background preloader

Neurosciences

Facebook Twitter

Cogni'classe 2nde 2018/2019. IsafilProfASH sur Twitter : "Déminer les situations de crise en faisant s’exprimer les élèves. Parfois, quand les é. insultent, c’est parce qu’ils n’ont aucun autre moyen pour dire ce qu’ils ressentent. Enseignons leur à exprimer leurs émotions avec des m.

Neurosciences : quand l'enfant se coupe de ses émotions. Je tenais à partager avec vous des informations essentielle issues des neurosciences. Elle concerne l’attachement sécure et l’expression émotionnelle des enfants. Ces lignes et l’illustration sont extraites du magazine Cerveau& Psycho N°69. Elles sont complétées par une vidéo où Catherine Gueguen explique l’importance de ne pas laisser pleurer un bébé la nuit. “Ce qu’il est important de comprendre est le circuit de l’émotion. Elle nait dans l’amygdale puis est transmise au cortex cingulaire antérieur et, enfin, au cortex orbitofrontal où elle devient consciente et pourra s’exprimer sous forme de demandes ou de plaintes. Quand un parent y répond positivement, l’enfant crée une association entre son émotion, le soutien de son parent et la satisfaction de ses besoins.

Des conséquences à long terme Le sujet qui s’est coupé très tôt de ses émotions, une fois en couple, sera incapable d’exprimer une colère ressentie. Complément : Faut-il laisser pleure mon bébé la nuit Conclusion : Une présentation simple mais qui a l'intérêt de présenter clairement aux élèves les élémentaires pour apprendre/comprendre et pour mémoriser. Merci @isafil @AcCreteil…

Métacognition. Métacognition : 33 questions pour aider les élèves à progresser et à comprendre ce qu’ils font ... parce que on ne peut pas se contenter de « tu as compris ? » □… Les neurosciences prennent-elles trop de place à l’école ? Dans la scène 10 de l’acte III du Malade imaginaire, Argan, le malade, fait face à Toinette, sa servante, travestie en médecin.

A chacun des maux avancés par son maître –douleurs de tête, voile devant les yeux, coliques-, celle-ci répond invariablement : "c’est du poumon que vous êtes malade", "le poumon vous dis-je". Transposée au XXIe siècle, la fameuse réplique serait sans doute différente. Exit le poumon, place à un autre organe, au statut devenu quasi hégémonique, sous l’influence des neurosciences : c’est le cerveau, le cerveau vous dis-je ! Evidemment, c’est un peu exagéré. Mais ce qui ne l’est pas, c’est la place de plus en plus importante prise par cette discipline, portée par les progrès de l’imagerie cérébrale. Les neurosciences connaissent un formidable essor. Une nomination qui a fait grincer quelques dents. "Les neurosciences prennent-elles trop de place à l’école ? " Liens : Conseil scientifique de l'Éducation nationale Articles : Et sur France Culture :

Comment et pourquoi donner des rétroactions aux élèves? Dans la vague des travaux de Coe, une stratégie d’enseignement apparait en tête de liste : donner des rétroactions aux élèves. Comme cette stratégie peut sembler quelque peu abstraite, il importe de la rendre plus concrète pour les acteurs du milieu de l’éducation. Cet article offre un contenu traduit et adapté librement du guide « How to give feedback to students », conçu par la Australian Society for Evidence Based Teaching. Qu’est-ce que la rétroaction? En enseignement, donner une rétroaction à un élève, c’est lui donner une information après avoir observé comment il réalise une tâche donnée – information qui l’aide à s’améliorer dans l’accomplissement de cette tâche. En plus d’informer l’élève sur sa progression ou de l’amener à trouver lui-même où il en est dans ses apprentissages, la rétroaction permet de confirmer à l’élève ce qu’il peut faire et l’accompagner dans cette démarche.

Ce que la rétroaction n’est pas Une rétroaction ne devrait pas inclure de jugement à propos de l’élève. Comment apprendre à apprendre : une vidéo éclairante et motivante ! Les neuromythes. Extraits du webinaire de M. Steve Masson, professeur au département de didactique de l’UQAM - www.labneuroeducation.org Tout le monde possède des intuitions sur la façon dont le cerveau fonctionne. - Anecdotes - Internet - Magazines - Livres Article publié dans une revue scientifique avec évaluation des pairs Valeur scientifique des sources d'information Les styles d'apprentissage Les personnes apprennent mieux quand elles reçoivent l'information dans leur style d'apprentissage préféré (auditif, visuel, kinesthésique, etc.). Étude - Pashler, McDaniel, Rohrer et Bjork (2008) « Nous concluons donc que, jusqu'à présent, il n'y a pas de preuve adéquate pour justifier l'utilisation des styles d'apprentissage dans les pratiques éducatives. » (p. 105) Cerveau gauche / cerveau droit Les différences au niveau de la dominance hémisphérique (cerveau gauche, cerveau droit) peuvent expliquer les différences entre les apprenants.

