background preloader

Agriculture III

Facebook Twitter

4.5 million cocoa and coffee seedlings to be made available to producers in 2017. (Business in Cameroon) - The Cameroonian government, through its various branches in charge of promoting the cultivation of cocoa and coffee, will make available to producers a cargo of 4.5 million seedlings during the 2017 crop season, officially launched on 10 March 2017 in the town of Buéa, the South-West regional capital.

4.5 million cocoa and coffee seedlings to be made available to producers in 2017

Based on revelations made by the Minister of Agriculture, Henri Eyébé Ayissi, this cargo will be made of 2 million cocoa seedlings against 2.5 million coffee seedlings. This planting material graciously offered to producers by the State should help with renewing aging cocoa-coffee trees which are consequently increasingly less productive. As a reminder, the unavailability of planting material has often been listed by producers among the challenges to the development of agriculture in Cameroon. Brice R. Les bœufs soudanais abondent sur le marché local. Business News of Lundi, 13 Février 2017 Source: cameroon-info.net Des éleveurs et leur troupeau dans l'Adamaoua Les éleveurs locaux parlent d’une concurrence déloyale causée par le fait que ces bœufs sont vendus à vil prix.

Les bœufs soudanais abondent sur le marché local

De plus en plus, les bœufs soudanais se vendent dans la Région de l’Adamaoua. Selon le quotidien Le Jour édition du 13 février 2017, la principale porte d’entrée de ces animaux qui viennent du Soudan et du Tchad, est la localité d'Adoumri, dans le Département de la Benoué. «Nous payons les taxes et les différents impôts. Il faut dire que les bœufs dont il est question se vendent entre 90 000 FCFA et 200 000 FCFA contre 300 000 FCFA et 500 000 FCFA pour les animaux locaux. Pour Bobbo Djoubairou, un vendeur de bœufs à Tourningal, rencontré par le quotidien, «la qualité de la viande des bœufs du Soudan et du Tchad n’est pas bonne. Le syndicat des éleveurs du Département de la Vina a saisi le Ministère en charge de l’Élevage, de la Pêche et des Industries animales. Study of Value Chain Finance for Coffee and Cocoa in ... - aaacp. Le milliardaire Nana Bouba va à la conquête du marché de l’huile de palme.

Business News of Friday, 13 January 2017 Source: investiraucameroun.com Le milliardaire Nana Bouba Le Groupe Nana Bouba, fondé par le milliardaire du même nom (photo), a lancé en 2016 dans la région du Littoral du Cameroun, notamment à Yabassi dans le département du Nkam, un gigantesque projet de création de palmeraies, apprend-on de bonnes sources.

Le milliardaire Nana Bouba va à la conquête du marché de l’huile de palme

C’est ainsi que sous la bannière d’une nouvelle entreprise dénommée Greenfield SA, 500 premiers hectares ont été plantés l’année dernière. En 2017, cette entreprise coachée dans le cadre de ce projet agro-industriel (investissements globaux estimés à 70 milliards de francs Cfa) par des experts de la société publique malaisienne Felda Ipco, ambitionne de planter 1000 hectares supplémentaires de palmiers à huile, de manière à atteindre 30 000 hectares sur le long terme. Douala: markets run short of the supply of onions. The scarcity of onions in Douala is being felt not only traders, but households.

Douala: markets run short of the supply of onions

As a result, a sack of onion has increased from 30,000 FCFA last August to 60,000 FCFA in October 2016. Production mangues: Israël envoie 2 experts au Cameroun. Le Cameroun double ses exportations de cacao certifié. In 2015, agro-industrial group Somdiaa generated over 34% of its revenues in Cameroon. (Business in Cameroon) - Out of the seven African countries (Cameroon, Togo, Côte d’Ivoire, Chad, Congo, Gabon, CAR) in which it has offices, Cameroon is the most dynamic market for the French agro-industrial group Somdiaa, which is mainly in the sugar (67.2% of the group’s turnover), flour (31.7% of the turnover) and poultry sectors.

In 2015, agro-industrial group Somdiaa generated over 34% of its revenues in Cameroon

- CrTV. - CrTV. Le prix de la tomate a triplé. Le cageot est passé de 3500 à 10 000 F.

Le prix de la tomate a triplé

A l’origine de cette hausse, l’inondation des marécages et bas fonds où ce produit est cultivé. Au marché dit Ancien 8e du côté de Tsinga à Yaoundé, les prix de la tomate augmentent au fil des jours et le produit commence à se faire vraiment rare. Plus d’un mois déjà que cette situation persiste. Pour un cageot de tomate, le prix oscille entre 8500 F et 9000 F sur le même site. Selon Carine Elouna Ngona, l’une des vendeuses, cela n’a rien de surprenant. Agropoles: 1500 tonnes de poissons attendues à Ebolowa. Les activités de production et de commercialisation des silures et tilapias ont été lancées dans la ville vendredi dernier.

