Ressources théoriques

Facebook Twitter

Société : L’action directe : extension des modes de participatio. Activisme, action directe et techniques de lutte anarcho-syndica. Distributions de tracts La plus simple des techniques de propagande, une des moins coûteuse également lorsque l’accès à la photocopieuse est possible au travail par exemple.

Activisme, action directe et techniques de lutte anarcho-syndica

La distribution peut se faire dans la rue, dans les facs, à la sorties des usines… l’autre possibilité est de diffuser le tract dans les boîtes aux lettres des quartiers populaires, par exemple. Pour optimiser le taux de lecture, le contenu doit être concis, aéré et agrémenté d’éléments graphiques percutants: Le tract est plus facilement conservé et lu s’il contient un intérêt graphique : Texte au recto et montage photo ou caricature au verso. TOC29_dossiers_militants.pdf (Objet application/pdf) Les ONG et l’alerte écologique - La vie des idées.

La défense de l’environnement appartient à la catégorie de ces grandes causes mondialisées comme la lutte contre les discriminations ou la promotion des droits de l’homme. Ce qui se joue à Copenhague relève d’un agenda international qui réunit les représentants des gouvernements, les experts internationaux et les organisations non-gouvernementales (ONG). Le rôle de ces dernières en matière de protection de la planète est complexe ; toutefois, depuis l’origine, le cœur de leur action consiste à informer l’opinion publique et à diffuser l’idée que les enjeux environnementaux réclament des décisions d’urgence. Il s’agit pour elles d’alerter l’opinion, de souligner les paradoxes des politiques publiques internationales – notamment les écarts de conduite des États. Dynamiter ou dynamiser la démocratie ? La plupart des démocraties des pays développés vivent une crise de confiance.

Dynamiter ou dynamiser la démocratie ?

Le renouveau passe-t-il par une redynamisation ou par un dynamitage du système ? Aujourd’hui, tout le monde ou presque se réclame de la démocratie. Pourtant, personne n’est d’accord sur ce qu’elle devrait être. Démocratie libérale ou radicale ? Démocratie participative ou représentative ? Militants politiques et activistes à l'assaut des syndicats. Des militants du NPA préparent une manif à Nice le 19 mars (Eric Gaillard/Reuters).

Militants politiques et activistes à l'assaut des syndicats

Les noms d’oiseaux s’étalent dans les médias depuis la mi-mars, mais l’opposition est larvée depuis plusieurs mois. Déjà accusés de surfer sur les peurs par leurs adversaires politiques, les militants du NPA sont taxés de « rapaces » par le leader de la CFDT, François Chérèque, en référence à la présence de plus en fréquente desdits militants dans les entreprises en proie à des conflits sociaux.

Réponse immédiate d’Olivier Besancenot, chef de file du Nouveau parti anticapitaliste : « Il ferait bien de se reprendre. Action_directe.pdf (Objet application/pdf) Le « verdissement » de l'opinion publique. Si l'écologisme a fluctué au cours des trente dernières années, le consensus autour des questions environnementales est toujours solide.

Le « verdissement » de l'opinion publique

Seules les formes d'engagement et la sociologie des militants semblent s'être transformées. Une légende contemporaine attribue volontiers la paternité de l'écologisme au grand chef indien Seattle ; les historiens des idées, comme Luc Ferry, souvent moins bien intentionnés, en découvrent les prémices dans les procès médiévaux contre les animaux ou dans le régime hitlérien.

Ils font remonter l'écologisme loin dans le passé, aux romantiques, à Jean-Jacques Rousseau, et même à François d'Assise : en fait, ces reconstructions téléologiques ignorent la spécificité de cette pensée contemporaine qui naît à la fin des années 60. C'est en effet en 1962 que Rachel Carson, avec Le Printemps silencieux, sensibilise l'opinion publique américaine aux agressions chimiques. Ces Français qui voulaient faire la révolution aux Etats-Unis. La couverture du livre « Révolutionnaires du nouveau monde » de Michel Cordillot Luttes sociales, luttes écologiques : pourquoi ces luttes suivent-elles des voies si désespérément parallèles ?

Ces Français qui voulaient faire la révolution aux Etats-Unis

Le livre de l’historien Michel Cordillot, « Révolutionnaires du nouveau monde », ne répond pas plus à la question qu’il ne la pose. Mais l’actuel contexte américain, chargé en catastrophes industrielles, oblige à entrelarder sa lecture de questions annexes. Cette extrapolation est très personnelle. Sinon, comment un ouvrage sous-titré « Une brève histoire du mouvement socialiste francophone aux Etats-Unis (1885-1922) » se trouverait-il chroniqué ici dans American Ecolo ? Section de sociologie. Ressources thématiques fiches de lecture Le thème "Les conflits sociaux" a figuré au programme des agrégations de sciences économiques et sociales entre 2005 et 2007.

section de sociologie

Sous la responsabilité de Christine Détrez (ENS-LSH), les élèves préparant l'agrégation dans les ENS et les conférenciers invités ont contribué à l'élaboration d'un fonds documentaire sur cette question, composé de fiches de lectures, d'exposés, de cours... Ce sont ces documents que vous pouvez désormais consulter en libre accès. Présentation et bibliographie officielles du thème d'agrégation "Les conflits sociaux" Conflits_fiches_rfsp_2001.pdf (Objet application/pdf) L'écologisme : un volcan en sommeil ? Bilan du Colloque 2006 de Lyon. Bilan du Colloque sur la désobéissance civile Les 17 et 18 mars 2006, s'est tenu le colloque sur la désobéissance civile à Lyon.

