journalism

La faillite morale des médias : LesInrocks.com Depuis la publication, en 1997, du livre de Serge Halimi, Les Nouveaux Chiens de garde, prolongé par d’autres analyses – La Fabrication de l’information par Florence Aubenas et Miguel Benasayag, Les Petits Soldats du journalisme par François Ruffin… –, la populaire “critique des médias” crache à l’envi sur la tombe du journalisme. Marchandisation de l’info, concentration des médias dans les mains d’industriels, suivisme… : la critique est salée et la coupe totalement pleine lorsque l’on rajoute à la liste des griefs la question du déclin économique de la presse écrite (cf. La Fin des journaux par Bernard Poulet). Plus qu’une faillite industrielle, ce basculement prend l’allure d’une faillite quasi morale selon deux représentants de la profession qui s’inquiètent des dérives constatées au coeur des rédactions. La faillite morale des médias : LesInrocks.com
Nouvelle formule - Lexpress: Résultats de recherche
Les Cahiers du Football || mensuel de foot et d'eau fraîche Les Cahiers du Football || mensuel de foot et d'eau fraîche Les avancées techniques pourraient rendre inutile la profession de journaliste sportif... Imaginons. Chaque époque a ses professions. Que ne nous a-t-on narré le temps où l'on croisait encore rémouleurs, poinçonneurs des Lilas ou maréchaux-ferrants?
La thématique du « journalisme de données » suscite des échanges de points de vue très intéressants et très opposés. Une sorte de querelle des anciens et des modernes, illustrée par ce récent billet de Cécile, étudiante à l’école de journalisme de Columbia (elle, c’est la moderne, ce qui ne lui donne pas automatiquement raison) et ce post de Jean-Christophe Féraud, journaliste aux Echos (lui, c’est l’ancien, et il n’a pas forcément tort). Données ou idées ? Les Français n’aiment pas les faits Pourquoi les Français s’écharpent-ils sur l’intérêt de recourir aux données chiffrées, à leur traitement et à leur mise en forme interactive, tandis que les anglo-saxons l’utilisent déjà (j’ai déjà parlé ici de l’enquête sur les infirmières californiennes)? Ce que cache le débat sur le journalisme de données Ce que cache le débat sur le journalisme de données
Y'a pas que les jeux vidéo dans la vie !: Le jeu vidéo modèle du storytelling digital Y'a pas que les jeux vidéo dans la vie !: Le jeu vidéo modèle du storytelling digital Il y a quelques jours, dans une interview donnée au Times, Satoru Iwata, le PDG de Nintendo a identifié Apple comme « l’ennemi du futur ». Quand on sait qu’un pourcentage important des applis Iphone sont des jeux, et que la firme de Cupertino compte bien profiter de l’arrivée de l’Ipad pour augmenter ses parts de marché dans ce domaine, cela n’a rien d’étonnant. Mais au delà du domaine exclusif du pur jeu vidéo, la multiplication des écrans doit nous faire réfléchir plus généralement sur l’avenir de ce que l’on appelle désormais en bon français le storytelling digital. Accompagnant cette révolution, les game designers pourraient ainsi étendre leur influence bien au-delà de leur sphère traditionnelle.
