background preloader

Marketplace DRC

Facebook Twitter

Rd congo, Investissement dans l'entrepreneuriat des jeunes. Deloitte ouvre deux bureaux en RD Congo. (Agence Ecofin) - Selon la Lettre du CIAN, le Cluster Afrique francophone de Deloitte inaugure deux bureaux en RD Congo : l’un à Kinshasa, l’autre à Lubumbashi dans la région du Katanga. Cette nouvelle implantation marque la volonté de la firme d’être au plus près de ses clients d’Afrique Centrale. Romuald Wadagni, Associé Deloitte France, élément moteur de la structuration des activités de Deloitte en Afrique francophone, prend la responsabilité des activités en RD Congo. Les équipes locales mobilisent un spectre large d’expertises sectorielles et de compétences : audit financier, conseil, expertise comptable, offrant à leurs clients des solutions complètes et concrètes au service de leur développement. Dans ce grand pays minier, Deloitte veut « devenir un partenaire de référence pour les acteurs du secteur grâce à un accompagnement de juristes fiscalistes maîtrisant les références fiscales locales ».

BBC Afrique - Afrique - La RDC en chiffres. Située au cœur de l’Afrique, la République démocratique du Congo s’étend sur 2.344.858 km2. C’est le 12ème pays le plus vaste au monde. Le Congo regorge d’immenses ressources naturelles. Il possède 70% des réserves mondiales de coltan, un minerai très prisé pour la confection de téléphone portable, 30% de diamant ainsi que d’importantes quantités de cobalt, cuivre et bauxite.

Malheuresement, ces richesses ont attisé d’énormes convoitises et plongé le pays dans la guerre civile. En dépit de la taille du pays, les infrastructures de transport sont très peu développées. Avec une population estimée à 71 millions d’habitants, le Congo est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique. 35% de sa population vit en ville principalement à Kinshasa, la capitale qui compte 8 millions d’habitants. Au regard de son étendue et de ses immenses ressources, le Congo dispose d’un potentiel nécessaire à son développement. I AM CONGO - Another Congo Ep.1.

DR Congo economic growth approaches 10 percent in 2015. Posted on Thursday, 04 June 2015 07:09 Photo©Reuters Ratings agency Moody's said on Tuesday Congo's economy would average the second fastest growth in the world across 2015 and 2016 at 10 percent. Democratic Republic of Congo's economy is set to expand 9.2 percent this year, one of the fastest growth rates in the world, the International Monetary Fund (IMF) said on Wednesday, revising a previous estimate of 9.1 percent.

Mining of copper, gold and other minerals is the main driver of growth and the medium-term outlook is promising with low inflation and expansion in the services sector, the IMF said at the end of a two-week mission to the country. Congo extracted more than 1 million tonnes of copper for the first time in 2014 and is vying with Zambia to be Africa's top producer. The government says the economy grew at 9.5 percent in 2014 and expects 10.3 percent growth in 2015.

Despite strong growth in recent years, Congo ranked 186 out of 187 countries in the 2014 U.N. DRC to strongly contribute to global population growth – UN. The Democratic Republic of Congo (DRC) will be a major contributor to global population growth within 35 years, according to UN sources in Kinshasa. Quoting a UN report on world population prospects, Florence Marchal, the United Nations Communications Group (UNCG) coordinator on Wednesday told a press conference held in Kinshasa, that the current global population which is estimated at 7.3 billion should reach 8.5 billion by 2030. She highlighted that the Democratic Republic of Congo will be one of the nine countries in the world which will represent half of the global population growth during the next 35 years. Other countries, by order of importance are India, Nigeria, Pakistan, Ethiopia, Tanzania, the USA, Indonesia and Uganda. All are essential for the success of future sustainable development programs which will be formally adopted by world leaders in September.

Signature : APA Copyright : © APA. Democratic Republic of Congo becomes Africa’s unexpected success story. Nestled within Central Africa, the Democratic Republic of Congo, one of the continent’s largest democracies, has enjoyed tremendous economic growth over the past three years. Under the leadership of President Joseph Kabila and Prime Minister Augustin Matata Ponyo Mapon, the once war-afflicted nation is now becoming a beacon of prosperity. Throughout the massive nation, approximately the size of Western Europe, development is evident as the middle-class continues to rise, infrastructure projects develop and investors looking for sustainable returns come by the droves in search of opportunities.

