background preloader

Sciences de gestion PERSO

Facebook Twitter

Cadbury GESTION

De l'économie traditionnelle à l'économie circulaire. L’économie circulaire est un type d’économie qui vise à se substituer à l’économie dite linéaire qui mène à la production de déchets.

De l'économie traditionnelle à l'économie circulaire

Le fait est que, d’ici 2050, la terre comptera une population de 12 milliards d’habitants et que ses besoins de consommation seront tels que même les ressources renouvelables ne suffiront plus à y répondre. La classe moyenne devrait doubler d’ici 15 ans et sa consommation est de 1,6 tonne per capita. On parle d’économie circulaire depuis les années 1970. Ce type d’économie vise à maximiser les ressources déjà existantes, arrêter le gaspillage et cesser de jeter les matières. Cette économie tend au développent durable. Les pays d’Europe et la Chine ont été les premiers intéressés par l’économie circulaire; ils ont institué des politiques encourageant ce type d’économie, le partage de données et l’offre d’incitatifs. L'économie circulaire : définition, schéma - notre-planete.info. Www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre Economie circulaire : définition Selon le Ministère du Développement Durable, "l'économie circulaire désigne un concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et dont l'objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l'eau et des sources d'énergie.

L'économie circulaire : définition, schéma - notre-planete.info

L'économie circulaire. Face à la raréfaction des ressources naturelles, la logique actuelle d'économie de marché, fondée sur un modèle linéaire de consommation «extraire-fabriquer-consommer-jeter», atteint ses limites.

L'économie circulaire

L'enjeu est aujourd'hui de changer de paradigme en passant à un modèle économique respectant l'environnement et répondant à l'enjeu de la raréfaction des ressources. Le Ministère de l'écologie a adopté la définition suivante de l'économie circulaire : c'est un «système de production, d'échange et de consommation conçu et organisé pour minimiser les prélèvements nets de ressources (énergies fossiles, matières premières, eau, foncier, milieux) et les émissions polluantes, sources d'impacts environnementaux et sanitaires négatifs, tant locaux que globaux». L'économie circulaire est un concept ‘macro' qui vise globalement la réduction de la consommation de ressources en fermant les boucles. Elle s'intéresse donc à la réalisation concrète de ce bouclage.

Mais c’est quoi, enfin, l’économie circulaire ? L’économie circulaire, c’est quoi ?

Mais c’est quoi, enfin, l’économie circulaire ?

Disons, pour faire simple, que c’est une économie inspirée par le vivant, qui vise à découpler la création de valeur de la consommation de ressources naturelles. Le modèle, c’est donc la biosphère : si nous avons encore besoin de faire nos preuves en la matière, le système vivant planétaire a lui largement démontré sa durabilité. 3,8 milliards d’années, si ça, ce n’est pas durable, alors qu’est-ce que c’est ? La biosphère, c’est un système de production planétaire, organisé en boucles locales de coopérations, interconnectées et interdépendantes.

C’est un système sobre en énergie et en matières premières, privilégiant les ressources disponibles localement, ne produisant aucun déchet qui ne puisse être utilisé comme une ressource, recyclant à l’infini ses constituants, le tout reposant sur une source d’énergie abondante et inépuisable. Voilà qui pourrait nous inspirer quelques solutions à nos soucis du moment. C’est quoi, l’économie circulaire? Pourquoi s’intéresse-t-on à l’économie circulaire ? L’économie traditionnelle fonctionne généralement de manière linéaire : on utilise des ressources pour fabriquer un produit, on le consomme puis on le jette. Or, ces ressources ne sont pas illimitées… et le fait de jeter génère des déchets coûteux, à terme, pour la société. Rien qu’en 2007, l’OCDE estime que l’économie mondiale a consommé 60 milliards de tonnes de ressources naturelles… soit 65% de plus qu’en 1980.

La tendance continue à la hausse, avec la croissance économique et l’accroissement de la population. L’économie circulaire propose de repenser ce schéma linéaire pour le transformer en cycle. Comment ça marche ? >> Pour comprendre les rouages de l’économie circulaire en quelques clics, cliquez ici.