Jay Rosen est pris d'un doute soudain: «Est-il vrai qu'en français les mots “audience” et “public” se disent de la même façon?» On acquiesce en essayant de ne pas s'aventurer dans les distinctions introduites par John Dewey, Gabriel Tarde ou Robert E. Park. Rosen, professeur de journalisme à la New York University, blogueur et théoricien du journalisme civique, doit prononcer le lendemain, jeudi 2 septembre, la leçon inaugurale de l'école de journalisme de Sciences-po, intitulée «The People formerly known as the Audience and the Audience properly known as the Public». Une motion de synthèse sera trouvée: «Le peuple jadis connu sous le nom de lecteurs et les lecteurs à juste titre appelés les citoyens». Aux jeunes têtes en cours de ... Les dix leçons de Jay Rosen pour les journalistes de demain Les dix leçons de Jay Rosen pour les journalistes de demain
Who's a journalist? Does that matter? - Dan Gillmor The right’s fantasy is shattered: Why Obamacare has already succeeded Conservatives want you to believe that Obamacare is "beyond rescue" -- but the data tells a very different story Brian Beutler Friday, Jan 24, 2014 01:44 PM CET Politics Obamacare, Affordable Care Act A money addict’s neoliberal fantasy: Sam Polk and his civilizing mission A millionaire ex-hedge funder devises a demented way to "pay back." No thank you -- here's what he could do instead Who's a journalist? Does that matter? - Dan Gillmor
Edwy Plenel : Etre journaliste et rester citoyen, informer coûte que coûte ? (…) C’est par des informations étendues et exactes que nous voudrions donner à toutes les intelligences libres le moyen de comprendre et de juger elles-mêmes, les événements du monde. La grande cause socialiste et prolétarienne n’a besoin ni du mensonge, ni du demi-mensonge, ni des informations tendancieuses, ni des nouvelles forcées ou tronquées, ni des procédés obliques ou calomnieux. Elle n’a besoin, ni qu’on diminue ou rabaisse injustement les adversaires, ni qu’on mutile les faits. Il n’y a que les classes en décadence qui ont peur de toute la vérité (…) Extrait de "Notre but", premier éditorial du journal l’Humanité, publié le 18 Avril 1904. Edwy Plenel : Etre journaliste et rester citoyen, informer coûte que coûte ?
Comment créer un média en deux temps trois mouvements ? | ReadWriteWeb France
Ceci n’est pas un blog. C’est l’archive d’un blog. J’ai publié ici entre 2006 et 2011, sous le pseudonyme de narvic, quelques centaines de billets sur le thème d’internet, du journalisme et de l’information. Vers 2010, la source s’est tarie peu à peu. Le journalisme et l'information : le débat qui a enfin lieu ? - novövision Le journalisme et l'information : le débat qui a enfin lieu ? - novövision
Charles Lewis on the ethics of non-profit journalism | Reportr.net Charles Lewis on the ethics of non-profit journalism | Reportr.net Charles Lewis, founding executive editor of the Investigative Reporting Workshop, and founder of the Center for Public Integrity, kicked off the New Journalism, New Ethics? conference at UW Madison. Lewis started by going over the challenges facing journalism, such as declining circulation and newsroom staff, before going on to discuss non-profit journalism. Non-profits have a long history, but Lewis recognised the recent increase in non-profit journalism start-ups in the US, such as Voice of San Diego and Minnpost. He also noted the rise of the university model, with journalism students working on investigative work, supported by external funding, and new entrants such as ProPublica. “The new model today is collaboration,” says Lewis.
Paysage de l'information après la bataille - novövision
International Symposium on Online Journalism Home > Papers > 2010 2010 Research Papers Below are the blind peer-reviewed research papers that were selected for presentation for the symposium event. Listed in alphabetic order. Top Rated Research Paper will be announced at the event. International Symposium on Online Journalism
Journocoders? Hacker journalists? Whatever the name, let’s help each other out! | Hacks/Hackers For months now, Aron Pilhofer and I have been talking about a Web site where people doing computer programming in journalism could ask and answer questions, solve each other’s problems and, in general, build a supportive community. Somewhere along the way, someone said to me, “You mean, like Stack Overflow?” I went to visit the site — a thriving support community for software developers — and it looked very much like what we had in mind. Though our original idea was to build a custom site, we learned that the team behind Stack Overflow had set up a hosted service for other groups interested in similar functionality. Having joined forces with Burt Herman to form Hacks and Hackers, the three of us decided — with a nudge from our friends on the Chicago Tribune’s news application team — to set up a site based on the Stack Overflow software. I’m very pleased to announce that the site is now officially launched — at http://help.hackshackers.com.