The Democratic Republic of Congo has been one of the leading economies of Sub-Saharan Africa and is showing no signs of slowing down. Diversifying the economy and developing human capital have both been a hallmark of Ponyo’s campaigns As this growth compounds, cityscapes throughout the country are beginning to take shape, while the middle class is growing at an unbelievable rate. Attractivité: comment la RDC séduit les entreprises étrangères et congolaises. Congo-Kinshasa: Commerce international - Le plus grand marché agricole de Kinshasa en construction. Par Laurent Essolomwa Le coup d'envoi des travaux a eu lieu au courant de ce mois de mai. Et ce projet gigantesque vise à doter la plus grande commune agro-industrielle de la capitale, en l'occurrence Maluku qui représente à elle-seule les trois quarts de Kinshasa, de la plus grande plate-forme de stockage, de distribution et d'échanges des produits agricoles respectant les standards généralement admis à l'échelle internationale.

Le marché international de Kinshasa (MIK) est un projet des superlatifs qui permet de corriger une erreur des années de l'essor industriel de la RDC. Maluku abrite les anciens fleurons de l'industrie congolaise aujourd'hui essouflés. Dans un premier temps, le MIK installé dans la Zone économique spéciale de Maluku (ZES) va servir de débouchés aux produits du Parc agroindustriel de Bukanga-Lonzo. Il faut inscrire le MIK dans le cadre d'une vision plus large de promotion des produits locaux. Vendre plus ou vendre mieux ? Digitalcongo.net 4.0. Fin le vendredi 5 mars à Kinshasa, de l’atelier sur la présentation des stratégies provinciales de stabilisation et des plans d’action, co-organisé par le programme gouvernemental de Stabilisation et reconstruction des zones sortant des conflits armés (STAREC) et la Stratégie internationale de soutien à la sécurité et à la stabilisation (ISSSS), sous les auspices du ministère du Plan et du suivi de la révolution de la modernité.

Les travaux de cet atelier de portée nationale, ont pris trois jours, soit du 2 au 5 mars courant. Ils viennent clôturer la série des trois ateliers provinciaux qui ont enrichi les stratégies de stabilisation du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de la Province-Orientale, trois provinces de la République démocratique du Congo sortant des conflits armés. Pour cette année, il annonce que l’opérationnalisation a déjà commencé. Deux projets de la nouvelle stratégie ISSSS sont en cours de réalisation. Prendre en compte les dynamiques des conflits (ROL/Yes) RD Congo : le découpage du pays en 26 provinces se met en place. (Agence Ecofin) - Adoptée en 2006 par référendum, la nouvelle constitution congolaise prévoit un découpage du pays en 26 provinces au lieu de 11 actuellement. Ce chantier administratif a été lancé le 28 février 2015 par une ordonnance présidentielle.

C’est à ce titre qu’Evariste Boshab (photo),vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, vient d’effectuer une tournée au Katanga, afin de fixer les modalités d’un découpage de cette province de 500 000 km2 (à peu près de la taille de la France) en 4 entités : le Tanganyika, le Haut-Lomami, le Haut-Katanga et le Lualaba. « Ce redimensionnement des provinces vise à rapprocher l’administration des administrés. Cette réforme ne signifie pas le changement de nature du pays qui reste un Etat unitaire décentralisé » a déclaré le ministre de passage à Lubumbashi, selon le journal Le Phare. D’autres provinces seront également divisées : RDC | Un pays d'investissements, un pays d'avenir.

RDC | Ces Congolais qui réussissent à l'étranger et font le choix d'investir en RDC. Les grands chantiers en Province Orientale. KOLWEZI | Arrivée d'un lot important de matériels informatiques et de laboratoires. Les entrepreneurs de la diaspora s'implantent en RD. Congo. Le Katanga devient attractif pour les investisseurs. Le Katanga devient attractif pour les investisseurs. Dubai Congo a.indd - All That Glitters.pdf. Job Creation and Industrialisation in Democratic Republic of Congo. AfDB Approves U.S. $82.7- Million Grant to Improve Batshamba-Tshikapa Road in the DRC. The Board of Directors of the African Development Bank on Wednesday, October 22 in Abidjan, Côte d'Ivoire, approved a grant of US $82.7 million (UA 55.56 million*) for the development of a 56-kilometre portion of the Batshamba-Tshikapa road in the Democratic Republic of Congo, between Lovua and Tshikapa on the country's NR1.

