background preloader

Vu du pont

Facebook Twitter

Vu du pont - Arthur Miller. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vu du pont - Arthur Miller

Vu du pont (A View from the Bridge) est une pièce de théâtre écrite par le dramaturge américain Arthur Miller que Marcel Aymé a traduite et adaptée en langue française en 1958 sous le titre Vu du pont. Dans la zone portuaire de Brooklyn; Alfieri, un vieil avocat ayant toujours vécu dans le quartier, raconte un fait divers tragique dont il fut le témoin impuissant : Eddie Carbone, un docker d'origine italienne, vivait avec son épouse Béatrice et leur jeune nièce Catherine, recueillie par le couple après qu’elle soit devenue orpheline.

Deux cousins de Béatrice, Marco et Rodolpho, fuyant la misère de leur région de l’Italie, arrivent illégalement aux États-Unis et trouvent refuge chez Eddie. Catherine ne tarde pas à s’éprendre de Rodolpho, envers qui Eddie éprouve pourtant une profonde méfiance. Vu du pont mis en scène par Ivo van Hove - article en langue anglaise. "Listen," says Ivo van Hove abruptly.

Vu du pont mis en scène par Ivo van Hove - article en langue anglaise

"I'm not such a fan of Arthur Miller. He is a great playwright. But often his plays are ethical, you know? Good against evil. " He fixes me with an aquiline gaze, all piercing eyes and Roman nose. Not many directors begin interviews by slagging off the playwright. "It is a harsh, straightforward tragedy," he says of A View from the Bridge. Van Hove first came to Britain in 1998, to direct a double bill of Eugene O'Neill and Albert Camus at the Edinburgh international festival.

Ivo van Hove. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ivo van Hove

Ivo van Hove est un metteur en scène belge né en 1958 à Heist-op-den-Berg. De 1998 à 2004, il est directeur du Holland Festival et de 2001 à 2004, il assume la direction du Toneelgroep Amsterdam (en). Il en[Quoi ?] Renforce la pluridisciplinarité, invitant à s'y produire des artistes comme Christoph Marthaler, Pina Bausch, Peter Sellars... [pas clair] A l'Opéra des Flandres, il entame en 2006 une version résolument moderne de la Tétralogie de Richard Wagner, à raison d'un opéra chaque saison. En 2010, il met en scène une version transposée dans un monde contemporain avec une esthétique « trash » du Misanthrope de Molière à la Schaubühne de Berlin intitulée Der Menschenfeind, avec une nouvelle traduction allemande du texte[1]. Distinctions[modifier | modifier le code] 2004 : Chevalier des arts et lettres Notes et références[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : (nl) Biographie.

Mises en scène d'Ivo Van Hove à l'Odéon

Articles et entretiens. Arthur Miller. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Miller

Pour les articles homonymes, voir Miller. Arthur Miller Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Arthur Miller à l'Odéon. Entretien avec Arthur Miller : Le rêve américain. En 1995, le célèbre dramaturge américain Arthur Miller, mort en 2005, accordait un entretien fleuve à La Règle du jeu, paru dans le numéro 17 de la revue.

Entretien avec Arthur Miller : Le rêve américain

Avec Eugene O’Neill et Tennessee Williams, Arthur Miller est considéré comme un des trois grands dramaturges américains depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. La Mort d’un commis voyageur et Les Sorcières de Salem n’ont pas pris une ride et continuent à toucher et à bouleverser les spectateurs du monde entier. En ce printemps 1995, ce jeune octogénaire persiste à penser, créer et à réfléchir sur le déclin du théâtre américain. Dans son pied-à-terre new-yorkais où je l’ai rencontré, bien que soucieux et concerné par la situation actuelle aux Etats-Unis, il garde confiance et espoir dans l’avenir de son pays. Propos recueillis par Liliane Lazar. Liliane Lazar : Pourquoi avez-vous écrit principalement des pièces de théâtre plutôt que des romans ou des nouvelles ?

Arthur Miller : J’ai du talent pour écrire des pièces de théâtre. L. Arthur Miller : une vie à l'oeuvre. Arthur Miller : Une vie à l’œuvre Christiane Desafy-Grignard Paris : Michel Houdiard, 2004. 26 euros, 424 pages, ISBN 2-912673-24-0.

Arthur Miller : une vie à l'oeuvre

Sandrine Villers Université de Paris 8 Spécialiste d’Arthur Miller, Christiane Desafy-Grignard, nous offre dans Arthur Miller : Une vie à l’œuvre, éditée par Michel Houdiard dans la collection « Écritures d’Amérique », une étude fouillée sur un « grand » écrivain américain. On ne peut que se réjouir d’une telle initiative. Mis à part Arthur Miller : La Voix dérangeante, publié chez Belin en 2001 et écrit par la même Christiane Desafy-Grignard, aucune autre étude sérieuse jusqu’à présent n’avait été publiée en français sur l’auteur new-yorkais.

Mais contrairement au livre précédent de l’auteure, qui visait à vulgariser l’œuvre de Miller pour la jeune génération et s’appuyait sur une analyse avant tout thématique, ce tout nouveau livre brosse avec force précision l’univers public et privé du dramaturge américain en s’articulant de manière chronologique. note. Compter-rendu sur la pièce.