Neutralité du net

Facebook Twitter
La neutralité du Net est un sujet très sensible en France et outre-Atlantique. En France, la bataille se joue entre deux visions : celle d’un « Internet civilisé » et celle d’un réseau complètement ouvert. Après la consultation publique sur la neutralité, la secrétaire d’Etat à l’économie numérique Nathalie Koscuisko-Morizet a remis son rapport fin juillet au Parlement. Libération l’a publié (fichier PDF) il y a quelques jours dans son intégralité. Neutralité du Net : réactions au rapport du gouvernement Neutralité du Net : réactions au rapport du gouvernement
Ces dernières semaines, le principe de la neutralité du net a été particulièrement malmenée aux États-Unis. Début août, le New York Times dévoilait un accord controversé entre Google et Verizon, un important FAI américain. Dans le détail, les deux entreprises s'étaient accordées pour hiérarchiser le trafic sur l'Internet mobile. Des élus américains s'engagent en faveur de la neutralité du net - Numerama Des élus américains s'engagent en faveur de la neutralité du net - Numerama
US

Après les associations de consommateurs et les fournisseurs de services Internet, c'est désormais au tour des ayants-droit américains de se pencher sur la proposition de neutralité du Net défendue par Google et Verizon. Pour rappel, elle institue une différenciation entre contenus légaux et illégaux, met le gendarme des télécoms, la FCC, sous la tutelle de groupes « non-gouvernementaux » et permet des exceptions à la neutralité au nom de « la gestion raisonnée du réseau ». Soit autant de limites à une neutralité stricte. Dans une lettre (fichier PDF) adressée à Google et Verizon, la RIAA et d’autres associations d’ayants-droit s’interrogent sur la distinction faite entre contenus légaux et illégaux, et font des propositions pour clarifier (au mieux de leurs intérêts) ce volet de la neutralité. Neutralité du Net : les ayants-droit s'intéressent à la proposition de Google et Verizon#xtor=RSS-1 Neutralité du Net : les ayants-droit s'intéressent à la proposition de Google et Verizon#xtor=RSS-1
http://www.framablog.org/index.php/post/2010/08/18/neutralite-du-net-christian-paul http://www.framablog.org/index.php/post/2010/08/18/neutralite-du-net-christian-paul Sujet récurrent depuis maintenant de nombreuses années, la Neutralité du Net, principe pourtant fondateur de l’Internet, est de plus en plus menacée. En France, plusieurs lois récentes l’attaquent, comme la Hadopi, la Loppsi ou l’Arjel. Mais c’est le cas partout en Europe, comme au Royaume Uni, en Allemagne ou en Italie. Et finalement, le reste du monde n’est pas non plus dans une ère favorable aux libertés comme on le constate en Australie ou en Nouvelle-Zélande, ainsi que dans beaucoup d’autres démocraties et de non-démocraties.
La neutralité du net à l'épreuve des nouveaux forfaits d'Universal Mobile - Numerama Jusqu'à présent, le principe de la neutralité des réseaux a surtout été pensé à travers le prisme de l'Internet fixe. Pourtant, l'enjeu de la "net neutrality" se pose également pour l'Internet mobile, mais d'une façon différente. Cet enjeu est d'autant plus important et urgent que le nombre de personnes accédant à Internet via un accès mobile augmente rapidement. En France, les premiers coups de canif ont été portés par Orange, à travers son offre M6 Mobile. Dans le cadre de ses forfaits bloqués, l'opérateur proposait de payer un euro de plus par mois pour accéder à deux uniques sites web : Facebook et Twitter. La neutralité du net à l'épreuve des nouveaux forfaits d'Universal Mobile - Numerama
Hadopi