background preloader

Numerica2050 - Internet des Objets

Facebook Twitter

Étude de l’impact des objets connectés dans la vie quotidienne des Hommes, et leur rôle dans le développement de l’écosystème numérique mondial.


•Quels sont les secteurs qui profitent du développement de l’Internet des Objets ?
•Quels usages l’utilisation des objets connectés ont-ils développés ?
•Quelles sont les conséquences, pour ceux qui adoptent de nouveaux comportements connectés, pour ceux qui rejettent cette technologie ?
•Quelles sont les technologies employées ?
•Quelle place l’Internet des Objets prend-il dans la société post-industrielle ? Robinson Technologies, le très discret champion français de l'IoT BtoB.

Place de la Nation (Paris) : l'IoT et le Big Data au service de l'urbanisme - ZDNet. Pourquoi c'est important pour vous ?

Place de la Nation (Paris) : l'IoT et le Big Data au service de l'urbanisme - ZDNet

Pour comprendre comment l'analyse de données peut aider à avoir de nouvelles conceptions de l'urbanisme. Qui s'est véritablement baladé un jour place de la Nation à Paris ? Le trafic routier est intense et quand on est piéton, il faut avoir une bonne pointe de vitesse pour traverser et profiter du parc au centre de la place. Web 4.0 : l’internet de l’ADN. Comment réussir le design de son objet connecté. Le design d'un objet connecté doit composer avec ses futurs usages, ses fonctionnalités, son encombrement et l'autonomie attendue.

Comment réussir le design de son objet connecté

Le point sur la méthode pour le concevoir. Comme tout projet de déploiement IT, celui d'un réseau d'objets connectés ne s'improvise pas. Les objets connectés du futur s’inventent ici... à Angers. Maîtriser la violence de la quatrième révolution industrielle. L'innovation technologique a longtemps déclenché des réactions diamétralement opposées : la crainte de nouvelles possibilités pour certains, la peur d'un changement perturbateur pour d'autres.

Maîtriser la violence de la quatrième révolution industrielle

Mais la plupart des gens ne réalisent même pas ce qui est en train de se passer. La plupart considèrent le changement comme allant de soi. Ils ont réussi l'industrialisation de leur objet connecté. Les fondateurs de Eyelights, Smiirl, Qleek donnent leurs conseils pour fabriquer leur premier lot de produits IoT.

Ils ont réussi l'industrialisation de leur objet connecté

Où trouver des composants de bonne qualité, les fabriquer… Veste en cuir, lunettes d'aviateur et pognes calleuses : pour industrialiser leur production, les entrepreneurs de l'IoT doivent se mettre dans la peau de MacGyver et prendre leur courage à deux mains. Smiirl a passé six mois à produire les 500 premières pièces de son compteur physique de "likes" Facebook destiné aux commerces et aux bars.

SNCF, RTE, Engie : où en sont-ils dans leurs déploiements IoT ? Le Mobile World Congress, ou le microcosme d’un futur hyper connecté ? L’édition 2016 du Mobile World Congress nous a donné un aperçu des innovations qui inonderont nos magasins cette année.

Le Mobile World Congress, ou le microcosme d’un futur hyper connecté ?

L’Internet des objets au service des pays en développement. L'Internet des objets (ou « IoT » pour Internet of Things) promet de bousculer le mode de vie des pays riches.

L’Internet des objets au service des pays en développement

Des réfrigérateurs aux compteurs électriques intelligents en passant par les thermostats et autres voitures connectées, ce « Web 3.0 » doit notamment favoriser l'éclosion des « smart city », ou plus largement des « territoires intelligents ». Pour nombre d'industriels et de spécialistes high tech, cette révolution permettra aux citoyens de bénéficier de meilleurs services (dans les transports ou la santé), couplés à un mode de vie plus durable, et économe en ressources. Mais quid des pays en développement ? Vont-ils, eux aussi, bénéficier de ces technologies de pointe ? Très probablement. Un faible coût Les auteurs de l'étude citent trois facteurs qui plaident en ce sens. Croissance astronomique de l'IoT : ce qui se cache derrière les chiffres. 29,7 milliards d'appareils seront connectés en 2022 selon le dernier rapport d'Ericsson.

Croissance astronomique de l'IoT : ce qui se cache derrière les chiffres

Le JDN passe les données de cette étude au crible avec le directeur de la stratégie du groupe. Les études de marché sont formelles : dans cinq ans au plus tard, l'Internet des objets fera partie du quotidien des consommateurs. 29,7 milliards d'appareils seront connectés en 2022, contre 16 milliards aujourd'hui, estime Ericsson dans son dernier rapport sur la mobilité, rendu public mi-novembre. Les auteurs d'une enquête publiée il y a 12 mois par Business Insider optent quant à eux pour un total de 34 milliards en 2020, contre 10 milliards en 2015.