Agropoles: 1500 tonnes de poissons attendues à Ebolowa

C’est au total près de 1500 tonnes de poisson d’eau douce qui seront produites dans la capitale de la région du Sud. Les poissonneries ne tiennent plus à Ebolowa. Business News of Tuesday, 24 May 2016 Source: Le jour Poissons Du vendredi, 13 mai au mercredi, 18 mai 2016, la ville d’Ebolowa était privée d’énergie électrique.

Les poissonneries ne tiennent plus à Ebolowa

A la seule différence que cette fois ci, contrairement aux périodes de délestages où la ville était souvent alimentée en énergie électrique par intermittence, Ebolowa était complètement plongée dans le noir, cinq jours durant. Un coup dur pour l’économie locale. Dimanche, 15 mai 2016, il 16h30 à la poissonnerie Mvila sis au marché central d’Ebolowa, quand le générateur électrique cesse brusquement de fonctionner. Un employé s’écrie, « ouais, le carburant est fini alors qu’on venait de faire le plein ! Auguste Mimbe, le gérant de la poissonnerie ne décolère pas : « nous sommes déjà à plus de 90.000 FCFA de dépense en carburant depuis vendredi dernier pour essayer de conserver nos produits, à cette allure, on ne pourra pas tenir », fulmine-t-il. 500.000 FCFA de pertes. Comment relever l’offre locale de maïs - CAMERPOST. Cameroun : Comment relever l’offre locale de maïs Comment relever l’offre locale de maïs | © Shutterstock/Illustration A l’Ouest, pour répondre à la demande des partenaires du PIDMA évaluée à près de 35 000 tonnes de maïs, des équipes du projet sensibilisent sur les moyens d’améliorer les rendements.

Comment relever l’offre locale de maïs - CAMERPOST

Considérée comme l’un des greniers agricoles du pays, la région de l’Ouest peut pour autant améliorer certaines de ses performances notamment en ce qui concerne la spéculation maïs. En 2014, les importations de maïs sur le marché national s’élevaient à près de 600 000 tonnes. Ce chiffre alarmant a de quoi inquiéter. Michelin-Star Taste for Volcanic Pepper Boosts Cameroon. The volcanic soil of the Penja valley in the West African nation of Cameroon produces the world’s most coveted white pepper, prized by Michelin-starred chefs and sold by specialty online shops including Edelices Gourmet Food in the U.K.

Michelin-Star Taste for Volcanic Pepper Boosts Cameroon

With a delicate musky flavor, Penja pepper fetches as much as 31.25 euros ($35.65) per 100 grams (3.5 ounces) at Edelices, compared with the equivalent of 2.80 euros for the ordinary white variety at Tesco Plc supermarkets. "Bamenda food market" Des maraîchères défient la zone désertique de Hardé. Business News of Thursday, 19 May 2016 Source: koaci.com Une culture maraîchère Grâce à leur dynamisme et à leur détermination, les femmes maraîchères, défient la zone désertique du quartier Hardé Search Hardé à Maroua, pour produire des légumes sur toute l’année. Des femmes mariées, veuves ou célibataires, de leur propre initiative, ont créé un champ communautaire, dans la zone de désertique de Hardé, un quartier de la ville de Maroua, capitale régionale de l’Extrême-Nord.

Plus tard, elles ont bénéficié de l’appui de quelques ONG locales. Tout commence il y a quinze ans, lorsque les membres de l’association des femmes maraîchères de Hardé, aidées par l’ONG «Enviro protect », lancent la culture de la salade, «nous avons commencé notre activité en 2001. Les condiments produits dans cette zone désertique, sont écoulés sur les marchés de la région. Naandan Jain France Sarl va outiller la CDC. Vers la production de plus de 50 millions de poulets en 2016. Business News of Wednesday, 30 March 2016 Source: apanews.net Poulets produits au Cameroun Le nombre de poulets produits au Cameroun, estimé à 45 millions l’année dernière, devrait dépasser le cap de 50 millions en 2016 d’après des estimations publiées mercredi par l’Interprofession avicole du Cameroun (IPAVIC).

Cette hausse de cinq millions de poulets en une année serait la somme d'une conjonction d'événements dont un meilleur accompagnement des producteurs par les pouvoirs publics. CAD empowers farmers to produce more honey. Cameroon - SA : Cooperation in agriculture envisaged. Le secteur privé invité à investir dans la pêche. Business News of Monday, 14 March 2016 Source: investiraucameroun.com Le ministre camerounais des Pêches, Dr Taïga Malgré ses nombreux kilomètres de côtes, le Cameroun importe officiellement pour environ 100 milliards de francs Cfa de poissons congelés chaque année, à cause d’une production nationale insignifiante.

100 milliards de FCFA de poisson importés par an. Business News of Saturday, 12 March 2016 Source: agenceecofin.com Poisson Les autorités camerounaises ont annoncé que les importations annuelles de poissons atteignent la bagatelle de 100 milliards de francs CFA. Un chiffre en constante augmentation et plutôt élevé pour un pays aux eaux réputées poissonneuses.

