background preloader

SARKOZY

Facebook Twitter

Financement libyen de la campagne de Sarkozy en 2007 : l'étau se resserre.

Tout est possible... La Lybie, les Emirats, le Quatar, la Russie... Le US, peuvent avec leur argent et leur méthodes pas très démocratiques avoir envie d'influencer un scrutin, d'"acheter" un candidat en l'aidant. Bygmalion a montré qu'il y avait un système de fausses factures, donc on peut imaginer une "laverie" d'argent occulte... A partir du moment ou on commence à tricher, pourquoi s’arrêter ? Souvenons nous de l'URSS qui avait acheté des députés de gauche au Bundestag pour faire élire Willi Brand... À son insue. – nrr67

EDITO. Sarkozy, tel un crooner des années 1980. Dans quelques jours, cela fera un an.

EDITO. Sarkozy, tel un crooner des années 1980

Un an que Nicolas Sarkozy est redescendu dans l’arène après avoir pourtant promis qu’il n’y remettrait plus les pieds. Un an qu’il s’exprime, qu’il s’agite, qu’il ferraille, sans pour autant parvenir à se démarquer dans son propre camp, à dominer ou à innover. Inauguration du nouveau ministère de la Défense aux coûts controversés. INFOGRAPHIE/VIDÉO - François Hollande inaugure jeudi après-midi l'«Hexagone Balard», le nouveau ministère de la Défense.

Inauguration du nouveau ministère de la Défense aux coûts controversés

Ce complexe titanesque a été commandé en 2007 par le précédent gouvernement. Une forteresse bien gardée. Le président de la République doit inaugurer jeudi après-midi à Balard - non loin de la porte de Versailles - le nouveau ministère de la Défense. Le projet retenu en décembre 2007 par le précédent gouvernement, doit réunir au sein d'un complexe démesuré l'état-major des armées (EMA), les états-majors des armées (Terre, Marine, Air), la Direction générale pour l'armement (DGA) ainsi que les directions et services du Secrétariat général pour l'administration (SGA). En revanche Jean-Yves le Drian, actuel ministre de la Défense, restera dans son bureau actuel, à l'Hôtel de Brienne. Comment Sarkozy truande les chiffres de la délinquance.

INTOX.

Comment Sarkozy truande les chiffres de la délinquance

En quatre années passées au ministère de l’Intérieur, puis cinq années passées à l’Elysée, combien de fois Nicolas Sarkozy a-t-il cité les chiffres de la délinquance ? Et pendant ces longues années, combien de fois les responsables de l’OND (Observatoire national de la délinquance), devenu ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales), ont-ils dû soupirer d’un air mi-las mi-consterné, devant le toupet de ce grand jongleur de la statistique ? Non, Sarkozy n'a pas tenu toutes ses promesses de campagne en 2007. INTOX.

Non, Sarkozy n'a pas tenu toutes ses promesses de campagne en 2007

C’est le petit défi du matin. Sur RTL, Nicolas Sarkozy a pris un air outragé et a déclaré : «Citez moi une seule promesse de 2007 que je n’ai pas tenue !» Oct 2015.

Ce ne sont que des mots, une posture, de la communication ... Sarkosy à la Courneuve en 2005 disait déjà : «Dès demain, on va nettoyer au Karcher la cité, lance-t-il. On y mettra les effectifs nécessaires et le temps qu'il faudra, mais ça sera nettoyé.» Et rien ne s'est passé, les choses ont même empiré sous son quinquennat. Il ne manque pas d'air. Il passe son temps à proférer des insultes, a ironiser ou pire a mentir. Un exemple, lorsqu'il ose dire que Escobar n'a pas été écouté. Incapable d'assumer son bilan, incapable de résister à la pression d'une salle hostile il se permet de qualifier les autres de faibles. On doit toutefois lui reconnaître un mérite, être prêt à prendre une nouvelle raclée en 2017. Et bien sur il promettra de se retirer de la violitique afin de se présenter en 2022...... – nrr67
Affermer certaines tâches d'intérêt général, privatiser certaines forces de sécurité publique, cela a un nom : c'est un retour au Moyen-Age ! Il a été ministre de l'Intérieur, il a été chef d'Etat, il avait le temps et les moyens d'agir ! Les promesses et les grands discours ne sont que mots creux si ils ne sont pas suivis par des actes. Et les promesses et les grands discours, il nous les sert depuis plus de vingt ans... – nrr67

«Pacte de responsabilité» : les milliards rendent Sarkozy aveugle. INTOX.

«Pacte de responsabilité» : les milliards rendent Sarkozy aveugle

Sarkozy ou l’art de se faire piquer sa politique, et de ne pas vouloir le reconnaître. Jusqu’au déni le plus absurde. Dans une interview aux Echos, ce mercredi, l’ancien chef de l’Etat est interrogé sur les mesures du gouvernement en faveur des entreprises — réunies sous l’appellation «pacte de responsabilité» — englobant à la fois le CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) et le «pacte» à proprement parler.

«Qui peut dire aujourd’hui que [le pacte] produit ses effets ? Attaque Sarkozy. DESINTOX. Ces sommes sont-elles «loin d’avoir compensé les nouveaux prélèvements qui sont venus frapper les entreprises depuis le début du quinquennat», comme l’affirme Sarkozy ? Une réalité difficile à admettre pour Sarkozy. Luc Peillon. Le « grand soir » social de Nicolas Sarkozy est-il sérieux ? La « refondation sociale », c'est ce concept lancé par le Medef à la fin des années 1990 que Nicolas Sarkozy a décidé de reprendre à son compte.