Les exercices de coordination Les intelligences multiples. Les étapes de la #communication #bienveillante □ #infographie #education #enseignement #gestiondeconflits… Les zones cérébrales sollicitées dans le processus d’apprentissage :… Sciences cognitives et numérique. Les « jeudis de la recherche » permettent à tous les acteurs de l’éducation intéressés par un domaine de le découvrir en deux temps : en faisant la rencontre d’un chercheur spécialiste du domaine abordé ; et en faisant celle d’un ou de plusieurs praticiens avec un témoignage concret sous l’angle des pratiques numériques, en amont ou en aval.lien vers le programme complet Cette rencontre a eu lieu le jeudi 4 octobre 2018, de 17h à 18H, à distance, en classe virtuelle sur la plateforme Via : Diaporama présenté par Grégoire Borst Présentation de l’intervenant : Grégoire Borst est professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l’éducation à l’université Paris Descartes, membre junior de l’Institut Universitaire de France et directeur adjoint du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant à la Sorbonne.

Présentation du contenu abordé et des échanges possibles : Pour préparer la rencontre :Comment apprendre à apprendre ? 10 clés des neurosciences cognitives pour apprendre et mémoriser. Pour aller plus loin : Les neurosciences cognitives pour apprendre au collège : Les neurosciences cognitives pour apprendre au lycée : Related Les clés de la mémorisation : 5 conseils pour améliorer la mémoire Les clés de la mémorisation : 5 conseils pour améliorer la mémoire Les clés de la mémorisation sont : Effort initial Répétition de l'information Auto tests sans relecture/ révision préalable Sommeil Stanislas Dehaene, neuroscientifique, propose cinq conseils pour améliorer la mémoire à commencer par le fait de ne pas attendre la… In "Lycée et plus" 12 suggestions pour réviser avec efficacité Pour bien réviser, savoir comment se forment les apprentissages Réviser avec efficacité requièrent des efforts...

In "Révisions (bac, brevet, examens, concours)" Apprendre à voix haute : un travail souvent négligé mais efficace In "Méthodologie et outils" Le cerveau sous la loupe by virginiezbox on Genial.ly. Le cerveau sous la loupe! ,Objectif : comprendre ce qu'il se passe entre nos deux oreilles! ,1. La mécanique du cerveau! De quoi est-il composé? Shawn Achor: The happy secret to better work. 7 films d’animation pour expliquer le cerveau aux enfants. Les films d’animation suivants vont permettre aux enfants de mieux comprendre le fonctionnement de leur cerveau. Ces informations sont essentielles car elles vont leur permettre de renforcer leur confiance en eux, mieux réguler leurs émotions et faciliter leur apprentissage (mémoire, concentration). De plus, cela constitue une excellente introduction aux neurosciences ! À quoi sert le cerveau ?

Source : 1 jour, 1 question Le fonctionnement du cerveau source : Neo Digital PAHO formation La mémoire Source : Réseau Canopé La compréhension Les émotions Source : 27RUEJACOB Les troubles de l’attention Source : FUTUREMAG – ARTE. Parution de trois livres d'intérêt / Three book releases of interest — ARN. 3- Ouvrage de vulgarisation sur le cerveau adolescent / Popularization work on the teenage brain INVENTING OURSELVES - THE SECRET LIFE OF THE TEENAGE BRAINAuthor: S.

J. BlakemorePublisher: Perseus Books "A tour through the groundbreaking science behind the enigmatic, but crucial, brain developments of adolescence and how those translate into teenage behavior The brain creates every feeling, emotion, and desire we experience, and stores every one of our memories. How an adolescent brain differs from those of children and adultsWhy problem-free kids can turn into challenging teensWhat drives the excessive risk-taking and all-consuming relationships common among teenagersAnd why many mental illnesses–depression, addiction, schizophrenia–present during these formative years Blakemore’s discoveries have transformed our understanding of the teenage mind, with consequences for law, education policy and practice, and, most of all, parents.

" Click here to read more / Cliquer ici pour lire davantage. Innovation Education Lab. Ce programme de travail a été conduit par l’Education Endowment Foundation avec le financement du Welcome Trust au Royaume-Uni. The Education Endowment Foundation (EEF) est un organisme indépendant qui vise à améliorer la réussite des élèves de 3 à 18 ans, particulièrement les plus désavantagés, en développant leurs compétences pour la vie et en les préparant mieux au monde du travail et à la poursuite d’études.

Il accompagne les enseignants et les chefs d’établissement anglais en leur fournissant des ressources libres et indépendantes, fondées sur des preuves, afin d’améliorer leurs pratiques et l’apprentissage. Elle met au point à partir de ces résultats des programmes d’intervention auprès des élèves et des établissements en difficultés. Objectifs de la revue de la littérature de recherche Cette revue de la littérature internationale examine les approches et les interventions informées par les neurosciences qui : Principaux résultats Groupe 1.