Bilan du Colloque 2006 de Lyon

Institut Pierre Renouvin – Centre de recherche en histoire des r. Désobéissance civile ou civique ? Depuis la publication de l’ouvrage de José Bové et Gilles Luneau Pour la désobéissance civique (La Découverte, 2004), le débat sur la traduction de l’expression anglaise civil disobedience et sur la meilleure façon de dénommer la désobéissance non-violente aux lois injustes a été relancé.

Désobéissance civile ou civique ?

Ainsi, plusieurs articles récents parus dans Le Monde Diplomatique et dans Politis notamment, ont préféré utiliser l’expression « désobéissance civique » à celle de « désobéissance civile ». Toutes les traductions françaises de l’expression civil disobedience ont jusqu’à maintenant privilégié le terme de « désobéissance civile ». Éco-terrorisme ... ou quand les activistes écologistes devien. Cela fait longtemps que je voulais vous en parler, et à l’heure où des activites de Greenpeace sont en train de bloquer l’accès au chantier du nouveau réacteur EPR, à l’heure où la France se droitise et rigidifie, il est temps de lancer le sujet… Un article de Véronique Smée dans Novethic paru hier souligne les difficultés à avancer sur les problématiques de changement climatique en Europe à cause de certains états membres.

En l’occurence, il s’agit ici du président tchèque Vaclav Klaus, « négationniste » proche des milieux conservateurs américains pour qui les écologistes sont “plus dangereux que le communisme”… Selon lui, “plus la société est riche, plus la qualité de l’environnement est grande » et “le communisme a été remplacé par la menace d’un environnementalisme ambitieux“. Les dérives violentes des mouvements de contestation éthiques. L'émergence de nouvelles formes de contestations sociétales La fin de la Guerre froide et le remplacement de l'idéologie par l'économie comme principal objet des rivalités internationales n'a pas mis fin, heureusement à l'existence de forts courants d'idées cherchant à remettre en cause l'évolution des sociétés développées.

Les dérives violentes des mouvements de contestation éthiques

Au contraire, l'apparente victoire de l'économique sur le politique a engendré, en réaction au règne du libéralisme et à la société de consommation et de la recherche du profit l'accompagnant, l'éclosion et le développement de multiples mouvements contestataires qui s'opposent de manière parfois violente à tout ou partie de l'évolution qu'est en train de connaître un monde sous direction américaine. Wiki: Non-violence. Printemps-été 1993 - La violence politique dans les démo. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. La violence politique. L'expression « violence politique » nous oblige à nous intéresser au problème de la place occupée dans les systèmes politiques (qu’ils soient ou non démocratiques) par la force.

La violence politique

Une telle question est particulièrement importante dans un Etat de Droit comme le nôtre, car pour le sens commun, la violence est souvent considérée comme quasi absente de nos systèmes politiques, elle en est même souvent l’antinomie. Les grandes études empiriques ou historiques, menées depuis ces trente dernières années (Chesnais, 1981 ; Hibbs, 1973 ; Tilly, 1986) retiennent pratiquement toujours comme critère de la violence politique, l’usage délibéré de la force pour blesser ou détruire physiquement (Gurr, 1970). 008878ar.pdf (Objet application/pdf) Désobéisseurs. 6. Jean-Marie Muller : «Prendre l’opinion à témoi. Paris Match. Qu’est-ce que la “désobéissance civile ?” Jean-Marie Muller.

C’est une action collective, non violente, de citoyens et de citoyennes qui désobéissent aux lois en conscience. Ils récusent une loi injuste pour en obtenir une autre, juste. Des écolos dans le réseau. Ce n'est plus à démontrer, de par sa nature, l'Internet facilite les mobilisations en tous genres. Militantisme politique ou social, le Web est de tous les combats, et, plus particulièrement, des combats liés à l'environnement. Le rôle du Net dans les luttes écologiques, les 4es Entretiens scientifiques de Brest (1) ont tenté de le mettre en lumière le week-end dernier, avec le dossier Erika, premier vrai sujet d'étude sur ce thème. «Le naufrage, ça a été la première expérience du genre. Écologisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'écologisme, ou environnementalisme, est à la fois un courant de pensée (idéologie ou philosophie), un corpus de valeurs et de propositions incluant notamment celles du mouvement écologiste. L'orientation de l'activité politique ou parapolitique vise au respect, à la protection, la préservation ou la restauration de l'environnement dans une forme très poussée. James Lovelock, père de la théorie Gaïa, est l'un des représentants les plus célèbres de cette doctrine. Loin de la dépolitisation, la protestation emprunte de nouvelles.

«La désobéissance vise à provoquer le débat public» Germm03dupuis.pdf (Objet application/pdf) Etude sur la nature des mouvements écologistes... - La recherche.