background preloader

Caricatures

Facebook Twitter

Les attentats de Paris vus par les caricaturistes arabes. Les attentats de Paris, qui ont fait 129 morts vendredi 13 novembre 2015, ont été très commentés dans la presse arabe.

Les attentats de Paris vus par les caricaturistes arabes

Pour de nombreux caricaturistes, le ton est à l'empathie. Certains n'ont pas manqué, tout en étant solidaires, de relever le peu de réactions dans le monde à leur égard quand leurs pays faisaient face au terrorisme. Pour le caricaturiste arabo-brésilien Carlos Latuff, l'engagement militaire de la France en Syrie revient comme un boomerang au visage de François Hollande. Le Jordanien Osama Hajjaj choisit de montrer la France par une Marianne éplorée, avec la tour Eiffel en arrière-plan. Dessins de presse et illustrations relatifs aux attentats. Après les attentats, 23 dessins en solidarité avec Paris. Jean Jullien : l’artiste derrière le symbole de paix de Paris s’exprime.

En quelques heures, son illustration est devenue le symbole du soutien à la ville de Paris, suite aux attentats meurtriers qui ont touché la capitale, vendredi soir.

Jean Jullien : l’artiste derrière le symbole de paix de Paris s’exprime

Il s’agit de l’œuvre de l’illustrateur français Jean Jullien. Interrogé par « Slate », il explique la naissance du symbole « Peace for Paris ». « J’ai allumé la radio française et j’ai entendu ce qu’il se passait. Alors j’ai commencé à prendre des nouvelles de mes amis et ma famille sur les réseaux sociaux et tout le monde disait : “Je vais bien”. Et parce que c’est ce que je sais faire, j’ai dessiné, j’ai eu une réaction artistique, dessiner simplement et spontanément avec un crayon et une feuille et le partager, une réaction à cru. Avec toute cette violence, cette tragédie, nous voulons simplement la paix. » Postée peu après minuit sur Twitter, son illustration a été partagée plus de 55 000 fois. La Russie n'était déjà pas trop «Charlie» après les attentats contre la rédaction de l'hebdomadaire satirique français en janvier 2015.

Après les caricatures sur le crash de l'avion russe dans le Sinaï, qui a fait 224 victimes, de nombreux médias et internautes russes réagissent avec virulence. Des débris d’avion et des corps pleuvant sur la tête d’un terroriste, et la légende «Daech : l’aviation russe intensifie ses bombardements» ; un crâne sur fond de carcasse fumante en train de se dire «J’aurais dû prendre Air Cocaïne», titré «Les dangers du low cost russe». Ces deux caricatures publiées dans le numéro du 3 novembre de Charlie Hebdo passent très mal en Russie. Après le crash de l'Airbus russe au-dessus du Sinaï le 31 octobre dernier, le pays a proclamé un deuil national en hommage aux 224 victimes (presque toutes russes) de la catastrophe et de nombreux Russes, officiels ou non, sont scandalisés.

«Quelqu'un est-il encore "Charlie" ?» Site Web pour cette image toutelaculture.com Recherche par imageImages similaires.

Site Web pour cette image Lecture Zen 0 businessnews.com.tn Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Site Web pour cette image Le dessinateur brésilien Latuff, connu pour ses caricatures politiques. leprogres.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Site Web pour cette image Caricature tamurt.info Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Au vu des résultats plus que tièdes de cette première journée (ou plutôt demi-journée) de réunion, il semble que le G8 ne soit plus l’instance adéquate pour régler les problèmes majeurs de la Planète.

Les Sommets du G20 de novembre 2008 à Washington et de mars 2009 à Londres se sont révélés un peu plus efficaces que le G8. En effet, le point positif est que le G-20 rassemble des pays industriels importants et des pays émergents de toutes les régions du monde. Ensemble, les Etats membres représentent autour de 90 % du produit national brut mondial, 80 % du commerce mondial (incluant le commerce interne de l’Union européenne) et les deux-tiers de la population du monde. Le G20 représente donc un poids économique important et une large adhésion qui lui donnent légitimité et influence sur la gestion de l’économie mondiale et du système financier (fiche « les forums internationaux« ). Source : Le Monde daté du 9 juillet 2009 J'aime :