French Six Strategies for Effective Learning posters. Projet EMCpartageons 2017 2018. Comment étudier? Une cogni'classe au collège du Bernica. Motivation, concentration, attention : 3 leviers indispensables pour un apprentissage réussi | Disdonc Didask. Motivation, concentration, attention… Connaissez-vous la différence entre ces trois termes ? Souvent utilisés sans distinction quand on parle d’apprentissage, il s’agit en réalité de phénomènes différents dont l’impact intervient à différentes étapes du processus d’apprentissage. Pour pouvoir en profiter au mieux dans la conception de vos contenus pédagogiques, il convient de bien les différencier. Commençons avec un exemple : Vous avez dans l’après-midi un entretien d’embauche. Afin de faire bonne figure, vous avez décidé d’apprendre un maximum de choses sur cette entreprise.

Première possibilité : Vous manquez de motivation. Deuxième possibilité : Vous manquez de concentration. Enfin, troisième possibilité : Vous avez du mal à canaliser votre attention sur les détails importants de l’entreprise. Distinguer les sources de la motivation Comme illustré par cet exemple, la motivation peut être considérée comme la porte d’entrée vers les apprentissages. Repérer les freins à la concentration. Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages.

Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ?

La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes. Écouter les enregistrements de la journée Une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage. player1 Le processus attentionnel (De 4min24 à 7min) Conférence IFAC Poitiers frédéric Guilleray. Conférence EduSpot : comment apprendre à apprendre ?

O Houde u. Neuroéducation : que nous apprennent les neurosciences pour les apprentissages ? by David Ducrocq on Prezi.

Créativité

Ob 0b5d3c livret pedagogie neuropsychologie 2016. Ob_0b5d3c_livret-pedagogie-neuropsychologie-2016. Film d’animation : le cerveau expliqué aux enfants – Animation Land. Les enfants adorent quand nous leur parlons de leur cerveau. Cela leur permet d’en comprendre son fonctionnement et d’avoir conscience de son potentiel évolutif (et de sa plasticité). Ainsi, face aux difficultés rencontrées par exemple dans le cadre de l’apprentissage, la confiance peut se renforcer, facilitant les actions correctives comme des entrainements spécifiques ou l’adoption d’habitudes bénéfiques.

Dans cette vidéo mise en ligne par Neo Digital, vous découvrirez donc un excellent support de communication parents/éducateurs/enfants. Sur le même thème Totem : un film d'animation émouvant sur le lien entre un enfant et son grand père Totem est un film d'animation émouvant qui nous décrit le lien affectif entre un enfant et son grand-père maintenant disparu. Des idées d'activités pour favoriser le développement des fonctions exécutives chez l'enfant. Cet article est une adaptation libre d’un guide produit par le Center on the Developing Child de l’Université Harvard. On y propose des idées d’activités pour favoriser le développement des fonctions exécutives chez l’enfant. De 3 à 5 ans Les fonctions exécutives se développent à un rythme accéléré durant cette période de vie. Par conséquent, il est important d’adapter les activités aux habiletés des enfants. Des exemples d’activités De 5 à 7 ans À cet âge, les jeux peuvent stimuler les fonctions exécutives de plusieurs façons.

De 7 à 12 ans Avec cette tranche d’âge, il est important d’augmenter régulièrement la complexité des jeux et des activités afin que le défi soit à la mesure des habiletés des enfants. [Consultez le guide (en anglais)] Sur le même sujet : Les 10 compétences-clés du monde de demain – missphilomene. Aucun doute, le futur nous intéresse. Et comme le dit Woody Allen, nous avons plutôt intérêt… puisque c’est là que nous allons passer le reste de notre vie. Le Peoplesphere de février 2016 vous emmène dans les méandres des impacts de l’évolution socio-démographique sur nos organisations à l’horizon 2030. Le Forum Economique Mondial quant à lui a publié ce 10 mars un article particulièrement intéressant sur les compétences-clés dans le monde de demain.

Les conclusions résultent de l’analyse de 213 enquêtes sur les nouveaux modes d’apprentissage des étudiants et de la mise en perspective avec les enseignements du dernier Forum Economique de Davos qui a eu lieu en janvier 2016. Morceaux choisis. L’approche socio-émotionnelle érigée au rang de condition de succès Vous le savez, les robots, la technologies, l’intelligence artificielle, les algorithmes vont traiter des milliards d’informations beaucoup plus vite, beaucoup mieux, beaucoup plus précisément que nous, pauvres humains. Like this: NOUS LANÇONS 140 Cogni’Classes A LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2017 - sciences cogn... Neurosciences.

Comprendre

Plasticité cérébrale. Emotions et apprentissage. Attention cerveau. Memoires. Intelligences multiples.