Mais ces données, brandies par les entreprises du secteur de l'IoT comme autant de preuves de leur croissance à venir, sont à prendre avec des pincettes. Les 16 milliards de capteurs restants seront connectés au niveau local, avec des technologies de courte portée, comme le Bluetooth, le ZigBee ou encore le wifi. Internet des objets : C3 IoT lève 70 millions de dollars.

La société est spécialisée dans le traitement de données émises par les objets connectés.

Internet des objets : C3 IoT lève 70 millions de dollars

Elle est dirigée par l'un des papes de la high-tech, Thomas Siebel, l'inventeur du CRM. Comparées aux licornes qui poussent par dizaines dans le secteur de l'économie collaborative ou de la finance, les start-up de l'Internet des objets n'en sont encore qu'au stade fœtal. Mais il y existe une exception à la règle : C3 IoT. Cette société californienne, créée en 2009, a développé une plateforme de gestion de données émises par les objets connectés. Elle propose à ses clients (des groupes de grande taille) une série d'applications pour traiter ces informations.

Thomas Clausen (Polytechnique) : "Voici ce qu'apprendront concrètement les premiers étudiants IoT de l'X" Polytechnique lance une formation continue dédiée à l'IoT.

Thomas Clausen (Polytechnique) : "Voici ce qu'apprendront concrètement les premiers étudiants IoT de l'X"

Sécurité, traitement des données… Thomas Clausen, enseignant-chercheur et responsable de la chaire Internet of Everything de l'X, dévoile ce nouveau programme. JDN. Polytechnique lance à l'automne un programme de formation continue pour les professionnels qui veulent apprendre à développer des objets connectés. Quel sont les profils des étudiants de ce cours ? Thomas Clausen, directeur de la formation. Que viennent chercher ces professionnels habitués au terrain dans votre école ? Votre boîte à outils pour l’Internet des objets. L’objet connecté, c’est l’avenir, toutes les études le disent !

Votre boîte à outils pour l’Internet des objets

Le JDN répond à cinq questions clés à se poser avant de se lancer dans la conception de son premier objet connecté. Les derniers chiffres publiés par IDC sur le sujet sont enthousiasmants : le nombre d’objets connectés vendus dans le monde va être multiplié par trois entre 2014 et 2020, passant de 10,3 milliards aujourd’hui à 29,5 milliards en 2020.

Depuis la puce de géolocalisation placée sur un container à la voiture connectée, en passant par les wearables (c'est-à-dire les objets connectés que l'on porte sur soi)... ou encore la brosse à dents connectée, un grand nombre d’objets du quotidien vont se voir doter de capteurs, d’une capacité à communiquer, d’un service internet et d’une application mobile pour consulter les données générées. Si l'IoT est si simple, pourquoi sa mise en œuvre est-elle si compliquée ? La connectivité fait partie intégrante du quotidien; même les personnes les plus réfractaires aux nouvelles technologies parviennent à se connecter en Wi-Fi dans leur hôtel. Le téléchargement d'apps, voire les configurations basiques de sécurité, sont à la portée de chacun.

10 inventions pour transformer notre vie quotidienne. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Belot Avis aux esprits curieux. Jeudi 14 et vendredi 15 février se tient au palais de l'Unesco à Paris le 6e Forum Netexplo, rendez-vous à ne pas manquer pour humer les tendances qui devraient rapidement transformer notre quotidien. Suivre le Forum, les 14 et 15 février, en direct de l'Unesco Lors de ces deux jours, dix lauréats-inventeurs, originaires cette année de Chine, de Belgique ou encore de Nouvelle-Zélande, sont invités à présenter leurs créations : applications, services, produits innovants déjà lancés ou en développement.

Ce palmarès, qui esquisse le monde numérique de demain, est choisi par un jury multiculturel : une quinzaine d'experts brésilien, indien, américain, chinois, sénégalais, français... sélectionnent chaque année dix projets parmi une centaine de nouveautés débusquées par des universités américaines, asiatiques, africaines et européennes. Internet des objets : la révolution est-elle en marche ? Ville intelligente, citoyenne et connectée : mode d'emploi. RAISONNANCE - Alors que les villes font face à une crise écologique, sociale, économique, sanitaire, sécuritaire, la « ville intelligente » est-elle de nature à apporter des solutions aux maires ? CARLOS MORENO - Pour répondre à cette question il faut s'interroger sur notre définition de la ville intelligente. Je crois que nous devons nous démarquer d'une vision néo-positiviste, qui laisserait croire que le progrès technique va apporter des solutions à tous les problèmes des villes.

Il y a - ou il y a eu, car les discours commencent à changer depuis quelques années - une dérive « technocentrique » du concept de ville intelligente. Certains ont ainsi considéré que la ville serait intelligente en développant des solutions fortement technologiques, et que ces dernières pourraient apporter des solutions à des problèmes complexes.

Juridique

Objets par Secteurs. Objets par USages. Société. Modèle économique. Technologies. En entreprise.