The grant supplements earlier Bank interventions on the same road. The works include construction of a new bridge over the Kasaï River which crosses Tshikapa town. It aims to improve the service level of the transport logistics chain on the Kinshasa-Tshikapa road as well as the living conditions of people in the area. The project is also expected to help open up the Bandundu and West Kasaï Provinces. In particular, the project is expected to halt massive exodus of youths towards mining operations - prevalent in the project area in permanently insecure conditions - and keep them in their homelands to engage in profitable agricultural activities. Délimitation frontalière RDC - Rwanda : Un vrai signe de pacification. Manifestation a Goma Juillet 2013 Cette semaine, une équipe d’experts ainsi que des représentants des autorités locales doivent mener une délicate mission : matérialiser un peu plus de 200 km de frontière entre la RDC et le Rwanda. « La RDC a repris la main et a fait évoluer sa politique », observe le géographe et diplomate français, Michel Foucher.

Pour ce spécialiste, c’est ce que révèle ce travail de délimitation frontalière. « C’est un vrai signe de pacification, souligne-t-il. Les deux capitales sont désormais prêtes à s’entendre sur l’usage de la frontière ». « En rendant la frontière visible, on supprime tout prétexte d’incursion pour telle ou telle force armée », poursuit Michel Foucher. La démarche semble d’autant plus prometteuse que la République démocratique du Congo a également entrepris un abornement de sa frontière plus au sud avec son voisin ougandais. « A la demande des deux pays, un dossier est en cours », affirme Michel Foucher. Un signe ? Un programme continental. DR Congo seeks contractor for US$12bn hydroelectric project. The World Bank is providing more than $73mn for technical, environmental, and social studies on the Inga 3 Hydropower project. (Image source: jbdodane) Consortia from China, Spain, and a joint Canadian-South Korean bid are in the running for the Inga 3 Basse Chute program, the latest expansion of the US$80bn Grand Inga complex of 11 dams and six hydropower projects.

The World Bank is providing more than $73mn for technical, environmental, and social studies on Inga 3 as well as an autonomous development authority that it says "will follow best international practice in selecting the private concessionaireand negotiating power purchase agreements" with both Katanga mining concerns and South Africa's power utility. But a consortium of environmental groups opposes flooding the Bundi Valley to create the dam's 15 sq km reservoir, arguing that it will disrupt fisheries and interrupt carbon sequestration in the Congo Plume by blocking sediment. Scott Stearns. Carnet éco : une ville congolaise renaît, Dolisie. Le 21 décembre 2011 est à marquer d'une pierre blanche pour Dolisie, l'ex-Loubomo. C'est en effet depuis cette date que le chef-lieu du département du Niari profite du tronçon bitumé de la route nationale n° 1 (RN1), long de quelque 180 kilomètres, qui la relie à Pointe-Noire, la grande cité portuaire du pays.

De dix heures à douze heures autrefois, le trajet en voiture entre les deux villes s'effectue désormais en moins de trois heures ! C'est dire. Du coup, la nouvelle route n'a pas manqué de bouleverser l'économie locale, en désenclavant le département du Niari et son chef-lieu ainsi que la Lékoumou et la Bouenza, les voisins. Un destin économique complètement changé Les premiers bénéficiaires de ce désenclavement ont été les cultivateurs de la région, qui ont pu produire davantage. Autre avantage, la montée des échanges a favorisé l'éclosion de nouvelles activités, formelles ou informelles, qui profitent aux habitants du Niari. Tous les secteurs profitent de cette nouvelle donne. Comesa : la RDC a jusqu’au 31 décembre 2014 pour adhérer à la zone de libre échange.

China - DRC Sicomines deal back on track | Central Africa. RDC | Bientôt une usine de ciment à Zamba (Bas-Congo) RDC | Les villes de Boma et de Matadi connaissent une véritable transformation. 56fe93e9-482c-4c43-bc56-d0efbbc1f936. Untitled - 052614DRC-EmergingMkts.pdf. 20130909 investir rdc en by Régie Difcom. Opportunités d’investissement en RDC. Home | Sun Africa. Located on Lake Albert in eastern DRCongo, providing services to the oil exploration companies .Developing the airport, seaport, hotels, office buildings and housing with investors to meet the growing demand. Home page Lake Albert is divided between Uganda and DRCongo. It is presently being explored by 3 oil companies on the Uganda side. As of this date 3.5 billion barrels of oil has been discovered and more exploration is taking place with Total Oil.