Une étude montrant l’étendue de la crise du journalisme Une étude réalisée par Burson Marsteller montre à quel point le journalisme connait une crise sans précédent. Cette étude a interrogée 115 journalistes des cinq continent pour trouver une similarité entre les problèmes rencontrés. Le résultat montre une baisse net au niveau de la qualité de l’information et de l’augmentation du travail par le journaliste. Il est à noter que ce sont les médias traditionnels tels que la radio, la télévision, et la presse écrite qui sont principalement touchés, et même si la révolution numérique joue un grand rôle, ce n’est pas forcément le plus important. Deux facteurs ont précipités la crise du journalisme qui a vu son apogée en 2009 : l’augmentation des nouveaux médias, mais surtout la crise financière qui a révélé le retard de ces médias par rapport aux nouveaux défis.
J’ai eu l’impression, ces derniers jours, de répéter plusieurs fois la même chose à des personnes différentes. (Ce qui est un vrai plaisir quand il s’agit de datajournalism). D’où l’idée d’articuler ici ces quelques éléments récurrents. Finalement, le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenu ou à un type de démarche. Quatre voies du datajournalism
W.I.P. (Work In Progress) » Chercheuse d’infos, oui, journaliste, non «Dans une rédaction, le problème le plus fréquent n’est pas de vérifier des faits, mais d’avoir les faits. Et… le plus vite possible.» Sarah J. Hinman est directrice du pôle «recherche d’infos» à Times Union, un quotidien crée en 1837 et édité à plus de 90.000 exemplaires, qui couvre l’actualité de la ville d’Albany et sa périphérie, au Nord de l’Etat de New York. Le métier de Sarah J. Hinman?
Le journalisme s'écrit aujourd'hui dans ses marges 3/3 - novövision
Journaliste ? Redevenir un auteur, ou laisser la place aux robots... (1/3) - novövision
Le journaliste-réseau «Le journalisme, dit-on, c'était un cours magistral, c'est maintenant un séminaire ou une conversation. On peut bien le regretter, mais l'époque des journalistes-maîtres à pensée est révolue. À l'ère des Facebook et Twitter, le journalisme doit apprendre à dialoguer avec le public» dit Florian Sauvageau, directeur du Centre d'études sur les médias qui va co-présenter aujourd'hui le colloque international sur l'avenir du journal indépendant. [1] Ça commence raide, cette nouvelle décennie. Voilà finis les tiraillements de poulailler, où les journalistes faisaient la gueule contre la blogosphère. Puis contre les réseaux sociaux, avant les embrasser (à leur manière).
L'ère des robots-journalistes
7 études de cas en data journalism et visualisation de données
Journaliste-programmeur, le mutant parfait ? | Owni.fr
Un blogueur gagne plus qu’un journaliste
Le journalisme dans de sales draps « Piratage(s)
Selon une étude américaine menée à Baltimore, les médias traditionnels produisent encore la majorité des informations
Le journalisme peau de chagrin : fin des professionnels, retour aux sources - novövision
Le Medialab de Cécile » Les agents secrets du web américain
En ligne, les journalistes n'ont pas inventé grand chose - novövision
Comment les pros de l'info tentent un hold up sur l'internet - novövision
039;s Social Media Guide for Journalists
De l'hyperlocal révolutionnaire: Nase Adresa
La valeur du journaliste en question | Owni.fr
Database journalism
Journaux papier VS web: et si on comparait ce qui est comparable ?
Journalisme : la grande décadence ? [1/3]
Le journalisme, c’est du lien ! - AFP-MediaWatch
narvic : Pour un journalisme de guérilla
Internet, le fossoyeur du monde moisi
De l'utilité démocratique des journalistes... - novövision
La fatigue du blogueur, Hadopi et le grand malaise social qui vient - novövision
Journalistes versus blogueurs : Le Monde remet ça - novövision
L’article n’est plus la seule forme de récit journalistique - Transnets - Blog LeMonde.fr
Et si les journalistes disparaissaient ? - Le monde bouge
Les Cahiers du Football || mensuel de foot et d'eau fraîche
ClubMediaItalie - Congrès du 8 décembre, le discours de Franco Siddi (FNSI)