Le « grand soir » social de Nicolas Sarkozy est-il sérieux ?

Dans un entretien accordé au quotidien Les Echos daté du 30 septembre, le président du parti « Les Républicains » veut tout revoir : la durée légale du travail, la définition du licenciement économique, le rôle des syndicats, le fonctionnement de l'assurance chômage. Il milite pour un grand chambardement afin de relancer l'économie et créer des emplois. Mais, dans son élan, Nicolas Sarkozy « oublie » que nous ne sommes plus en 2007 où en 2012. Fiscalité, droit du travail, budget... Quand Sarkozy fait du Macron.

Nicolas Sarkozy a-t-il pris conscience qu'il n'avait plus la faveur des milieux d'affaires ?

Fiscalité, droit du travail, budget... Quand Sarkozy fait du Macron

Après une séquence sur l'immigration ces dernières semaines, le président du parti "Les Républicains" a donné mercredi 30 septembre aux "Echos" une interview intitulée "Il faut refonder le modèle social". Fixant ainsi le cadre de la discussion sur le marché du travail qui avait lieu dans la journée au sein de son parti, avant d'ouvrir une consultation des militants sur un thème qu'il avait jusqu'ici délaissé. Serait-il en recherche de crédibilité économique, en prévision de la primaire à droite ?

L'ex-chef de l'Etat a repris quelques idées dans le programme très libéral que son concurrent François Fillon a commencé à présenter il y a déjà presque un an. Valeur travail, suppression de l'ISF, compétitivité… Nicolas Sarkozy semble néanmoins vouloir renouer avec certains des concepts qui avaient séduit une partie de l'électorat en 2007. Philippe Bilger : le retour décevant de Nicolas Sarkozy. FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour Philippe Bilger, Nicolas Sarkozy est le grand favori à la primaire Les Républicains.

Philippe Bilger : le retour décevant de Nicolas Sarkozy

Même s'il estime avoir appris de ses défaites, l'ex-président semble avoir du mal à rassembler. Ex-fans de Sarkozy : ces élites qui le lâchent. Guillaume (*) est un financier parisien.

Ex-fans de Sarkozy : ces élites qui le lâchent

La cinquantaine bien portante, élégant, grand chasseur, chevalière à l’annulaire. Héritier d’une longue lignée qui a toujours voté à droite de père en fils. En ce matin ensoleillé de mai, Guillaume est bien ennuyé. Il doit appeler le secrétariat de Nicolas Sarkozy afin d’annuler une rencontre prévue entre l’ancien président et une dizaine de ses amis. Guerre contre Daech : la communication de Nicolas Sarkozy décryptée.

FIGAROVOX/ANALYSE - Dans une interview au Figaro, Nicolas Sarkozy évoque la guerre contre Daech.

Le plan Sarkozy... qui emboite le pas à celui du FN : 1. Faire croire que la France est la destination préférée des réfugiés... FAUX : en 2014 l’Allemagne a traité 172 945 demandes, suivie par la Suède (74 980), l’Italie (63 000). La France n’arrivant qu’après (57 000). Et les premiers chiffres de 2015 confirment que la France est une destination secondaire ou de passage pour le Royaume Uni. 2. Rejeter la responsabilité sur Schengen. FAUX : un ressortissant d’un pays tiers établi sur le territoire européen peut (comme un Européen) circuler dans un autre pays de l’espace, mais à certaines CONDITIONS (article 21 de la convention d’application de l’accord de Schengen) et pour une durée limitée... 3 mois comme chaque touriste au-delà, il devient irrégulier et expulsable. 3. Faire croire qu'un réfugié peut s'installer et bénéficier des aides sociales généreuses en France... L’admission au séjour demeure une compétence NATIONALE, Schengen n’y change rien. Et, à la différence du pays dans lequel il a été régularisé, il est inéligible en France à l’ensemble des allocations sociales qui sont conditionnées à la régularité du séjour. – nrr67

Pour Frédéric Saint Clair, la communication de l'ancien chef de l'Etat est efficace, mais laisse de côté de nombreux enjeux.

Guerre contre Daech : la communication de Nicolas Sarkozy décryptée

Frédéric Saint Clair est mathématicien et économiste de formation. Il a été chargé de mission auprès du Premier ministre Dominique de Villepin pour la communication politique (2005-2007). Il est aujourd'hui consultant en stratégie et communication politiques. Nicolas Sarkozy a accordé au Figaro une interview dans laquelle il évoque, entre autres, la question de la guerre - sorte de réponse à la conférence de presse de François Hollande où des frappes aériennes contre Daesh avaient été annoncées. La question peut paraître surprenante, car on pourrait raisonnablement penser qu'il ne s'agit ni plus ni moins que de la position de Nicolas Sarkozy sur la guerre en Syrie. Les 4 cas de haute trahison commis par l'ex président Sarkozy.

Le lundi 7 mai 2012, le président Sarkozy perd l'élection présidentielle au profit de François Hollande. Le jour même, il annonce son retrait définitif de la politique. En novembre 2014, c'est sans surprise que ce dernier revient sur sa parole et reprend la tête de l'UMP après un vote, certes majoritaire, mais très loin de faire l'unanimité.