A refinery project is under contract to be built in Hoima district in Uganda. On the DRCongo side seismic exploration has been conducted but no drilling for oil has been done. Sun Africa owns the only Airport on Lake Albert in the town of Sabe DRCongo .The airport is being developed to facilitate the oil industries needs and the growing demand for air transport and cargo.

Elaboration de la stratégie de relance de l’Agro-industrie en RDC, les experts se donnent un délai de 12 mois. Détails Catégorie : Economie Publié le jeudi 20 juin 2013 04:17 Écrit par CYPRIEN KAPUKU Affichages : 498 Les travaux de l’étude relative à l’élaboration de la stratégie de la relance Agro-industrie, ont été ouverts hier mercredi 19 juin au Cercle de Kinshasa en présence de Ali Ramazani, secrétaire général à l’Agriculture, pêche et élevage. Le gouvernement de la République démocratique du Congo fait des questions de la croissance économique son cheval de bataille. Le lancement à Kinshasa de l’étude relative à l’élaboration de la stratégie de relance de l’Agro-industrie en est une preuve éloquente. Plusieurs experts du gouvernement et de différentes Organisations et structures impliquées aux questions de développement agricole ont répondu présent à ces travaux, dont l’étude va intégrer les réalités de toutes les provinces de la RDC.

De manière spécifique, la stratégie de la relance Agro-industrie analysera aussi les dossiers des exploitations et plantations zaïrianisées. 20110301094234604.pdf. Untitled. (Magazine Congo hors s\351rie 2010 Version Finale plus_TCHAD2) - Magazine_diplomat_RDC_novembre_decembre_2010_partie_4.pdf. DR Congo declares 'total victory' over M23 rebels. DRC plans significant investments in power generation and agriculture. The prime minister of the Democratic Republic of Congo (DRC) says his administration plans to invest about US$50bn in power generation both for domestic consumption and for export. DRC’s Prime Minister Augustin Matata Ponyo Mapon In an exclusive interview with VOA, Prime Minister Augustin Matata Ponyo Mapon said it is part of the government’s effort to lift living standards by transforming the country’s economy and infrastructure.

“The first phase should mobilise up from $7bn to $10bn, and the DRC will be obligated to partner [with] other financiers both in the public and private sector. This aims [to provide funding for] phase one of the Inga [dam] project,” said Ponyo Mapon. Energy investment The country has an estimated hydroelectric power generating capacity potential of about 100,000 megawatts. Ponyo Mapon said he has entered into a partnership agreement with the private sector in the effort, known as the Inga power generation project.

Agricultural production Mining Peace and stability. Climat des affaires : des Polonais investissent dans l’eau et l’agroalimentaire. Somika Corporate - D.R.Congo. BBC News The changing face of Kinshasa, DR Congo. La RDC dans le Top 5 des prévisions de croissance des pays africains | Direct.cd. Kinshasa:Inauguration Cité Maman Olive Lembe Kabila. Pain of Doing Business in Goma DRC. RD Congo : Un colosse aux pieds d'argile. 5 Chantiers Projet - Place Echangeur de limete kinshasa. CONGO NOUVEAU documentaire. Untitled - 2.1d-The-Congo-case-Satibede.pdf. Microsoft Word - cip_con_inProduction.doc - congo.pdf. Congo Equipment: Tractafric and Barloworld bolster their partnership - Tractafric Equipment | Tractafric Equipment.

RD Congo : trois consortiums candidats au développement du Grand Inga. RD Congo : signature à Paris d’un accord pour la construction du Grand Inga. L’Etat devrait garder le monopole du transport de l’électricité, proposent des analystes. La durée de création d’une entreprise réduite à 3 jours. Le Congo Brazza prépare des technopoles pour attirer les grandes entreprises et les start-up locales. CONGO NOUVEAU documentaire. ProvinceKatanga-2010-PlanQuinquennalDeDeveloppement2011-2015.pdf. Katanga Business (Documentaire)