. Je suis abonné·e,je me connecte Je m'abonne à partir de 1€ Les Sénateurs proposent de décentraliser les Grands ports maritimes. Jouer avec le destin du monde. Une feuille absorbant 95% de l'énergie lumineuse !

On le sait depuis longtemps, l'efficacité limitée des panneaux solaires reste un soucis pour les fabricants et les commer- cialisateurs, car les modules photovoltaïques ne recueillent environ que 20% de la lumière disponible. Un ingénieur de l'Université du Missouri s'est attaqué à cette problématique et affirme avoir développé une feuille souple solaire capable de capter plus de 90 % de la lumière disponible. Il projette par ailleurs de réaliser des prototypes qui seront commercialisés au cours des cinq prochaines années. Patrick Pinhero, professeur agrégé au Département de génie chimique de l'Université du Missouri-Columbia (MU), a indiqué que l'énergie générée à l'aide du procédé classique à base de photovoltaïque (PV) était inefficace, car négligeant une grande partie du spectre électromagnétique de l'énergie solaire disponible (rayonnement solaire).

A quoi ressemblera l'Ile de France demain ? - Mobilité-durable.org. Comment remettre des trophées de l'e-démocratie. Depuis dix ans, Internet et les réseaux sociaux ont développé de nouveaux comportements tournés vers le partage et la collaboration. Ces comportements qui poussent à l'auto-organisation sont fondés sur une culture prononcée pour la transparence et l'accès libre aux données. En chaque internaute se cache un lecteur mais surtout un contributeur potentiel : la participation devient directe entre les lecteurs participants sous la forme d’avis ou de commentaires. La relation avec les institutions politiques s'en trouve modifiée puisque de nouvelles formes d'interaction dans la gouvernance sont possibles en dehors des périodes électorales. Les sociétés contemporaines sont désormais confrontées à des attentes renouvelées : on parle ainsi de gouvernement ouvert (Open government), de données ouvertes (Open data).

Mais jusqu'où les expériences d'e-démocratie sont-elles allées ? Quelles potentialités recèlent-elles pour les citoyens ? Quels seront les impacts de l'e-démocratie pour la société ? "Innover, oui ! Mais, restez vigilant et équipez-vous !" Que se passerait-il si, lors d'une étape du Tour de France, un cycliste ne pédalait plus sur son vélo ? Au mieux, il s'arrêterait et jouerait l'équilibriste à faire du sur place, mais, plus logiquement, il tomberait de sa selle et verrait réduit à néant les efforts menés jusque-là. Les entreprises actuelles sont toutes engagées dans une course où l'absence d'entrain, de dynamisme, de vitesse les conduit à leur chute. Une voie à exploiter L'innovation est avancée alors par l'ensemble des experts en stratégie d'entreprise comme une voie à exploiter. Pour les aider, sont proposés aux managers des centaines d'outils (un entretien exploratoire, le cool-hunting, l'heuristique, le design thinking, le storyboarding, l'analyse de brevet, la participation à un hackathon, à un Tiers-Lieux etc.).

Tous ont leurs avantages. Appendre à changer de braquets dans une même course Tout d'abord, un manager ne doit pas utiliser qu'une seule méthode. Le sens du politique pour franchir la ligne d'arrivée. Il aide les collégiens exclus à ne pas lâcher prise - 12/01/2011. Quatre lettres : YMCA. En France, elles évoquent une bande de moustachus se déhanchant sur un tube disco.

A Courcouronnes, leur sens est beaucoup plus sérieux. La commune vient de mettre en place, en partenariat avec les YMCA (Young Men's Christian Association, une vaste structure de prise en charge de la jeunesse) du Québec, un dispositif d'accueil pour les élèves exclus du collège. Au lieu de rester chez eux ou de traîner, les ados sont pris en charge par un éducateur spécialisé.

Après cinq jours d'encadrement, deux élèves doivent reprendre les cours demain. Quatre autres ont déjà bénéficié, avant Noël, de ce dispositif unique en France pour lutter contre le décrochage scolaire. « Nous essayons de nous inspirer des bonnes idées. Au Québec, par exemple, un élève n'est jamais considéré comme nul », explique Stéphane Beaudet, le maire UMP de Courcouronnes.