Cameroon seeks to export corn for the first time since 1974. Cameroon plans to triple its corn harvest this year and become a net exporter of the grain for the first time since 1974. Corn is the central African nation’s most-consumed staple after plantains and cassava. Fish Sector:Bad Practices In Douala Reduce by 90% Untitled. Dairy Production:Research Unveils Huge Potentials In Some Regions. The Chamber of Commerce, Industries and Mines has presented a study on dairy production in the North West, West, Littoral and South West Regions. The dairy sector in Cameroon features the demand for 446,913 tons of dairy products in the North West, West, Littoral and South West Regions in 2016 with 495,500 tons expected by 2019. Recent household budgets and consumption of dairy products equally features 20 kg in demand per person per year in Cameroon.

The situation inspires efforts to enhance production for domestic consumption at a time when it is on record that Cameroon imported 33 billion worth of dairy products in 2014. Le poivre de Penja, produit du terroir aux arômes 'magiques' Business News of Wednesday, 9 March 2016 Source: Le Monde Photo d'archive utilisée juste a titre d''illustration Ils sont tous concentrés à la tâche. Perchés sur des échelles ou debout, les mains accrochées aux feuilles, ils cueillent. Des éclats de rire et des voix s’échappent des fois.

Toussaint Nguessang : Cameroon's example in the organisation of its cocoa sector inspires us. Près de 1,5 milliards à reverser aux producteurs de maïs. Business News of Thursday, 3 March 2016 Source: Cameroon-info.net Des agriculteurs dans un champ de maïs. The Union Centrale des Coopératives Agricoles de l’Ouest is testing the Java coffee variety in Cameroon. Production du coton: 35 milliards octroyés à la SODECOTON. C’est une bouée de sauvetage pour la SODECOTON. La société camerounaise, spécialisée dans le développement du coton, avait besoin d’environ 75 milliards de Fcfa pour lancer sa campagne 2015/2016. Ne disposant pas de cette somme, elle a procédé à un emprunt auprès d’un pool de cinq banques camerounaises. Le groupe de banques a ainsi accordé un prêt syndiqué de 35 milliards de Fcfa avec possibilité d’extension à 40 milliards de Fcfa. Dans les détails, Afriland First Bank, le plus important contributeur, a octroyé 15 milliards de Fcfa.

TelcarCocoa and Olam control cocoa exports in Cameroon since the start of the season. (Business in Cameroon) - With 47,851 tons of cocoa exported between October 2015 and January 2016, of which over 16,000 tons for the month of December alone, TelcarCocoa, the trader for the American firm Cargill in Cameroon, leads exporters of beans in the country, according to the National Office of Cocoa and Coffee (ONCC) statistics. CASE IH va planter les cannes à sucre de SOMDIAA. Pêche: Le Gouvernement forme et équipe 30 jeunes maîtres pêcheurs. Cotonculture : La BID accorde de 48 milliards au Cameroun. CDC doit replanter plus de 50% de ses plantations. Chamber Of Commerce to open cassava factory in Bali. Vers l'exportation du cacao et du café en Allemagne.

Agric Minister inaugurates rice processing plant in Bafut. Grand Souza : 60 hectares pour la production du cacao-café. Cameroon gets AfDB boost for agriculture. Cameroun: le groupe Somdiaa se lance dans l’aviculture. Immense benefits from agroforestry in rural Cameroon. Food security situation 'critical' in Lake Chad region. L’Etat se désengage du projet sucrier de la société Justin Sugar Mills à Batouri. Actualité info actu tv television news business finance jobs emploi school training formation économie nouvelle jour recent portail portal tourism cameroun cameroon.

PAMOL unveils FCFA 21 bln Bakassi disenclavement project. Cameroon: Despite Health Risks, Many Argue GMOs Could Help Solve Food Security. Près de 1000 hectares de cacaoyers à planter. Bakassi : Gov't plans to extend palm oil production. Cameroon women urged to go into cocoa production. Cameroun : Près de 47 000 têtes de bétail décimées par la sécheresse dans l’Adamaoua - CAMERPOST. Les exportations de coton vers la Chine en hausse de 17,6% 720 000 cassava stems distributed to producers.

720 millions pour équiper des complexes agropastoraux. Cameroon intensifies initiative to reduce fish imports. Banane plantain : La production du Cameroun atteint 1,5 million de t en 2015. - CrTV. La GIZ lance au Cameroun le Projet centres d’innovations pour le secteur agro-alimentaire - Camernews Camernews. 369 hectares d’avocatiers à planter dans le Noun. Deux nouveaux agropoles opérationnels à Edéa et Limbé. La Beac prévoit une forte demande de poulets à partir de ce mois.

Le Cameroun ouvre le débat sur la pertinence des OGM dans le développement durable. 24 000 tonnes de Cacao vendues dans la Lékié. Cocoa production to drop by 20,000 tonnes - BEAC. Filières Manioc-Maïs-Sorgho : Le Pidma veut produire 121 000 tonnes par an. Cameroun, Les riziculteurs en difficulté. 2.000 milliards pour l'agriculture, 1.500 milliards encore à mobiliser. Extrême-Nord: Un projet piscicole fournira 25 tonnes de poissons en 2015.

FAO : Un programme de 10 milliards FCfa pour développer l’agriculture sur 5 ans. Plus de 21 milliards de FCFA de prêt de l'Inde pour le secteur agricole.