background preloader

Réseaux sociaux / Web 2.0

Facebook Twitter

De la conversation à la consommation : les usages des réseaux sociaux changent. Parler moins de sa vie privée mais davantage des marques et produits.

De la conversation à la consommation : les usages des réseaux sociaux changent

Pour Harris Interactive qui réalise pour la seconde année consécutive un baromètre annuel des usages des réseaux sociaux en France, "la plus forte surprise réside dans cette évolution des usages qui tendent vers moins d'intimité mais plus de consommation". Si 44 % des socionautes français déclarent parler de leur vie privée sur les réseaux sociaux contre 53 % en 2012, 39 % les utilisent dans le but de réaliser un achat contre 23 % l'an dernier. Bien qu'il ne soit pas encore pas possible d'y effectuer une transaction, les réseaux sociaux s'affirment donc de plus en plus comme des portes d'entrée prioritaires pour les marques. Plus d'un socionaute sur deux suit l'actualité d'une marque (+ 10 points par rapport à 2012) et plus d'un tiers "like", suit ou échange régulièrement avec une marque, un produit ou une entreprise sur ces réseaux.

Mais de quel réseau social parle-t-on ? À lire aussi sur ce sujet : André Gunthert : « Internet est une révolution de la consultation plus que de la production » Pour l'été, InternetActu vous propose de revenir sur les usages d'internet en compagnie de quelques-uns des chercheurs, sociologues, anthropologues, psychologues qui nous aident à comprendre l'internet.

André Gunthert : « Internet est une révolution de la consultation plus que de la production »

Notre surcharge informationnelle en perspective. Une passionnante lecture de Xavier de la Porte nous a récemment présenté Anaïs Saint-Jude (@anaisaintjude), fondatrice et responsable du programme BiblioTech de la bibliothèque de Stanford.

Notre surcharge informationnelle en perspective

Elle était sur la scène de Lift 2012 pour mettre en perspective la question de la surcharge informationnelle, l'un des maux qu'on attribue aux nouvelles technologies. Plongée au cœur du Web. Utiliser le web pour changer le monde ? Wifeel, l’application sociale qui donne un autre relief à vos émotions. Le retour du soleil rime-t-il avec un moral remonté et des émotions plus positives?

Wifeel, l’application sociale qui donne un autre relief à vos émotions

Pour le vérifier, pourquoi ne pas utiliser la toute jeune application Wifeel, plateforme sociale française qui permet d’exprimer, partager, géolocaliser et mesurer ses émotions ? Explications avec Xavier de Fouchécour, son fondateur. Un besoin naturel. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux.

Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux.

6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux

Plus like la vie. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marlène Duretz ((C'est tout Net !))

Plus like la vie

"A quelques composants électroniques près, les écrans sont des êtres vivants comme les autres. Ou presque. Car tant qu'il y aura des humains derrière pour les animer, les écrans seront, aussi, le reflet de nos états d'âme, aussi technologiques soient-ils", écrit Laurence Bee, en introduction de son Petit répertoire des émotions numériques (Numériklivres, 75 p.) le 23 janvier (bit.ly/X064b0). Ce Petit répertoire "n'est pas un travail scientifique ou psychologique", prévient-elle, "mais un travail d'analyse issu de [ses] propres observations".

La journaliste et blogueuse, aux manettes du blog "Parents 3.0", n'en est pas à son premier "manuel de survie" à l'usage des parents (Facebook et Twitter expliqués aux parents et Mon enfant dans la jungle des réseaux sociaux). Infographie : Les médias sociaux nous rendent-ils fous ? Viviane Serfaty (Université de Paris-Est Marne-la-Vallée) : "La disparition de la frontière entre espaces virtuel et réel est une tendance lourde"

Avec le développement de l'Internet mobile, les réseaux sociaux vont prendre une place de plus en plus grande.

Viviane Serfaty (Université de Paris-Est Marne-la-Vallée) : "La disparition de la frontière entre espaces virtuel et réel est une tendance lourde"

Comment asséner que Facebook est voué à l'échec ? Réponse à Vivek Wadwha. Vivek Wadwha, enseignant chercheur à Stanford, a publié dans le JDN une diatribe titrée “Facebook est vouée à l’échec”.

Comment asséner que Facebook est voué à l'échec ? Réponse à Vivek Wadwha

Si nourrir le débat de la viabilité à moyen et long terme du plus grand des réseaux sociaux est une tâche éminemment saine, cette tribune excessive s’illustre surtout par la frivolité des arguments déployés. Tâchons de reprendre chaque point de sa sortie impromptue 1. Facebook serait surévalué en bourse et pour continuer à croître, doit continuer à presser les annonceurs comme des citrons en apportant toujours moins de valeur (Facebook is squeezing every penny it can out of its customers to justify its inflated stock price.).Facebook est valorisé ces jours-ci à 164 Mds $, soit plus de 20 fois son CA 2013 et près de 110 fois son résultat 2013.

Facebook est voué à l’échec. Quand la démocratie tombera du ciel (grâce à Internet) Antonio Casilli : « Le web reconfigure notre manière de faire société » Pour l'été, InternetActu vous propose de revenir sur les usages d'internet en compagnie de quelques-uns des chercheurs, sociologues, anthropologues, psychologues qui nous aident à comprendre l'internet.

Antonio Casilli : « Le web reconfigure notre manière de faire société »

A l'occasion de la parution des Liaisons numériques, vers une nouvelle sociabilité ? (Amazon), aux éditions du Seuil, nous avons rencontré son auteur, le chercheur en sociologie, Antonio Casilli (blog). Publier sans créer de contenu, c’est possible, devenez curateur ! Le terme de curation est apparu il y a très peu de temps (dans les années 2010) pour donner du sens et une définition simple à une pratique plutôt ancienne.

Publier sans créer de contenu, c’est possible, devenez curateur !

En quelques mots, la curation représente le fait de : collecter, organiser / agréger et diffuser du contenu autour d’un thème précis, contenu qu’on a pas réalisé soi-même mais qu’on a récupéré auprès de tiers. Bien évidemment, on comprend que seul l’avènement des réseaux sociaux a permis l’essor de cette pratique, libre de tout copyright© !