Google

Facebook Twitter

Fast FAQ: All About The New Google "Hummingbird" Algorithm. Will Google stand up to France and Italy, too? Avis de divorce entre Google et le monde du logiciel libre - LeM. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Il y a d'abord eu les déclarations d'Eric Schmidt, le PDG de Google, sur la vie privée : "Si vous souhaitez que personne ne soit au courant de certaines choses que vous faites, peut-être que vous ne devriez tout simplement pas les faire.

Avis de divorce entre Google et le monde du logiciel libre - LeM

" Puis le choix de Youtube, filiale de Google, d'utiliser une technologie d'encodage vidéo brevetée et payante, mais aussi propriétaire – c'est à dire une technologie dont le code-source, la "recette", n'est pas accessible – pour la future version de son lecteur vidéo. Et, la semaine dernière, Canonical, l'éditeur du système d'exploitation libre et gratuit Ubuntu, a annoncé que Yahoo! Le Sénat étudie l'idée d'une taxe "Google" sur la pub. Google Buzz, le cauchemar de la vie privée. Il y a les réseaux sociaux choisis et les réseaux sociaux subis.

Google Buzz, le cauchemar de la vie privée

Google vient d'inventer la deuxième catégorie en lançant mardi 9 février Buzz. Le service a été proposé aux plus de 150 millions d'utilisateurs de la messagerie Gmail via une page lancée automatiquement qui ne laissait guère le choix de ne pas s'inscrire. Si cette méthode de recrutement au forceps permet de rivaliser rapidement avec le mastodonte Facebook et ses 400 millions d'utilisateurs, le calcul de Google n'est pas très judicieux sur le moyen et long terme. Très mal pensé en terme de respect de la vie privée, Buzz a subi une volée de bois vert de toute la communauté Internet. Et beaucoup d'articles sur le sujet se concluent par cette lapidaire capture d'écran du bas de page de Gmail.

Google fait sauter le bouchon de la censure chinoise ! yeah ! Info énorme ce matin.

Google fait sauter le bouchon de la censure chinoise ! yeah !

Google qui était installé en Chine depuis janvier 2006 et qui s'était bien gentimment plié à toutes les exigences du gouvernement chinois, vient de retirer toutes les fonctionnalités de censure de son moteur. En gros maintenant, quand un Chinois recherche Tien An Men, il peut voir ceci (et tout un tas de choses que le gouvernement préfère passer sous silence) : La Commission européenne se penche sur les pratiques commerciale. Le Monde.fr avec AFP et AP | • Mis à jour le La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a indiqué, mercredi 24 février, avoir demandé des explications augéant américain de l'internet Google, suite à des plaintes de trois concurrents qu'elle est en train d'examiner.

La Commission européenne se penche sur les pratiques commerciale

Elle précise toutefois qu'elle n'a pas encore ouvert d'enquête formelle à ce stade. Google supprime le mot "arnaque" de ses suggestions. Google fait discrètement le ménage dans ses suggestions automatiques : taper le nom d'une entreprise ne fait plus apparaître le mot « arnaque ».

Google supprime le mot "arnaque" de ses suggestions

Le moteur de recherche défendait jusqu'ici l'objectivité mathématique du système, mais il veut éviter une nouvelle condamnation. Contacté par Eco89, Google France a répondu par e-mail : « Google a temporairement suspendu l'affichage de certaines expressions utilisant le mot “arnaque” parmi les requêtes fréquentes apparaissant sur Google.fr, suite à une décision de justice dont Google a immédiatement fait appel. Nous demeurons convaincus que l'affichage automatique de requêtes fréquentes d'internautes est parfaitement légal. »