background preloader

Concours, formation d'enseignants

Facebook Twitter

Est-il scandaleux d’envoyer les jeunes enseignants dans les collèges difficiles  Alice Krige dans le film l'Institut Benjamenta, de T et S Quay (1965) Evidemment, de prime abord, il y a quelque chose de particulièrement cruel, affligeant et scandaleux dans le fait d'envoyer (oui, envoyer, les premières affectations sont souvent subies, quand on est néotitulaire, il est rare que l'on ait le choix, travailler dans les établissements les plus durs est davantage une fatalité qu'une vocation) (l'un n'empêche pas l'autre, cependant) les enseignants débutants, sans expérience, dans des collèges où l'enseignement se fait dans des conditions extrêmes (violence, pauvreté, niveau scolaire, situation géographique).

Pour beaucoup de professeurs, ces premières années sont particulièrement difficiles. Selon les individus et les caractères, selon les matières et les établissements, c'est plus ou moins marquant, traumatisant, galvanisant, perturbant ou enthousiasmant. 1) Il faudrait trouver des volontaires, ce qui ne va pas être aisé ! 3) La jeunesse est un atout. Education: 4/20 suffit pour être admissible au concours de professeurs des écoles. En début de semaine,Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale, se fendait d'un communiqué pour se féliciter de "la capacité retrouvée de l'Education nationale à attirer les étudiants". Sur le terrain, la réalité est moins enthousiasmante. Quel sera en effet le niveau des enseignants recrutés durant le quinquennat?

La question se pose au vu des barres d'admissibilité retenues aux concours enseignants cette année. Obligées de recruter d'importants volumes d'enseignants, sans toujours disposer d'un vivier suffisant, les académies ont été contraintes de baisser de 2 à 3 points la barre d'admissibilité aux concours, notamment pour le premier degré. Pour les concours de professeurs des écoles (PE), pour la session extraordinaire de 2014, la barre d'admissibilité est ainsi, selon nos informations, fixée à 4/20 à Créteil, 5/20 à Paris, 4,5/20 à Versailles, et 7/20 à Strasbourg. Des volumes de recrutement trop important Une situation qui préoccupe les recteurs. MENE1315928A.

Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3.

INFOGRAPHIE. Paris, Créteil, Limoges... les académies qui peinent à recruter des profs. Avec plus de 57 000 inscrits, la session 2014 exceptionnelle du concours externe de professeur des écoles (CRPE) dans le public s'annonçait sous de meilleures augures que celle de 2013 et ses 219 postes non pourvus. Mais la crise du recrutement est toujours là: ils ne sont en réalité que 23 962 à avoir fait le déplacement pour les écrits du concours en juin dernier, selon les données statistiques du ministère. Soit moins de trois candidats en moyenne pour chacun des 8044 postes offerts. Un taux en chute libre ces dernières années -il était encore de 6,4 pour 1 en 2009.

Le site du ministère de l'Education nationale vante "un niveau d'inscription et de participation record aux épreuves"? Il se trompe: selon les chiffres qui y figurent, ils étaient plus nombreux à avoir passé les écrits du concours en 2010 ou 2009, par exemple -34 952 et 41 874. 1) Des moyennes inférieures à 6/20 (4/20 à Créteil, 5/20 à Paris...) suffisent pour être admissible aux oraux dans certaines académies. La pénurie d'enseignants touche pour la première fois le primaire - Lucie Delaporte, Médiapart, 12 juillet 2013.

Les résultats aux concours d’enseignement du second degré, qui viennent d’être publiés, révèlent que la crise du recrutement est loin d’être terminée. Pour la première fois, selon nos informations, le primaire est également touché et la situation serait critique dans plusieurs académies. Pour lire cet article sur le site de Médiapart On savait le pari difficile. Au-delà des obstacles budgétaires, la promesse de François Hollande de recréer 60 000 postes dans l’éducation sur cinq ans risquait de se heurter à une crise des recrutements déjà marquée ces dernières années. Au vu des résultats des concours d’enseignement qui viennent presque intégralement d’être publiés pour le second degré et des chiffres collectés par Mediapart pour le primaire, il est désormais clair que l’objectif sera très difficilement atteint. Signe que la situation connaît un nouveau palier, pour la première fois, dans le premier degré – jusque-là épargné – tous les postes ne pourront être pourvus.

Enseignants : des centaines de postes non pourvus faute de candidats. "Nous cherchons les nouveaux Hussards Noirs de la République", a lancé Vincent Peillon devant l'Assemblée nationale. Le ministre de l'Education est aux abois: la crise des vocations s'aggrave. Les étudiants sont toujours moins nombreux à vouloir devenir professeur. Pour tenter de rallier les hésitants, le ministère a décidé de repousser la date limite d'inscription aux concours d'enseignants et d'éducation du 10 au 19 juillet 2012. Déjà, la situation à la rentrée prochaine, c'est-à-dire dans moins de deux mois, est alarmante, selon un document obtenu par l'Agence France-Presse et révélé mercredi 11 juillet. Faute de candidats, les postes d'enseignants de collèges et lycées ne sont pas tous pourvus.

Les mathématiques ont manqué cruellement de candidats : il y a eu 652 admis pour 950 postes offerts. Mais le Gouvernement tente de colmater les brèches. L'attractivité du métier en question "C'est bien la question de fond de l'attractivité du métier qui est posée.